2010s tagged posts

Red Sonja – Halloween Special (2018)

ROAD TO HALLOWEEN VIII

redsonjahalloweenspecial (3)

Red Sonja – Halloween Special

(2018)

redsonjahalloweenspecial (6)

En Octobre 2018 Dynamite Entertainment lance une série de one shots estampillée “spécial Halloween” pour quelques uns de leurs personnages. Ce sont Ash de Evil Dead, la légendaire Vampirella, la pin-up Betty Page et bien sûr la guerrière rousse Red Sonja, qui représente l’un des atouts majeurs de la compagnie. Et si l’on peut se demander comment la Diablesse va t-elle pouvoir fêter Samhain en plein Âge Hyborien, époque en toute logique antérieur aux traditions celtiques et à leurs déclinaisons modernes, la couverture nous répond de but en blanc: en affrontant de vilaines citrouilles monstrueuses ! Une bien jolie illustration signée Reilly Brown (Deadpool: Dracula’s Gauntlet et co-créateur de Bob et S...

Lire...

Poseidon Rex (2013)

poseidonrex (11)

Poseidon Rex

(2013)

poseidonrex (2)

A vue de nez Poseidon Rex a tout l’air d’une énième production Roger Corman, un monster movie en images de synthèse à la Dinocroc, Piraconda ou tout autre titre du même genre qui s’applique à reproduire la même formule faisandée comme on en bouffe depuis maintenant vingt ans. Surprise, ce n’est pas tout à fait le cas puisque c’est la Titan Global Entertainement qui est derrière cette production, laquelle possède sa propre expérience en la matière (Avalanche Sharks, Jurassic Attack), la confusion s’expliquant par l’existence de Dinoshark, un autre film de dinosaure marin venant semer la panique en mer. A la tête du projet on retrouve Mark L. Lester, inoubliable réalisateur de Class of 1984 et Commando qui a lui-même versé dans le téléfilm horrifiq...

Lire...

Scream For Summer (2017)

screamforsummer (2)

Scream For Summer

(2017)

screamforsummer (7)

Produit sous la bannière de Studio 605, une boite spécialisée dans les films d’horreur indépendants sans-le-sou (Campground, The Woods Within, et prochainement Don’t Fuck in the Woods 2), Scream For Summer est le projet personnel de Cheyenne Gordon, un scénariste et acteur occasionnel qui a lui aussi ses billes dans le milieu, désireux de passer à la mise en scène. Avec cette première réalisation il signe ce qu’il prétend être un hommage aux neo slashers des années 90, des œuvres qui selon lui troquaient le sexe et la violence des 80s pour des intrigues whodunit plus élaborées et des protagonistes plus développés...

Lire...

Camp Dread (2014)

campdread (18)

Camp Dread

(2014)

campdread (13)

A ne pas confondre avec Club Dread, slasher parodique avec Bill Paxton sorti dix ans plus tôt, Camp Dread (à l’origine intitulé Dead.tv) est la première réalisation du scénariste B Harrison Smith – sans point après le B, à la manière de Forrest J Ackerman, responsable d’une poignée de gros Z que personne n’a jamais vu (Garlic & Gunpowder avec Michael Madsen, Zombie Killers: Elephant’s Graveyard ave Billy Zane, l’horrible Death House écrit par Gunnar Hansen). Si notre bonhomme n’est pas l’artiste le plus talentueux du monde, il essaya quand même de soigner les choses autant que possible pour ce grand saut derrière la caméra, s’occupant du script, produisant et engageant quelques vieilles gloires pour gagner le cœurs des fans...

Lire...

Aquaslash (2019)

aquaslash (12)

Aquaslash

(2019)

aquaslash (5)

Aussi étrange que cela puisse paraître, le slasher n’a jamais exploité le milieu du parc aquatique ou de la pataugeoire malgré les possibilités que cela représente. Une occasion pourtant parfaite pour réunir du jeune, mettre les filles en bikini et inventer des meurtres créatifs en lien avec l’environnement. Seul l’allemand The Pool a vraiment tenté le coup, mais dans une piscine couverte et avec bien peu d’inventivité, à l’exception de cette machette traversant un toboggan et venant stopper brutalement la glissade d’une malheureuse en se fichant entre ses jambes. C’est peut-être justement cette scène qui inspira le québécois Renaud Gauthier, déjà auteur d’un slasher à thème avec Discopath, pour cet Aquaslash dont le titre est évidemment un jeu d...

Lire...

