Serpentina (1998)

Serpentina

(1998)

John Cleary est un bonhomme intéressant, puisqu’à l’origine son boulot n’a rien à voir avec l’industrie de la bande-dessinée. Si celui-ci est un artiste, il est avant tout… sculpteur professionnel ! C’est par un incroyable coup du sort ou une étrange opportunité qu’il se retrouva à bosser en tant que dessinateur pour comics durant les années 90. L’époque du grand Boom qui déstabilisa l’industrie suite à un vide juridique permettant à quiconque de lancer sa boite sans payer de taxes tout en profitant du marché “collector” alors à la mode. Cleary ne passe évidemment pas par la grande porte et fait ses débuts chez Topps Comics où il travail sur Satan’s Six, la fameuse série qui, en 1993, emploie Jason Voorhees comme guest star dans un hallucinan...

Lire...

Catfight: Escape From Limbo (1996)

Catfight: Escape From Limbo

(1996)

You’re a hero, aren’t you ? And aren’t heroes supposed to care ?

Lightning Comics, ça vous dit quelque chose ? C’était, en 1967, une tout petit éditeur qui n’a publié que deux titres de toute son existence. Et bien ce n’est pas de lui dont je veux parler mais plutôt du Lightning Comics des années 90, une de ces innombrables compagnies qui, vous l’aurez compris, a vu le jour durant le boom de l’industrie lors de l’Âge Sombre et extrême. Bloodfire, Perg, Deathangel, Sinja… Si cela ne vous parle pas c’est normal: la boite était un de ces nombreux parasites qui ont profité de la situation d’alors pour inonder le marché de revues cheap, mal foutue et sans imagination mais dotées de nombreuses variantes de couvertures pour appâter le ...

Lire...

Ringo Lam (1955-2018)

Dans une interview pour le site easternKicks.com, Ringo Lam dit “Je ne veux pas regarder les informations… trop de violence”. Il aurait aussi bien pu dire que ce que l’on y trouve est trop dépressif. Et ainsi, quelques heures avant le nouvel an, l’année 2018 nous offre son dernier coup de pute avant de disparaitre, emportant avec elle le réalisateur hong-kongais âgé de seulement 63 ans. S’il n’était pas aussi célèbre que ses compagnons John Woo et Tsui Hark, il fut quand même l’auteur de films mémorables et fondateurs qui marquèrent, dans les années 90, la nouvelle vague du cinéma chinois. Et une révolution dans le genre Action. Il laisse derrière lui plusieurs œuvres dont au moins un incontournable: le polar City on Fire, avec Chow Yun-Fat...

Lire...

Frankenstein (1910) AKA. Edison’s Frankenstein

Frankenstein

(1910)

Ce n’est pas tous les jours que l’on peut célébrer un film vieux de plus de cent ans ! L’occasion s’est toutefois présenté le mois dernier avec la restauration inattendue de la toute première adaptation du Frankenstein de Mary Shelley: le film muet de 1910, tellement antérieur au classique de James Whale que beaucoup ignore encore son existence. Également connue sous le titre de Edison’s Frankenstein du fait que l’œuvre fut produite par la Edison Manufacturing Company, studio de cinéma effectivement fondé par l’inventeur Thomas Edison, cette version est un vestige de l’ère du cinéma muet et ne dure pas plus de douze minutes...

Lire...

Trancers: The Adventures of Jack Deth (1991)

Trancers: The Adventures of Jack Deth

(1991)

Avant que la compagnie Malibu Comics ne soit rachetée par Marvel au milieu des années 90, elle espérait comme beaucoup percer dans le milieu et disposait de son propre catalogue de titres et de ses propres labels. Rock-It Comix s’intéressait aux groupes de rock, Ultraverse avait sa ligne de super-héros, et Eternity Comics servait de gros fourre-tout où venaient atterrir des revues horrifiques ou au contenu un peu plus mature. Brian Pulido y fit débuter Evil Ernie avant de fonder sa propre boite, Chaos! Comics, et on y trouve un grand nombre d’adaptations de films d’horreur: des grands classiques (Frankenstein et Phantom of the Opera) aux premiers gores (Blood Feast et 2000 Maniacs, déjà chroniqués ici), en passant par de la SF vie...

Lire...

