Deadly Ten, la nouvelle arnaque Full Moon ?

Charles Band et sa Full Moon, c’est depuis longtemps une vaste blague pas vraiment drôle, qui ne manque jamais de faire sourire autant que pleurer quand on voit à quoi la compagnie en est réduite depuis sa vieille heure de gloire. Prêt à tout pour gagner le moindre dollar, son créateur s’est lancé dans des affaires tenant parfois de l’arnaque pure et simple depuis ces dernières années. Les films, réalisés au caméscope avec un budget minable, sont secondaires par rapport au merchandising foireux qu’il tente de refourguer à ses vieux fans: souvenons-nous des Badass Dolls, des Monster Bras et de ces boites de céréales dégueulasses avec un DVD en bonus à l’intérieur ! Avec l’explosion actuelle des services streaming, il était évident qu’il s’intéresserait à l’affaire, pouvan...

Lire...

John Carl Buechler (1952-2019)

Il y a peu de temps, je vous avais annoncé que John Carl Buechler était atteint d’un cancer, maladie qu’il avait préféré taire jusqu’à ce que les lourds traitements ne l’accable tant physiquement que moralement. Après une longue décision, John et sa femme Lynn avaient choisi de lancer une campagne de participation financière afin de préserver leur famille des nombreuses factures à payer et à venir, mais le message n’était pas vraiment porteur d’espoir, Lynn se contentant de dire qu’un miracle était toujours possible. Hélas ce foutu Crabe n’aura pas perdu de temps pour faire ses ravages et John est tragiquement décédé à l’âge de 66 ans, ce lundi 18 Mars...

Lire...

Jan-Michael Vincent (1944-2019)

L’histoire de Jan-Michael Vincent est celle d’un véritable cauchemar, il n’y a pas moyen de le décrire autrement. Ce qui est dommage du fait qu’elle commence merveilleusement bien pour lui, sa carrière devant les caméras débutant sur les chapeaux de roues grâce à son look de jeune premier (qui lui donne aussi bien l’apparence du beau surfeur californien que du mystérieux bad boy au grand cœur) et son jeu de comédien convaincant qui lui permet de rivaliser avec de véritables légendes. Il tient ainsi tête à John Wayne (Les Géants de l’Ouest), Gene Hackman (La Chevauchée Sauvage), Burt Reynolds (La Fureur du Danger) et surtout Charles Bronson dans Le Flingueur, où il trouve sans doute son meilleur rôle...

Lire...

Critters vs. Critters ! – La websérie contre le reboot

Tout juste annoncé en grande pompe, voici venir Critters: A New Binge, qui signe l’improbable retour de nos adorables petites boules de poils carnivores dont nous étions sans nouvelles depuis plus de 25 ans ! Du moins en théorie, car ce que nous avons là n’est ni un nouveau film en bonne et due forme ni une série télé du calibre de Ash vs. Evil Dead mais plutôt… un quasi fanfilm très cheap faisant office de (mauvais) reboot de la saga. C’est sans les frères Chiodo que s’opère ce retour, ni même les bonnes trognes de Don Opper et Terrence Mann, faute de budget et d’intérêt de la part des concepteurs du projet. Car à l’origine, celui-ci n’est qu’une commande un peu bizarre de la part d’une compagnie surtout désireuse d’appâter le public vers sa plateforme de streaming: Ve...

Lire...

John Carl Buechler, victime du Cancer

Une bien triste nouvelle vient de nous parvenir durant cette Saint Valentin: Lynn Buechler, épouse du célèbre et adoré John Carl Buechler, célèbre créateur de monstres en caoutchouc depuis les années 80, vient de nous annoncer que son époux est atteint du cancer. Une maladie qui l’accable depuis plusieurs mois maintenant sans qu’il n’ait souhaité l’ébruité, et qui hélas s’en trouve à son quatrième stade d’évolution, la métastase. Différent traitements ont été essayés jusqu’ici et le couple s’intéresse évidemment aussi bien à la médecine traditionnelle qu’alternative, avec notamment un traitement homéopathique qui semble plutôt bien répondre...

Lire...

