Category Cinéma

Fred Ward (1942-2022)

fredward (4)

Fred Ward était l’acteur le plus cool du monde. Ce n’est pas moi qui le dit mais un journaliste de Mad Movies dont je ne me souviens plus le nom il y a bien longtemps, dans je ne sais plus quel numéro à propos de je ne sais plus quel sujet. Mais cela ne m’empêche pas d’être totalement d’accord avec lui, et beaucoup le sont sans doute aussi. Une impression qui provient peut-être du parcours atypique du comédien , issu d’un milieu défavorisé et qui aura vadrouillé un peu partout au grès du vent. Ainsi ses parents divorcèrent alors qu’il n’avait que trois ans, la faute à son père alcoolique souvent incarcéré, et sa maman refit sa vie avec un forain, faisant que la famille bougea très fréquemment sur tout le territoire...

Lire...

No Man’s Land: The Rise of Reeker (2008)

nomanslandreeker2 (2)

No Man’s Land: The Rise of Reeker

(2008)

nomanslandreeker2 (3)

Reeker 2 a un problème, en cela qu’il est exactement le même film que Reeker 1. D’ailleurs on notera que le titre n’est pas Reeker 2 mais No Man’s Land, ce qui créé presque une cission entre cette nouvelle mouture et l’ancienne. Certes le sous-titre nous rappelle que nous avons bien affaire à la même créature dans ce qui semble être une préquelle, mais soyons honnête, le projet est plus un remake complet du premier opus au point qu’il rejoue le même mystère sans prendre en compte les spectateurs ayant déjà vu l’autre film. Le script reprend de nombreuses scènes et éléments à l’identique, créant la redite pour ceux qui connaisse le sujet, ne révise aucunement sa formule et se débarasse même du carcan de l’origin story au...

Lire...

Reeker (2005)

reeker (1)

Reeker

(2005)

reeker (4)

Dave Payne est un petit réalisateur dont la carrière n’a jamais vraiment décollée. Dommage pour lui sans doute, même si ses débuts en tant que protégé de Roger Corman n’étaient pas si mauvais, le bonhomme nous livrant quelques séries B divertissantes comme Alien Avengers II, Alien Terminator et Not Like Us. Il tourna même le téléfilm The Addams Family Reunion avec Tim Curry et Darryl Hannah, qui reste certes incomparable à la série originale ou aux films de Barry Sonnenfeld mais vaut bien mieux qu’on ne le pense. Le début des années 2000 marqua la seule fois où il fut proche du succès avec ce Reeker, petit slasher pondu à une époque où le genre horrifique renait de ses cendres après de longues années d’aspetisation lorsque le neo slasher régnait en ...

Lire...

Spider-Man (2002)

spidermanv2 (9)

Spider-Man

(2002)

spidermanv2 (21)

Avant toutes choses remettons les choses au clair: ce Spider-Man cuvé 2002 n’est pas la première adaptation cinéma du Monte-en-l’air et celui-ci avait déjà une belle carrière derrière lui avant cela, avec tout un tas de productions live action. Citons la série The Amazing Spider-Man des années 70, dont certains épisodes furent combinés pour former trois films, le feuilleton tokusatsu de la même époque qui accoucha d’un long-métrage en guise de spin-off, un apparition non officielle dans 3 Dev Adam, délire turc qui l’associe à un faux Captain America et un faux Santo, et quelques fanfilms d’avant Internet comme celui du bisseux Donald F...

Lire...

Massacre Mafia Style (1974) | Like Father, Like Son

massacremafiastyle (13)

Massacre Mafia Style
(1974)

You’re in, or you’re in the way

massacremafiastyle (1)

Une vie bien remplie que celle de Duke Mitchell, un crooner italo-américain qui fit ses débuts sur la scène comique avec Sammy Petrillo pour un duo dont la spécialité était d’imiter une autre paire de rigolos: les biens plus célèbres Dean Martin et Jerry Lewis. Après un film (Bela Lugosi Meets a Brooklyn Gorilla, avec Lugosi et un costume de gorille) et une poursuite devant les tribunaux par leurs rivaux, les deux hommes se séparèrent et Mitchell poursuivit sa carrière dans la musique et le stand-up dans les nightclubs de Las Vegas et Los Angeles...