A Christmas Horror Story (2015)

A Christmas Horror Story

(2015)

Voilà un film qui essaie désespérément d’être le Trick ʽr Treat de Noël, mais n’est pas Michael Dougherty qui veut. Surtout quand celui-ci a déjà proposé son projet pour la saison, le génial Krampus dont la simple annonce donna quasiment naissance à une Krampusploitation jusqu’ici inexistante. D’ailleurs c’est sans surprise que la créature fait également son apparition ici, par deux fois, avec toute la campagne promotionnelle tournant autour d’elle et de son duel contre Santa Claus. Pratiquement de la publicité mensongère tant cette confrontation n’est pas vraiment le sujet du film est se retrouve expédiée dans les toutes dernières minutes.
Qui plus est le film ne va pas jusqu’au bout de son concept contrairement Trick ʽr Treat, e...

Lire...

Revenge of Santa (2009)

12 DAYS OF CHRISTMAS

 

Revenge of Santa

(2009)

Noël arrive et avec lui le temps d’en finir avec ces 12 Days of Christmas. Et puisque nous avions ouvert la rubrique avec un vieux court-métrage stupide de Greypoint Film, alias proto Astron-6, il semble logique de conclure avec un autre. Revenge of Santa, que l’on doit toujours à Conor Sweeney et Matt Kennedy dont on retrouve ici les alter-egos caricaturaux, n’est pas cependant pas une suite à Son of Santa. Bien que conçue tout juste un an après celui-ci, cette nouvelle aventure met cette fois en scène le véritable Père Noël que nos héros vont se faire une joie – encore une fois – d’inviter chez eux...

Lire...

The Predator Holiday Special (2018)

12 DAYS OF CHRISTMAS

The Predator Holiday Special

(2018)

Ho-Ho-Holy shi–

Cette année la petite surprise de Noël nous vient de la 20th Century Fox et de la mise en ligne inattendu d’un court-métrage intitulé The Predator Holiday Special, où le célèbre extraterrestre à dreadlocks s’en prend au Père Noël et à ses rennes. Un film très court qui n’est en fait qu’une publicité pour la sortie en Blu-ray et DVD du navrant The Predator de Shane Black. Une suite ridicule, flinguées par des idées stupides (l’autisme c’est le summum de l’évolution !), des reshoots mal branlés (la mort de Sterling K. Brown, à peine visible) et par l’habituelle tentative de surfer sur la vague Marvel (l’armure anti-Predator façon Iron Man utilisée comme teaser pour une hypothétique ...

Lire...

Treevenge (2008)

12 DAYS OF CHRISTMAS

Treevenge

(2008)

It’s Christmas, I just want to fuck !

Jason Eisener, c’est le mec qui a étonné tout le monde lorsque, en 2007, il livra Hobo With a Shotgun pour le concours de fausses bandes-annonces organisé par Robert Rodriguez à l’occasion de la sortie de Grindhouse. La suite, on la connait: le court-métrage gagne le grand prix et son réalisateur tournera ensuite une version longue avec Rutger Hauer. Entre les deux, il met en boite un autre petit film dans la même veine histoire de patienter, ultra violent mais caricatural et hilarant: c’est Treevenge, qui décrocha lui aussi quelques récompenses (meilleur film chez Rue Morgue Magazine et Fantastic Fest Online, meilleur montage chez l’Atlantic Film Festival, une mention honorable à Sundance)...

Lire...

Profil – The Christmas Creature (USWA, 1992)

12 DAYS OF CHRISTMAS

United States Wrestling Association

The Christmas Creature

(1992)

Glenn Jacobs, c’est l’homme qui est surtout connu pour interpréter Kane, le frère démoniaque du légendaire Undertaker. Un personnage qui a connu de nombreux changement de style à travers ses années d’existence (masqué et muet, visage découvert et doté de parole, psychopathe sadique, bureaucrate en costard-cravate) mais qui demeure l’une des dernières grandes figures encore active à la WWE même si la retraite et proche et que ses apparitions sont de moins en moins fréquentes. Pour autant celui-ci n’a pas commencé sa carrière dans la peau de la Big Red Machine et fut contraint de jouer nombre de personnages ridicules à ses débuts. Citons entre autre le Dr. Isaac Yankem, D.D.S...

Lire...