Saturn (1936-2020)

Une fois n’est pas coutume quittons l’univers de la série B, des films et de comics, et rendons hommage à Saturn, cet alligator de presque cent ans qui vient de mourir il y a deux jours. Pourquoi parler d’un simple animal quand de nombreuses personnes mériteraient d’avoir leur place dans cette rubrique ? Tout simplement parce que ce n’est pas tous les jours que l’on peut parler d’une grosse bête semblant sortir d’un creature feature, et parce que ce saurien aura eu une vie très bien remplie valant amplement n’importe quelle carrière artistique ou parcours professionnel que les humains aiment tant vanter...

Lire...

18 ans – I’m Eighteen and I Like It !

Eighteen – I just don’t know what to say
– Alice Cooper

Une nouvelle année, un nouvel anniversaire. A l’origine je ne voulais pas en écrire des lignes et des lignes, mais il faut reconnaitre que 18 ans c’est quand même quelque chose et je me sens un peu obligé de dire quelques mots. Le soucis c’est qu’il n’y a absolument rien qui me vient, et d’ailleurs ceci est le premier article que je publie sur le site depuis… le 3 Décembre. Ouch. Ce n’est pas le début de la fin pour autant puisque je suis coutumier du fait depuis toujours, écrivant au rythme de périodes fastes et de traversées du désert en fonction de l’état de ma vie privée et professionnelle, et de mon moral fluctuant...

Lire...

Transylvania Poste Restante N°2: Black Lagoon Fanzine #3

Voici une sacrée vidéo qui mérite bien un petit retour d’ascenseur. Il s’agit du second épisode d’un nouveau webshow intitulé Transylvania Poste Restante, que l’on doit au très cool David Geron, créateur d’origine Belge qui a un don pour la fabrication et l’animation de poupées et de marionnettes. Il est aussi un méga fan de Public Image Ltd, ce qui n’est pas négligeable non plus (“This is what you want, this is what you getbis repetita). Après un premier épisode sorti en Février dernier, dédié à la bande dessinée L’Île du Docteur Moreau adaptée de H.G. Wells par Nick Mothra et Jonathan G. Malherbe, la série s’intéresse ici au troisième numéro de Black Lagoon Fanzine et ne tarit d’éloges à son sujet...

Lire...

The Resurrection of Michael Myers (1987)

The Resurrection of Michael Myers

(1987)

Un fanfilm suédois d’Halloween datant des années 80, ça vous tente ? Ça devrait, car même si ce type de projet est désormais une pratique très répandue avec des milliers de prétendants gratuitement visibles sur YouTube, The Resurrection of Michael Myers provient d’une autre époque où les méthodes de tournage et de distribution étaient différentes. En ces temps le caméscope commençait tout juste à devenir accessible et Internet n’existait évidemment pas, forçant les apprenti réalisateurs à produire eux-mêmes quelques copies physiques qui ne circulaient généralement pas bien loin...

Lire...

Black Lagoon Fanzine #3, par David Didelot

Autre compte-rendu pour Black Lagoon #3 et cette fois c’est David Didelot qui s’y colle. Forcément on fait bien attention a ce qu’il y raconte puisqu’il possède sa tribune dans notre torchon et qu’il ne faudrait pas grand chose pour la donner à quelqu’un d’autre. Heureusement le monsieur à de l’expérience et sait choisir ses mots, du coup on se retrouve au prochain numéro !

 

 

Et en bonus sur la page Facebook du fanzine, un petit partage du billet amène Don Glut lui-même à y aller de son petit mot. Comme quoi l’Esprit de Noël semble être au rendez-vous ! Alors tant qu’à faire, un peu de bonté et offrez donc Black Lagoon Fanzine à l’un de vos proches !

 

Lire...

Black Lagoon #3 REVIEW, par Psychovision

C’est Gilles Vannier lui-même, dictateur en chef chez Psychovision, qui balance son avis sur la troisième édition de Black Lagoon Fanzine et son retour fait bien plaisir. On ne peut que le remercier et lui renvoyer l’ascenseur en vous encourageant à visiter le site et sa page Facebook ! Et achetez Black Lagoon #3, bien sûr.

 

Lire...

Profil – Sumo Santa (ClayFighters, 1997)

12 DAYS OF CHRISTMAS II

ClayFighter

SUMO SANTA

(1997)

Oubliée depuis belle lurette, la franchise ClayFighter était pourtant plutôt originale et ambitieuse pour son temps, créant une série de jeux de combat où les personnages étaient animés par claymation. De véritables figurines construites à l’ancienne puis digitalisée un peu à la manière des acteurs de Mortal Kombat, conférant aux graphismes un style plutôt unique et différent de ses nombreux concurrents d’alors. Les créateurs avaient naturellement opté pour une ambiance cartoonesque totalement loufoque permettant des folies de violence sans pour autant choquer les parents, car rappelant surtout les délires des dessins animés de Tex Avery ou des Looney Tunes...

Lire...

Breaking Santa (2012)

12 DAYS OF CHRISTMAS II

Breaking Santa
(2012)

Quelques années après Son of Santa et Revenge of Santa, ces abrutis de Conor Sweeney et Matt Kennedy causent encore une fois des misères au Père Noël dans un court-métrage réalisé cette fois sous la bannière d’Astron-6 plutôt que de Greypoint Films, les deux compères ayant pleinement intégré le collectif depuis. Si le titre évoque une parodie de la série Breaking Bad, il n’est cependant pas question d’un Santa Claus dealer de drogue. En un sens ce Breaking Santa est presque une redite de Son of Santa puisque le film démarre de façon légère et stupide avant de prendre un virage à 180° degré vers le thriller...

Lire...

Feeders (1996)

Feeders

(1996)

Venus du fin fond de la Pennsylvanie et ressemblant un peu à Ned Flanders des Simpsons mais en plus bouseux, les frères Polonia comptent parmi les plus grandes vedettes du shot on video. Des réalisateurs cultes du cinéma Z ayant bricolé de petits films avec les moyens du bord depuis leurs adolescences, faisant leur entrée dans le business avec Splatter Farm en 1987. Presque dix ans plus tard débarque ce Feeders, qui demeure à ce jour leur plus gros succès et leur titre le plus célèbre. Une histoire d’extraterrestres surfant sur la mode du Petit Gris et des soucoupes volantes, très en vogue à l’époque notamment grâce au phénomène X-Files. Réalisé conjointement avec leur partenaire régulier Jon McBride, lui aussi un habitué du SOV (Cannibal Campout

Lire...

Michael J. Pollard (1939-2019)

Quelle tristesse d’apprendre que l’on ne verra plus jamais l’adorable trogne de Michael John Pollard, spécimen unique dans le paysage cinématographique américain. Car avec sa petite taille, sa voix de canard et ce sourire un peu niais perpétuellement affiché sur son visage, le bonhomme semblait destiné à subir le même sort que Clint Howard: n’être engagé qu’en raison de son physique atypique plutôt que pour son talent. Et pourtant ! Si la plupart de ceux qui se souviennent de lui sont généralement portés sur le cinéma d’exploitation, il faut bien rappeler que sa carrière fut véritablement importante et qu’il tourna auprès de très grands noms de l’industrie: Brigitte Bardo dans Les Pétroleuses, Johnny Depp dans Arizona Dream de Emir Kusturica, ainsi que Patrick Swayze...

Lire...