Monthly Archives juillet 2008

Le nouveau (?) Uwe Boll

Le pauvre Uwe Boll est décidément un incompris. Et je ne dis pas ça pour me foutre de lui, bien au contraire, puisque visiblement certains n’ont toujours pas compris que le pauvre joue sur cette image du “génie incompris et égocentrique” qu’on lui donne pour se faire de la pub. Ainsi, aux derniers échos et durant la sortie de son adaptation de Postal, il ne fallait bien entendu pas croire qu’il pensait vraiment ce qu’il disait sur Spielberg ou Michael Bay. Quoiqu’il en soit, ce fut la phrase de trop puisqu’une pétition a récemment était mise en ligne pour l’empêcher de continuer à faire des films.
Comme je suis mauvais joueurs, je ne vous fournis pas le lien vers cette pétition puisque, personnellement, je trouve ça très douteux dans l’esprit...

Lire...

Jason is back !

Ça parait toujours loin jusqu’à ce qu’on y soit confronté… Le nouveau Vendredi 13, on s’en doutait, n’est donc pas une nouvelle entrée dans la véritable série mais un retour à zéro, comme c’est la mode en ce moment. Évidemment tout le monde fait la gueule mais c’est comme pour Massacre à la Tronçonneuse: on y peut rien, faut faire avec.
Les premières photos du film commencent à nous parvenir et Jason nous est enfin révélé. Un Jason humain, conformément à l’histoire originale, et qui possède ce même look “grand et sale” que les nouvelles versions de Leatherface et Michael Myers, c’est-à-dire un acteur carré et imposant et un design volontairement crade pour l’atmosphère...

Lire...

Army of Darkness / Xena #4

Voilà, le plus improbable des crossovers vient de sortir son dernier numéro. Bilan: pas aussi fou qu’on aurait pu le croire !

En effet après que l’intrigue ait été construite sur trois numéros, il était inévitable que la conclusion de cette histoire soit une petite déception tant l’armée du mini-Evil Ash se fait décimer en deux secondes, et surtout tant les relations entre les personnages n’ont finalement abouti sur rien du tout… La dispute entre Autolycus et Ash ne se poursuit pas sur au-delà de deux ou trois pages et l’action générale n’a aucune ampleur, aucun climax.
Xena et Gabrielle deviennent clairement des faire-valoir tandis que tout l’humour sur la ressemblance entre Ash et son double disparait...

Lire...