Preview: Meurtres à la Saint Valentin 3-D

Alors que la vague des remake commence a s’essouffler, nous avons récemment été témoins du “dépoussiérage” de quelques vieux titres comme Prom Night (Le Bal de l’Horreur), When a Stranger Calls (Terreur sur la Ligne) ou encore Black Christmas. C’est maintenant au tour du sympa My Bloody Valentine (Meurtres à la Saint Valentin) d’en faire les frais avec ce My Bloody Valentine 3D.

Petit rappel, My Bloody Valentine date de 1981 et montrait un tueur issu d’une mine, au look très impressionnant, assassiner durant la période de la Saint Valentin. Un bon slasher dans la lignée de The Burning (Carnage) et Sleepaway Camp (Massacre au Camp d’Été), avec des meurtres brutaux (et souvent censurés par ailleurs) et un bon usage de l’unité de lieu (la mine, franchement flippante). Évidemment nous ne sommes plus dans les années 80 et on aborde rarement l’horreur de façon aussi frontale qu’avant de nos jours (malgré de très bonnes exceptions, hein !). Pourtant la vue de la bande-annonce soulage: nous n’aurons pas affaire à une édulcoration totale façon Prom Night. Techniquement, ça lorgne du côté “glauque” à la mode avec Saw et le nouveau Massacre à la Tronçonneuse, et la vue d’un cœur humain dans les premières images peut, éventuellement, faire espérer quelques envolées de gore. Mais faudra pas trop rêver…

Le produit semble être un véritable remake puisque l’on y retrouve à peu près tous les éléments de l’original: la petite communauté, la mine, le massacre ayant eu lieu quelques années auparavant, le cœur arraché dans la boite à chocolat et surtout le tueur qui a exactement le même look que le premier. On ne sait pas pour l’instant si l’intégralité du scénario sera reprise (la fête des jeunes près de la mine) mais ça à l’air d’en prendre le sens…
Maintenant bon. Le remake étant dans la boite, on ne va pas encore gueuler et se dire “et merde”. Depuis le temps on est plutôt blasé et on espère juste que la chose sera assez distrayante. Par contre on est en droit de se demander quelle idée leur a prit de vouloir faire le film en 3-D. Le gimmick, sur un tel film, nous renvoie au temps des bons vieux Vendredi 13 3-D ou autres Amityville 3-D où tout se jouait sur le gadget et non sur la qualité du produit. A se demander si, en version DVD, on aura droit à une version plate ET une version 3-D avec lunette…

Le film est prévu pour 2009 et est réalisé par Patrick Lussier, le “talentueux” faiseur des Dracula 2000, ou encore de la suite de La Voix des Morts. Bon allez, pour donner envie quand même: on pourra compter sur la participation de Tom Atkins, le moustachu sympa des films de John Carpenter (New York 1997, Los Angeles 2013, Fog) et aperçu dans Creepshow, Halloween 3 ou encore Maniac Cop. Cool !

4 comments to Preview: Meurtres à la Saint Valentin 3-D

  • Sam's  says:

    Faut voir, si c’est du genre copier-coller, bof quoi…autant se remater le très sympathique film original en version non censurée!

    • Adrien Vaillant  says:

      Ouaip, entièrement d’accord. Surtout qu’il est très sympa celui-ci. M’enfin le film étant fait, on peut toujours espérer que ça soit du niveau “passable” plutôt que “grosse bouze”, non ? On verra bien mais faut pas espérer quoique ce soit.

  • Ciarán  says:

    Mon Chéri, 3D, comme Les Dents de la Mer (ou tout autre remake à la Shark Attack) 3D? Avec les petites lunettes qu’on trouve même dans les paquets de céréales?

    Et quand tu dis remake, c’est pas plutôt copie conforme?

    C’est quoi au juste exactement un remake alors?

    • Adrien Vaillant  says:

      Yep avec ce style de lunettes. J’ai toujours trouvé ça ridicule (genre la 3D provoque plus l’effet que la mise en scène elle même ?) Alors oui, remake / copie conforme après ça dépend. Le principe du remake est de “refaire” un film existant déjà, et a partir de là tu as toujours 2 choix possibles :

      1- Un remake différent, qui reprend l’histoire dans ses grandes lignes mais qui ne ressemble absolument pas à l’original (le The Thing de John Carpenter par exemple)

      2- Le remake qui se contente de refaire en plus moderne ce qui a déjà été fait. Ca passe de copie conforme à quelques différences mais en gros y a aucun intérêt si ce n’est à “permettre a un public jeune qui aime pas les vieux films d’aller le voir”. C’est le cas du remake de Psychose par exemple, ou de La Malédiction.

      Là, on a l’air d’être dans le cas “copie conforme” puisqu’on retrouve un peu tous les éléments de l’original. Y aura probablement quelques changements (je crois pas me souvenirs de grandes images policières comme ils montrent ici au début) mais je pense que ça sera très pompé sur ce qui a déjà été fait avant. Maintenant comme je le disais : y a aucun intérêt à la chose, c’est même nul puisque beaucoup de jeune vont penser que ce film est nouveau alors qu’il existe depuis 1981. Même si c’était un film d’exploitation qui profitait du succès de Vendredi 13, ça mérite pas non plus d’être oublié surtout qu’il était plutôt soigné. Mais maintenant que le mal est fait, même si on a toujours la solution de l’ignorer complètement, c’est toujours préférable d’avoir au final un truc un minimum bien foutu et qui tient la route qu’un foutage de gueule.

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>