Mad Movies #187 (Juin 2006)

 

Le Mad Movies habituel donc, on y vient. Au sommaire de ce numéro, on pourra commencer par une lettre assez étonnante (le courrier des lecteurs, devenu trop insignifiant mais bon) où un “ancien” lecteur s’insurge contre Mad de préférer les séries B ou Z au détriment de “bons” blockbusters façon… Da Vinci Code… On croit rêver. Jolie réponse quand même. Je passe sur les rubriques habituelles pour entrer dans le vif.

Rayon “Griffes du Cinéphages”, on dégomme X-Men 3, Da Vinci Code, Ultraviolet et le remake de Terreur sur la Ligne, mais c’est mérité. L’actualité a beau être faible, on saluera les papiers sur The Lost de Chris Sivertson et Eyes of Crystal d’Eros Puglielli qui promettent d’être très bon. On poursuit avec une critique positive du remake de La Colline à des Yeux, qui semble être l’un des rares produits a être refait intelligemment, avec en prime une interview de Alexandre Aja qui en dit pas mal sur la censure du film et ses relations avec Wes Craven.

On parle aussi du français Isolation, qui pourrait être sympathique (surtout pour un produit de chez nous vu la défection que notre patrie à toujours eu à l’égard du genre) et… Une bonne critique du remake de La Malédiction ! Là par contre on est en droit de s’énerver tant ce truc moisi est une insulte à l’original (et aux spectateurs). Les plus maso pourront lire l’interview du réal qui est tout fier de lui et de son équipe et blablabla, discours promotionnel oblige. Reste heureusement un article sur la trilogie Pusher, polar hard-boiled danois, et la deuxième partie de l’interview-carrière de William Friedkin, bien plus intéressante que la première.

Sinon le mag tente de nous refourguer ce mois-ci Dinocroc en DVD, et en “version non-censurée”… Bon on sait que les connards de M6 coupent la moindre parcelle de gore des films mais c’était peut-être pas la peine d’insister comme ça (même pour Carnosaur 2 l’éditeur avait pas osé). Le film en lui-même est un gros nanar, voir navet, mais bon… Y a un gamin qui se fait joliment bouffer et Charles Napier qui doit bien se demander ce qu’il fout là (quoique entre ça et un Skeeter…) A réserver aux fantasticophiles purs et durs ou aux fans de nanars donc. Quant on pense que les gars annoncent tout fièrement un Supergator à venir…

9 comments to Mad Movies #187 (Juin 2006)

  • Rigs Mordo  says:

    Plutôt fun Dinocroc par ailleurs. Banal dans le genre, mais fun.

    • Adrien Vaillant  says:

      Meh. Pas revu depuis et j’avais trouvé ça assez navrant de simplicité en fait.

      • Rigs Mordo  says:

        Bah ça ressemble à ce à quoi on s’attend avant de le voir. Je m’attendais pas à un truc compliqué à vrai dire lol

        • Adrien Vaillant  says:

          Yep, un peu le modèle-type du film de monstres CGI actuel en fait. Un hybride improbable, un vieux guest et au moins une scène surprenante pour le trailer, pis c’est tout.

          • Rigs Mordo  says:

            Yep! La scène du gosse décapité était super osée quand même pour ce genre de produit.

          • Adrien Vaillant  says:

            C’est ça, et puis soulagement tant le persos était chiant. Le film à vraiment ça pour lui c’est un fait.

  • Rigs Mordo  says:

    Yep, c’est de ces films à voir quand tu es dans un état d’esprit précis. Quand t’es un peu crevé, que tu veux voir un film mais que tu veux pas réfléchir, que tu peux fermer les yeux 5 min sans rien louper lol

    • Adrien Vaillant  says:

      Non mais bon. C’est du Monstre Movie moderne quoi, seulement y en a qui sont quand même plus marrant ou plus fun (Swamp Shark par exemple) et celui-ci m’apparaissait vraiment comme très très basique.

      Mais le titre est bien. Ça fait classe quand t’es en soirée.

      • Rigs Mordo  says:

        Yep bien d’accord

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>