Beyond the Gates (2016)

Beyond the Gates

(2016)

Titré d’après la biographie de Lucio Fulci, ce Beyond the Gates est une belle déception. Un film qui non seulement bouffe au râtelier de la nostalgie 80s comme bien d’autres (même si, à sa décharge, il est ici plutôt question des 90s) mais qui reprend aussi la formule “hommage lovecraftien à la série B et au Bis italien” que la Astron-6 a perfectionnée avec leurs derniers méfaits, The Editor et The Void. Bon point: la musique de Wojciech Golczewski (compositeur sur Late Phases et We Are Still Here) est effectivement très réussi dans le genre retrowave et donne une ambiance forcément plaisante à l’ensemble...

Lire...

Body Melt (1993)

Body Melt

(1993)

The first phase is hallucinogenic.
The second phase is glandular.
The third phase is body melt.

Philip Brody c’est le fondateur du groupe expérimental → ↑ → (ça se prononce “tsk tsk tsk”, ou “tch tch tch” selon votre diction), de la musique australienne se classant dans le registre “art rock”. Un projet multimédia qui l’amène à toucher à la vidéo, réalisant dix courts-métrages en Super 8 qu’il réunira en une compilation en 1982, époque à laquelle il rencontre le producteur Rod Bishop qui va travailler avec lui sur son dernier album en date. L’expérience aura marqué les deux hommes car les voilà de nouveau ensemble dix ans plus tard avec ce Body Melt, film gore que l’artiste semble d’abord vouloir créer sous la forme d’une série de courts-métr...

Lire...

Dick Miller (1928-2019)

Difficile de croire que c’est à l’âge de 90 ans que Richard “Dick” Miller nous quitte. Qui l’aurait pensé si vieux ? Parce qu’il n’a jamais vraiment eu de grand rôle et s’est surtout contenté de petits personnages ici et là, on se l’imagine toujours de la même façon: tel qu’il apparait dans Gremlins, film qui l’a principalement exposé aux yeux du monde. Ça et sa scène dans Terminator où il se fait dézinguer par un Arnold Schwarzenegger alors débutant (“Wrong !” BLAM !). Même chez les cinéphages de série B sa carrière est généralement associée à celle de Joe Dante, qui l’employait aussitôt qu’il le pouvait:  Piranhas, Hurlements, The ʽBurbs, L’Aventure Intérieure, Explorers… C’est oublier que le bonhomme précède longuement cette génération 80s si vénérée et ...

Lire...

By The Sword – Les précommandes sont ouvertes !

Thierry Augé, alias Roggy pour les intimes, va sortir son premier fanbook (c’est comme un fanzine mais plus proche du livre que du magazine) dédié aux films l’Heroic Fantasy et le titre claque pas mal: By The Sword – Chronique de l’Heroic Fantasy au Cinéma. Un projet qui lui tient à cœur puisqu’il a planché dessus de puis un long moment et que nous avions déjà eu quelques conversations là dessus durant les derniers Bloody Week-end. Prochainement disponible, l’ouvrage sort du fourreau pour exhiber sa belle lame et cela a effectivement l’air mortel: une quinzaine de chapitres répertoriant plus de deux cents films, du conquérant Conan le Barbare de John Milius à ses innombrables avatars crapoteux, qu’ils soient américains, italiens ou de contrées plus lointaines encore...

Lire...

Class of Nuke ‘Em High (1986)

Class of Nuke ‘Em High

(1986)

Avec pas moins de cinq personnes au scénario et deux réalisateurs, on pourrait croire que Class of Nuke ‘Em High va droit à la catastrophe et, considérant l’ambiance anarcho-punk des productions Troma en général, on imagine déjà le désastre. Tout laisse présager un film chaotique sans queue ni tête alignant les gags pipi-caca, les enjeux caricaturaux et les comédiens surjouant à l’extrême. Et pour être honnête il y a effectivement un peu de cela dans le résultat final. Oui mais voilà, par un étonnant miracle, non seulement ce titre se trouve être d’une très bonne tenue techniquement parlant, surpassant aisément ses prédécesseurs comme The Toxic Avenger dans ce domaine, mais il se trouve même être plus intéressant qu’il n’y p...

Lire...