Cult of Chucky (2017) – SPOILER FREE

Vu Cult of Chucky et… Probablement l’un des meilleurs de la série, voir peut-être LE meilleur (j’attends quelques visions supplémentaires et que l’eau coule un peu sous les ponts avant de me prononcer avec certitude).

Fiona Dourif est parfaite et rend hommage à son père, tandis que celui-ci passe en quelque sorte le flambeau à sa petite via une scène où leurs personnages respectifs se réunissent de façon surprenante. Mancini signe une histoire qui s’engage dans une direction inattendu (on peut à peine parler de Slasher malgré les multiples meurtres) et sa réalisation, son sens du visuel, est particulièrement soigné (la neige qui tombe au ralenti sur le cadavre décapité, en HD c’est juste sublime).
C’est également un film qui se mérite, car celui qui a suivi (et aime) la saga sera récompensé par une tonne de clins d’œil et de fan service, et aura l’étrange impression que les éléments des vieux films (Child’s Play) s’emboitent très bien avec les nouveaux. Le Chucky “effrayant” d’autrefois et vu dans Curse se mixe ici à la perfection avec le Chucky “délirant” de Bride et Seed. Tiff revient, Andy revient, Kyle revient, et le tout se conclu dans un cliffhanger qui donne presque l’impression de suivre une série Netflix.
Curse of Chucky était la saison 1, Cult of Chucky serait la saison 2, et la porte est ouverte pour une saison 3 qui pourrait être assez démente du genre “World of Chucky”.

A ce stade, non seulement j’admire (chez les “vieux” croquemitaines, le Chuck est le seul qui continue son bonhomme de chemin sans reboot, sans changement d’acteurs et hormis un 3ème opus plutôt mauvais, la série tape constamment dans le très bon), mais j’en redemande.
En revanche j’aimerai juste qu’on règle une bonne fois pour toute la question Glen et Genda. C’est le seul élément narratif laissé en plan qui dérange un peu.

 

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>