Petits monstres tagged posts

Blood Lake: Attack of the Killer Lampreys (2014)

Blood Lake: Attack of the Killer Lampreys

(2014)

It looks like an anus with teeth.

Blood Lake, à ne surtout pas confondre avec l’autre Blood Lake de 1987 (le sous-titre Attack of the Killer Lampreys aide un peu), semble à l’origine avoir été produit sous le simple nom de Lamprey, et non pas par la Asylum mais par une obscure firme du nom de Tiki Terrors. Le film aurait ensuite été retitré et distribué par le célèbre créateur de mockbusters dans l’espoir de capitaliser encore un peu sur Piranha 3D et sa suite 3DD quelques années après les faits. Mais tout ceci n’est que supposition et vu la mince filmographie de Tiki Terrors, dont la plupart des productions font partie du catalogue Asylum (Atlantic Rim, Mercenaries), peut-être ne s’agit-il en fait que d’un label...

Lire...

Feeders (1996)

Feeders

(1996)

Venus du fin fond de la Pennsylvanie et ressemblant un peu à Ned Flanders des Simpsons mais en plus bouseux, les frères Polonia comptent parmi les plus grandes vedettes du shot on video. Des réalisateurs cultes du cinéma Z ayant bricolé de petits films avec les moyens du bord depuis leurs adolescences, faisant leur entrée dans le business avec Splatter Farm en 1987. Presque dix ans plus tard débarque ce Feeders, qui demeure à ce jour leur plus gros succès et leur titre le plus célèbre. Une histoire d’extraterrestres surfant sur la mode du Petit Gris et des soucoupes volantes, très en vogue à l’époque notamment grâce au phénomène X-Files. Réalisé conjointement avec leur partenaire régulier Jon McBride, lui aussi un habitué du SOV (Cannibal Campout

Lire...

John Carl Buechler (1952-2019)

Il y a peu de temps, je vous avais annoncé que John Carl Buechler était atteint d’un cancer, maladie qu’il avait préféré taire jusqu’à ce que les lourds traitements ne l’accable tant physiquement que moralement. Après une longue décision, John et sa femme Lynn avaient choisi de lancer une campagne de participation financière afin de préserver leur famille des nombreuses factures à payer et à venir, mais le message n’était pas vraiment porteur d’espoir, Lynn se contentant de dire qu’un miracle était toujours possible. Hélas ce foutu Crabe n’aura pas perdu de temps pour faire ses ravages et John est tragiquement décédé à l’âge de 66 ans, ce lundi 18 Mars...

Lire...

Critters vs. Critters ! – La websérie contre le reboot

Tout juste annoncé en grande pompe, voici venir Critters: A New Binge, qui signe l’improbable retour de nos adorables petites boules de poils carnivores dont nous étions sans nouvelles depuis plus de 25 ans ! Du moins en théorie, car ce que nous avons là n’est ni un nouveau film en bonne et due forme ni une série télé du calibre de Ash vs. Evil Dead mais plutôt… un quasi fanfilm très cheap faisant office de (mauvais) reboot de la saga. C’est sans les frères Chiodo que s’opère ce retour, ni même les bonnes trognes de Don Opper et Terrence Mann, faute de budget et d’intérêt de la part des concepteurs du projet. Car à l’origine, celui-ci n’est qu’une commande un peu bizarre de la part d’une compagnie surtout désireuse d’appâter le public vers sa plateforme de streaming: Ve...

Lire...

John Carl Buechler, victime du Cancer

Une bien triste nouvelle vient de nous parvenir durant cette Saint Valentin: Lynn Buechler, épouse du célèbre et adoré John Carl Buechler, célèbre créateur de monstres en caoutchouc depuis les années 80, vient de nous annoncer que son époux est atteint du cancer. Une maladie qui l’accable depuis plusieurs mois maintenant sans qu’il n’ait souhaité l’ébruité, et qui hélas s’en trouve à son quatrième stade d’évolution, la métastase. Différent traitements ont été essayés jusqu’ici et le couple s’intéresse évidemment aussi bien à la médecine traditionnelle qu’alternative, avec notamment un traitement homéopathique qui semble plutôt bien répondre...

Lire...

