Slasher tagged posts

Friday the 13th: Bad Land (2008)

fridaythe13thbadland (1)

Friday the 13th: Bad Land

(2008)

fridaythe13thbadland (8)

Après un petit temps chez Avatar Press au milieu des années 2000, la licence comics de Vendredi 13 s’envola chez une compagnie bien plus réputée jusqu’à la fin de la décénnie. Car c’est DC Comics qui la récupèra, l’intégrant à son nouveau label WildStorm – anciennement une petite boite concurrente et devenue une sorte de fourre-tout pour l’éditeur qui y publiait ce qui ne rentrait pas dans sa ligne super-héroïque normale ou dans sa collection mature chez Vertigo. Un déménagement un peu à double tranchant puisque si ce nouvel acquérieur possède de biens plus gros moyens et une visibilité beaucoup plus large que le précédent, il se montre également bien plus timide question contenu graphique...

Lire...

No Man’s Land: The Rise of Reeker (2008)

nomanslandreeker2 (2)

No Man’s Land: The Rise of Reeker

(2008)

nomanslandreeker2 (3)

Reeker 2 a un problème, en cela qu’il est exactement le même film que Reeker 1. D’ailleurs on notera que le titre n’est pas Reeker 2 mais No Man’s Land, ce qui créé presque une cission entre cette nouvelle mouture et l’ancienne. Certes le sous-titre nous rappelle que nous avons bien affaire à la même créature dans ce qui semble être une préquelle, mais soyons honnête, le projet est plus un remake complet du premier opus au point qu’il rejoue le même mystère sans prendre en compte les spectateurs ayant déjà vu l’autre film. Le script reprend de nombreuses scènes et éléments à l’identique, créant la redite pour ceux qui connaisse le sujet, ne révise aucunement sa formule et se débarasse même du carcan de l’origin story au...

Lire...

Reeker (2005)

reeker (1)

Reeker

(2005)

reeker (4)

Dave Payne est un petit réalisateur dont la carrière n’a jamais vraiment décollée. Dommage pour lui sans doute, même si ses débuts en tant que protégé de Roger Corman n’étaient pas si mauvais, le bonhomme nous livrant quelques séries B divertissantes comme Alien Avengers II, Alien Terminator et Not Like Us. Il tourna même le téléfilm The Addams Family Reunion avec Tim Curry et Darryl Hannah, qui reste certes incomparable à la série originale ou aux films de Barry Sonnenfeld mais vaut bien mieux qu’on ne le pense. Le début des années 2000 marqua la seule fois où il fut proche du succès avec ce Reeker, petit slasher pondu à une époque où le genre horrifique renait de ses cendres après de longues années d’aspetisation lorsque le neo slasher régnait en ...

Lire...

Silent Night, Deadly Night (1984)

silentnightdeadlynight (17)

Silent Night, Deadly Night

(1984)

silentnightdeadlynight (6)

S’il n’est pas le premier slasher à se dérouler durant les fêtes de Noël (Black Christmas et le proto slasher similairement nommé Silent Night, Boody Night dans les années 70), et s’il n’est pas le premier film à mettre en scène un tueur en costume de Santa Claus (Christmas Evil et To All a Goodnight en 1980, un sketch du Tales From the Crypt anglais de 1972), Silent Night, Deadly Night demeure le plus célèbre exemple du genre. Une réputation qu’il a payé très cher lors de sa sortie en salle, pour des raisons qui paraissent aujourd’hui ridicules, mais qui lui a permis de ne pas se noyer dans la masse de ses nombreux concurrents produits à la même époque...

Lire...

To All a Goodnight (1980)

toallagoodnight (2)a

To All a Goodnight

(1980)

toallagoodnight (11)

Il est intéressant de constater que si To All a Goodnight sort relativement tôt durant le grand boom du slasher, et s’il précède de quatre ans Silent Night, Deadly Night dans l’utilisation d’un costume de Père Noël, le film est loin d’être aussi connu que celui-ci ou que ses nombreux cousins (Christmas Evil, Don’t Open Till Christmas). La raison tient évidemment dans la qualité du machin, clairement pas très bonne, et dans un manque d’originalité assez surprenant malgré la rareté du sujet d’alors. Car outre le proto slasher Silent Night, Bloody Night en 1972 et le grand classique Black Christmas en 1974, la christmasploitation horrifique était encore un grand terrain vierge à explorer qui permettait beaucoup d’innovations...

Lire...

