Science-Fiction tagged posts

Pin-Up – Alexa Stone (Wedding Band, 2012)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 41

Pin-Up

ALEXA STONE

Megan Fox – Wedding Band (2012)

meganfoxpinupweddingband (3)

Si la série Wedding Band ne vous dit rien, rassurez-vous c’est bien normal. Elle n’a durée qu’une saison et son concept est si rudimentaire que l’on peut se demander comment elle a était validée. Le show narre ainsi les aventures d’un petit groupe de musique faisant principalement son pain lors de fêtes de mariages. Voilà, c’est tout. Un point de départ affreusement simpliste et limité qui donne l’impression de voir une série datant d’une bonne décade avant 2012, son année de production. Quoiqu’il en soit, un concept si basique doit évidemment avoir recours à toutes les ficelles du métier pour survivre, ce qui inclus le fameux guest star de la semaine avec ici quelq...

Lire...

Ultimate Fantastic Four – Crossover (2005)

ultimatefantasticfourcrossover (17)

Ultimate Fantastic Four #21-23

Crossover

(2005)

ultimatefantasticfourcrossover (9)

Écrit par le british Mark Millar, Crossover est probablement l’une des story arc les plus mémorables de Ultimate Fantastic Four, surtout à l’époque. L’une des raisons est bien sûr la qualité franchement moyenne des histoires qui précédèrent, mais une autre est le point de départ alors surprenant puisque Marvel avait juré mordicus que leur nouvel univers Ultimate ne rencontrerait jamais le principal (616) via un quelconque big event ou crossover afin de ne pas tomber dans la facilité et de préserver le principe même de leur ligne éditoriale, plus réaliste et plus modernes où les anciens clichés ne sont pas censés avoir lieu (les morts sont définitives, le gouvernement surveille étroitement les agissements des héros, etc)...

Lire...

Cyber Tracker (1994)

Cyber Tracker

(1994)

I’ll give you a lead enema !

Cyber Tracker, on le connait tous. Si vous ne l’avez pas subi personnellement, vous l’avez forcément croisé quelque part, le film étant une sorte de mauvaise herbe de cash converter ou de bac à soldes: quoilqu’il arrive, vous en croiserez toujours un ou deux sur votre chemin. Ceux qui en on fait l’expérience en viennent généralement à la même conclusion: ce truc est chiant comme la mort. Ce qui est probablement l’un des pires crimes qu’un DTV peut commettre à l’encontre de son public, puisque le manque d’originalité ou de talent peut être pardonné si le résultat reste fun ou si mauvais qu’il provoque le rire...

Lire...

Firepower (1993)

Firepower

(1993)

Figure incontournable du marché vidéo des années 90, la PM Entertainement aura été responsable d’un nombre incroyable de petits films d’action pétardant commandés par les chaines câblées. Dans le lot il y avait du bon et, il faut bien le dire, beaucoup de téléfilms mous du genou servant juste à remplir les grilles de programme sans chercher à se montrer créatif. Pour un Hologram Man ou un Steel Frontier explosif, combien de Repo Jack ou de Cyber Tracker soporifiques ? Surprenant, quand on y pense, que la société soit devenu si populaire malgré cette majorité de titres sans intérêt tandis que son concurrent direct (Shapiro-Glickenhaus Entertainment) mettait le paquet de façon bien plus régulière et faisait appel à des acteurs sympathiques que l’o...

Lire...

Death…

death (3)

C’est d’une source pas vraiment officielle mais suffisamment sérieuse (Devil Dead) pour être considérée comme réelle que j’apprends la triste nouvelle: la firme Fantastic Factory disparaît. Brian Yuzna et Filmax International viennent de mettre un terme à leur collaboration.

death (1)

Fantastic Factory ne sera jamais connue des cinéphiles respectables et lecteurs de Télérama. Et pourtant, elle avait des couilles, chose très rare pour notre époque. Co-création espagnole et américaine, elle fut fondée par le producteur Julio Fernández (celui qui nous aura permis de découvrir LE grand nom du Fantastique espagnol actuel, Jaume Balagueró, avec La Secte Sans Nom) et du réalisateur américain Brian Yuzna que l’on ne présente plus (le délirant Society, les suites de Re-Animator)...

Lire...