Hotel Inferno II: The Cathedral of Pain (2017)

hotelinferno2 (1)

Hotel Inferno II: The Cathedral of Pain

(2017)

Wait. I can’t process that much fuckin’ nonsense at once.

hotelinferno2 (9)

La conclusion d’Hotel Inferno semblait appeler à une suite même si rien ne venait clairement l’affirmer. La faute à une fin abrupte et des éléments scénaristiques mis en place dans la dernière scène qui donnaient l’impression que les aventures de Frank Zimosa ne pouvaient s’arrêter là, malgré sa mort apparente. Il aura fallu attendre quatre ans pour en avoir la confirmation, ce qui est un peu long mais s’explique par le fait que la compagnie productrice, Necrostorm, n’a rien d’un grand studio hollywoodien, se concentrant sur un seul projet à la fois. S’adressant avant tout à un public niche mais fidèle, elle a fini par abandonner les moyens de financement tr...

Lire...

Porkchop (2010)

porkchop (1)

Porkchop

(2010)

porkchop (16)

Auteur de films comme Catholic Ghoulgirls et Vampire Whores From Outer Space, Eamon Hardiman n’est pas exactement la personne la plus subtile du monde et il n’est guère étonnant de le retrouver aux commandes de ce slasher fortement inspiré de Massacre à la Tronçonneuse, où le Leatherface de service est un gros redneck habillé d’une salopette et d’une tête de cochon. Un shot on video sans budget que lui suggère un certain Zack Bassham, alias Zakula Von Nasty du groupe de horror punk The Big Bad, qu’il développe d’abord sous le titre de Pigdude. Pas du tout à l’aise avec les ambiances premier degré et doté d’un humour franchement poussif, il décide de faire dans la parodie outrancière à la manière de ThanksKilling, où rien n’a de sens et où les person...

Lire...

Hotel Inferno (2013)

Hotel Inferno

(2013)

hotelinferno (1)

Les italiens de Necrostorm ne font décidément rien comme les autres. Plutôt que de rentrer dans le moule et surfer sur la mode sans risque du neo giallo afin de brosser le bisseux dans le sens du poil, ils préfèrent faire ce qu’ils veulent sans se soucier du qu’en-dira-t-on, mélangeant le gore brutal et sérieux d’un Lucio Fulci ou d’un Joe D’Amato à des éléments résolument plus modernes empruntant aux mangas et aux jeux vidéos. Ainsi, si Adam Chaplin était globalement une adaptation live de Ken le Survivant, Hotel Inferno est celle de Doom. Écrit et réalisé par Giulio De Santi, le patron de la compagnie et réalisateur de Taeter City, le film fait tout ce que le blockbuster de 2005 n’osait pas faire: une intrigue simple et des affrontements bour...

Lire...

Tyrannosaurus Rex (2011)

tyrannosaurusrex2011 (9)

Tyrannosaurus Rex

(2011)

tyrannosaurusrex2011 (1)

Mark Kidwell c’est un spécialiste de l’horreur et de la série B version bande dessinée qui fit ses premières armes dans de petites compagnies indépendantes, comme beaucoup de débutants. Après plusieurs déconvenues au début des années 2000, comme la faillite Dead Dog Publishing qui éditait ses premiers travaux ou l’échec de l’adaptation cinéma de Bump qu’il avait créé en partenariat avec Fangoria, il parvint miraculeusement à se réfugier chez Image Comics. Une firme bien plus importantes que celles pour lesquelles il travaillait jusque là, et qui non content de lui offrir du boulot alla jusqu’à récupérer certaines de ses œuvres précédentes pour les rééditer sous leur bannière, tel ‘68 et Creature From the Depths. La zombiesque ‘6...

Lire...

The Terror of Hallow’s Eve (2017)

ROAD TO HALLOWEEN VII

theterrorofhallowseve (1)

The Terror of Hallow’s Eve

(2017)

theterrorofhallowseve (5)

Todd Tucker, c’est une carrière discrète mais très complète dans les effets de maquillage, ayant débuté sur la vieille série The Flash avant d’exploser à Hollywood pour se retrouver sur à peu près toutes les grosses productions auxquelles vous pouvez penser: Apocalypto, Hannibal, Pirates des Caraïbes, Watchmen, Hannah Montana… Seulement voilà, le bonhomme a aussi fait ses premières armes du côté de Charles Band avec The Pit and the Pendulum et Subspecies, alors quand il décide de passer à la réalisation pour s’amuser un peu, cela donne des trucs farfelus comme Monster Mutt et ce The Terror of Hallow’s Eve, tous blindés de grosses créatures poilues et / ou baveuses rappelant le bon vieux temps de la Full Moo...

Lire...