Halloween II: The Blackest Eyes (2001)

ROAD TO HALLOWEEN VIII

halloweenIIblackesteyes (4)

Halloween II: The Blackest Eyes

(2001)

halloweenIIblackesteyes (7)

Halloween II: The Blackest Eyes, ou simplement Halloween II #1, est ainsi la suite de Halloween: Behind the Mask (ou Halloween #1, pour ceux qui suivent), adaptation d’un traitement jamais développé pour un Halloween 8 qui aurait mêlé les chronologies de la Thorn Trilogy et de H20. Une version comic book développée par ses deux créateurs, Daniel Farrands et Phil Nutman, qui trouvèrent en Chaos! Comics l’opportunitée de finaliser leur version, mais à une condition: plutôt que publier au rythme d’un numéro par mois comme cela est la norme, l’histoire sera fractionné pour une parution à long terme avec une revue par an durant Halloween...

Lire...

Halloween: Behind the Mask (2000) | Halloween #1

ROAD TO HALLOWEEN VIII

halloween1behindthemask (3)

Halloween #1

Halloween: Behind the Mask

(2000)

halloween1behindthemask (7)

Avertissement: vous ne trouverez jamais ce comic book sous le titre de Halloween: Behind the Mask. Il ne figure ni sur la couverture, ni dans les pages, et personne ne l’utilise lorsqu’il s’agit de référencer ou chroniquer la BD sur Internet. Pourquoi alors le marquer en en-tête de cet article ? Parce qu’il s’agit bel et bien du titre officiel de cette histoire, telle que les auteurs l’ont conçu. Seulement pour le savoir il fallait se reporter au synopsis officiel de l’éditeur Chaos! Comics écrit pour faire la promotion du livre, que ce soit dans les pages de leurs propres revues, dans le catalogue de Diamond Comic Distributors ou ce ashcan désormais rare et hors de prix nommé Untold Tales of Halloween

Lire...

Bad Candy (2020)

ROAD TO HALLOWEEN VIII

badcandy (19)

Bad Candy

(2020)

badcandy (1)a

Scott B. Hansen est un passionné de cinoche, du genre à n’avoir jamais rien fait d’important mais s’être retrouvé à bosser dans absolument tous les domaines possibles de la profession. Du scénario à la réalisation en passant par la production, le montage, les effets spéciaux, l’équipement technique et l’acting. Son seul gros titre est Texas Chainsaw 3D, où il fut caméraman, et le bonhomme traine essentiellement dans le petit budget avec quelques courts-métrages et documentaires à son actif, ainsi qu’une poignée de Z comme The Possession Experiment. C’est avec sa partenaire Desiree Connell, qui partage le même le même type de CV hétéroclite, qu’il tente le grand bond, et ensemble ils écrivent et réalisent ce Bad Candy qu...

Lire...

Scream For Summer (2017)

screamforsummer (2)

Scream For Summer

(2017)

screamforsummer (7)

Produit sous la bannière de Studio 605, une boite spécialisée dans les films d’horreur indépendants sans-le-sou (Campground, The Woods Within, et prochainement Don’t Fuck in the Woods 2), Scream For Summer est le projet personnel de Cheyenne Gordon, un scénariste et acteur occasionnel qui a lui aussi ses billes dans le milieu, désireux de passer à la mise en scène. Avec cette première réalisation il signe ce qu’il prétend être un hommage aux neo slashers des années 90, des œuvres qui selon lui troquaient le sexe et la violence des 80s pour des intrigues whodunit plus élaborées et des protagonistes plus développés...

Lire...

Camp Dread (2014)

campdread (18)

Camp Dread

(2014)

campdread (13)

A ne pas confondre avec Club Dread, slasher parodique avec Bill Paxton sorti dix ans plus tôt, Camp Dread (à l’origine intitulé Dead.tv) est la première réalisation du scénariste B Harrison Smith – sans point après le B, à la manière de Forrest J Ackerman, responsable d’une poignée de gros Z que personne n’a jamais vu (Garlic & Gunpowder avec Michael Madsen, Zombie Killers: Elephant’s Graveyard ave Billy Zane, l’horrible Death House écrit par Gunnar Hansen). Si notre bonhomme n’est pas l’artiste le plus talentueux du monde, il essaya quand même de soigner les choses autant que possible pour ce grand saut derrière la caméra, s’occupant du script, produisant et engageant quelques vieilles gloires pour gagner le cœurs des fans...

Lire...