Dracula 3000: Infinite Darkness (2004)

Grosse réputation de navet, ce Dracula 3000. Alors que M6 vient de nous le diffuser, c’est avec un œil distrait que j’ai suivi l’aventure. Un compte-rendu pas très détaillé donc, mais qui répondra à la question: “Alors, c’est naze ou pas ?

L’histoire est (très très) simple: c’est quasiment celle du Dracula de Stocker, mais en l’an 3000. D’où Dracula 3000 (le Infinite Darkness pouvant facilement s’expliquer que l’espace, ben c’est comme la nuit, mais à l’infinie, parce qu’il fait rarement jour). Alors on retrouve la galaxie des Carpates et un grand vaisseau cargo qui s’appelle le Demeter, lequel a disparu depuis déjà 100 ans. Inutile d’en dire plus, vous l’aurez compris: c’est Dracula qui a décimé tous l’équipage.
Arrive l’habituel groupe de victimes potentielles, appât...

Lire...

Mad Movies #185 (Avril 2006)

Avec pas mal de retard (et oui, je ne suis pas chez moi) j’annonce donc que Mad Movies du mois d’avril est sorti… Bon je sais c’est un peu con vu qu’on est à la fin du mois mais euh… ben euh ils nous ont encore fait patienter de deux semaines supplémentaire avec le numéro comportant le DVD alors euh… on va dire que je me venge !

Alors au sommaire de ce numéro (j’abrège, je vais pas recenser les rubriques habituels) on trouve quelques news très intéressante, comme celle de Mick Garris qui, après Masters of Horror, va peut-être accoucher d’un nouveau projet fantastique: l’adaptation du Talisman des Territoires, un roman co-écrit par Stephen King et Peter Straub...

Lire...

Brisco County Jr. arrive en DVD !!! … Z1 …

Bon alors ok, la news ne nous concerne pas directement puisque les DVD arrivent aux États-Unis. Mais si ça se trouve, on pourrait espérer un retour chez nous puisqu’en son temps c’est M6 qui diffusa cette série méconnue. The Adventures of Brisco County, Jr. est une série complètement délirante, mêlant Western, comédie, SF et fantastique. Un revival des Mystères de l’Ouest ? Si on veut, mais la série est assez différentes quand même.
Attention, Brisco County n’est pas une incontournable ni parfaite, loin de là. Elle a ses défauts et notamment une production assez chiche, donnant un aspect parfois rudimentaire à l’ensemble. Mais nom de Dieu ! C’est une série avec Bruce Campbell ! Un western buddy-movie fantastique avec la star des Evil Dead ça vous fait pas baver ça ?!

Po...

Lire...

Mad Movies #183 (Février 2006)

Du Mad Movies à l’heure pour sa version simple (ce qui est suffisamment rare pour être noté) mais en retard pour sa version DVD. Pas grave, cette fois on a droit à une couverture bien plus belle que la précédente.

Au sommaire de ce numéro de février, un petit topo sur les FX de Generation Mutant (les Sharkman, Morphman, Snakeman, Mosquitoman, etc.) ainsi qu’un article consacré à ces films, une longue preview richement illustré du Labyrinthe de Pan de Del Toro (certains dessins son tout bonnement magnifiques), la suite de l’article sur Masters of Horror (avec cette fois Dario Argento et Mick Garris) et un article sur le (ENFIN sorti) génial Bubba Ho-Tep suivit d’une très intéressante interview de son réal’ Don Coscarelli, qui revient un peu sur ses Phantasm.
Un article bien e...

Lire...

Zebraman (2004)

Takashi Miike divise. Certains le considère comme un réalisateur de génie, d’autre comme un tâcheron à la filmographie abominable. En tout cas il faut reconnaître que l’homme est capable de tout. Auteur d’un nombre incroyable de films pour tout support (cinéma, télévision, V-cinema, série télé), il peut aussi bien taper dans la comédie, le film pour enfant, le portnawak (Fudoh, Gozu), l’horreur (One Missed Call, Audition) ou dans le trash assez extrême (Visitor Q) quand ce n’est pas du manga live (Ichi the Killer) ou du yakuza eiga complètement barré (la trilogie Dead or Alive). Un de ses opus les plus récent, Zebraman (qui date de 2004), vient d’arriver dans nos contrées…
Zebraman raconte l’histoire d’un pauvre type introverti dont tout le monde se fout...

Lire...