Monsters (1.19) – Rain Dance (1989)

ROAD TO HALLOWEEN V

Monsters

Rain Dance

(1989)

Autant l’annoncer d’entrée de jeu: Rain Dance n’est pas un grand épisode. Je doute même qu’il soit un bon épisode, la faute à une mise en scène encore plus plate que d’habitude et aux acteurs qui en font des tonnes. Entre leur jeu excessif et le refus du réalisateur de filmer sa créature avec subtilité, dévoilant en gros plan ce qui n’est qu’un nain en costume, l’atmosphère et le suspense s’en retrouvent anéanti. Ce qui est plutôt problématique lorsque le scénario se repose justement là-dessus pour fonctionner ! A l’origine je désirais surtout parler du monstre, au concept intéressant, pour la rubrique Imaginarium de ce site. Une manière de mentionner les qualités de l’intrigue sans évoquer ses défauts...

Lire...

The Twilight Zone (2.15) – The Invaders (1961)

ROAD TO HALLOWEEN V

The Twilight Zone

The Invaders

(1961)

On ne présente plus Richard Matheson, grand auteur de science-fiction qui a sa place parmi les plus grands. Mais outre son impressionnante bibliographie, il ne faut pas oublier qu’il fut l’un des piliers derrières la toute aussi importe série La Quatrième Dimension – en fait la cinquième, la version française s’étant un peu plantée dans la numérotation (mais pas de soucis, le créateur aussi selon une anecdote certainement à l’origine de cette traduction). Il en aura écrit de nombreux épisodes et ceux-ci comptent évidemment parmi les meilleurs, les plus mémorables ou les plus en avance sur leurs temps. Et à l’origine de l’épisode The Invaders, qui fait parti de ces étranges expérimentations de la saison 2...

Lire...

Tales From the Darkside (2.05) – Halloween Candy (1985)

ROAD TO HALLOWEEN V

Tales From the Darkside

Halloween Candy

(1985)

Trick or treat.

J’ai déjà fait, il y a longtemps, une introduction à la série Tales From the Darkside, pour expliquer qu’il ne s’agit pas que d’un précurseurs aux Contes de la Crypte de HBO mais aussi de la version télévisée de Creepshow. Et si quelques épisodes se rapprochaient un peu plus de La Quatrième Dimension que des EC Comics, nombreux sont les dignes héritiers du film de George Romero et de Stephen King. Dans le Top 2 on retrouve cet Halloween Candy au côté de Inside the Closet, chacun mettant en scène un petit monstre en caoutchouc, et chacun ayant été réalisé par Tom Savini ! Car oui, avant même de tourner le très bon remake de La Nuit des Morts-Vivants, le célèbre maquilleur...

Lire...

Leprechaun: Back 2 tha Hood (2003)

Leprechaun: Back 2 tha Hood

(2003)

“Even if you steal for God, you still have to pay the Devil.

Compte-tenu des mystérieux problèmes de production dont a souffert Leprechaun in the Hood, il n’est pas étonnant de voir la Trimark plaquer la franchise. Celle-ci est heureusement récupérée par Lions Gate (qui en toute honnêteté récupère un peu n’importe quoi dans son catalogue) qui engendre un nouvel opus après quelques années de gestation. Bonne nouvelle: Gabe Bartalos et Warwick Davis reviennent, garantissant la continuité entre ce nouveau Leprechaun et les précédents, et assurant surtout le retour de la fanbase. Car bien que la série change de bannière, la formule reste la même et l’idée est de continuer les aventures du lutin irlandais comme d’habitude...

Lire...

Leprechaun in the Hood (2000)

Leprechaun in the Hood

(2000)

A friend with weed is a friend indeed

Il est loin le temps où la Trimark faisait tout pour imposer son Leprechaun, entre produits dérivés et parades pour le premier opus, et budget confortable avec sortie cinéma pour le second. Arrivé à Leprechaun 5, qui débarque tardivement après un rythme initial d’un film par an (quatre années d’hibernation), la stratégie marketing se montre discrète et se contente de reprendre le même gimmick que dans les volets précédents – placer le lutin Irlandais dans un cadre décalé – pour vendre son produit. Cette fois-ci le ghetto, alors très tendance en cette fin 90s / début 2000 avec les DTV de Ice-T, Snoop Dogg, Coolio et DMX qui fleurissent dans les programmes télé et les rayons DVD.
Las, ...

Lire...