Lire...

Pumpkinhead (1988)

pumpkinhead (5)

Pumpkinhead

(1988)

pumpkinhead (12)

“Keep away from Pumpkinhead,
Unless you’re tired of living,
His enemies are mostly dead,
He’s mean and unforgiving,
Laugh at him and you’re undone,
But in some dreadful fashion,
Vengeance, he considers fun,
And plans it with a passion,
Time will not erase or blot,
A plot that he has brewing,
It’s when you think that he’s forgot,
He’ll conjure your undoing,
Bolted doors and windows barred,
Guard dogs prowling in the yard,
Won’t protect you in your bed,
Nothing will, from Pumpkinhead !”

pumpkinhead (8)

Dans la campagne profonde américaine, le jeune Ed Harley est témoin de la mort brutale d’un voisin, massacré par une créature gigantesque nommée Pumpkinhead...

Lire...

The Kindred (1987)

thekindred (3)

The Kindred

(1987)

thekindred (8)

Stephen Carpenter (aucun lien avec Johnny) et Jeffrey Obrow sont deux inséparables compères. Après avoir bossé ensemble sur La Maison de Sang et The Power, et avant de livrer leur Servants of Twilight d’après Dean Koontz, les voilà sur un monster movie qui modernise les thèmes chers à H.P. Lovecraft en remplaçant l’occulte par la science. Expériences interdites, hommes-poissons et hybridation sont donc au menu de cette petite série B pas transcendante mais malgré tout efficace grâce à ses effets spéciaux caoutchouteux et gluants signés Matthew W. Mungle (Class of 1999, le Dracula de Coppola, Freddy 3). Bien sûr The Kindred n’est pas sans accuser certaines longueurs et le temps pourra se faire sentir entre les moments de spectacle, la vérité autou...

Lire...

Bloodfist (1989)

bloodfist (8)

Bloodfist

(1989)

bloodfist (7)

Saga emblématique des années vidéoclub s’il en est, Bloodfist aura plus construit sa réputation sur le dos de ses innombrables suites que sur la qualité de son premier opus, correcte mais pas extraordinaire malgré la présence de nombreuses stars des arts-martiaux au générique pour assurer les combats. Cela aura au moins permis de lancer la carrière de la star vedette, Don “The Dragon” Wilson, véritable champion du monde de kickboxing à l’époque. Production Roger Corman délocalisée aux Philipines, le film n’est étonnament pas réalisé par Cirio H. Santiago mais par Terence H. Winkless, qui venait juste de faire ses preuves avec l’excellent The Nest...

Lire...

Ghostriders (1987)

ghostriders (3)

Ghostriders

(1987)

ghostriders (5)

Avez-vous déjà vu un film où il ne se passe strictement rien ? Et bien Ghostriders, ou Ghost Riders comme Internet insiste à l’appeler, est de ceux-là, n’ayant que du vent à proposer pour remplir ses 85 minutes. Théoriquement il s’agit d’un film à propos de cowboys fantômes revenant cent ans après leurs morts pour se venger sur les descendants de leur bourreau, mais le résultat se limite plutôt à une randonnée ennuyeuse dans les bois vaguement interrompue par une bande de rednecks déguisés en desperados...

Lire...

The Corpse Grinders (1971)

thecorpsegrinders (3)

The Corpse Grinders

(1971)

thecorpsegrinders (6)

Avec The Astro-Zombies, voici le film le plus connu de son réalisateur, le très psychotronique Ted V. Mikels qui tourna et produisit une tonne de petits budgets dont certains ont depuis gagné une certaine réputation grâce aux circuits vidéos et aux conventions spécialisées (Children Shouldn’t Play With Dead Things, The Doll Squad, The Worm Eaters). Dans le cas présent il n’est pas responsable du script, écrit par un Arch Hall également responsable du Eegah avec Richard Kiel et qui subit quelques retouches par un certain Joe Cranston, scénariste de The Crawling Hand et papa d’un petit Bryan désormais très célèbre ! Et d’intrigue il en est certainement question ici avec cette idée complètement folle d’entreprise de pâtée pour chats tenue par deu...

Lire...