Category XXX

Horror Porn: La Fesse Cachée du Cinéma d’Exploitation (2021)

horrorporn (6)

Damien Granger

Horror Porn: La Fesse Cachée du Cinéma d’Exploitation

(2021)

horrorporn (14)

Quand on passe du temps à écrire à propos de cinéma d’exploitation et de série B, il arrive forcément le moment où l’on se pose la question: est-il possible de parler de pornographie ? Ou plus exactement, est-il possible d’évoquer sérieusement le sujet sans tomber dans l’humour ironique ou la vulgarité crasse ? Et si oui, peut-on traiter de la chose sans paraître ridicule dans la démarche, tel un pornocrate sophistiqué et vaniteux ? Damien Granger, lui, ne se pose pas de questions. Il fait. Et il fait à grande échelle puisque son ouvrage Horror Porn: La Fesse Cachée du Cinéma d’Exploitation représente un bond en terme de travail par rapport à ses précédents livres, les excellents B-Mo...

Lire...

An Eromanga That’s Double in Many Ways (2010) | Kamen Rider W

aneromangathatsdoubleinmanyways (1)

Kamen Rider W

An Eromanga That’s Double in Many Ways

(2010)

aneromangathatsdoubleinmanyways (3)

Nous venant du circle Shibou Suitei Jikoku (signifiant apparemment “Temps estimé souhaité”, drôle de nom) et de son unique auteur Tehen, voici un dōjinshi hentai basé non pas sur un manga ou un anime mais carrément une série télé, celle du légendaire Kamen Rider. Plus exactement il est ici question de Kamen Rider W, une des nombreuses déclinaison du légendaire tokusatsu produites entre 2009 et 2010, durant la Phase 2 de la période Heisei du show. Oui c’est plutôt compliqué de s’y repérer, du coup il faudra se contenter de savoir qu’il s’agit de la onzième incarnation du revival des années 2000. Intitulé いろんな意味でWなエロ本です (ou Iron na Imi de W na Erohon Desu), il se traduit gross...

Lire...

Fansadox Collection #1 – Torture Brothel (2002)

fansadox1torturebrothel (2)

Fansadox Collection #1

Torture Brothel

(2002)

fansadox1torturebrothel (11)

La BD et la pornographie, c’est une vieille histoire qui remonte probablement à la création de l’un ou de l’autre. Si la majeure partie de la population va s’imaginer des images et séquences “en vrai” à l’évocation du classement X, beaucoup ont toujours été attiré par des représentations plus artistiques, qu’elles soient belles ou laides, érotiques ou vulgaires, artistiques ou paillardes. Après tout il y a bien une raison pour laquelle des illustrateurs tels que Milo Manara, Luis Royo ou Paolo Eleuteri Serpieri (et sa Druuna) soient si célèbres. Le Japon, à travers ses doujinshis classés hentai, est probablement le plus gros fournisseur dans le genre...

Lire...