Thriller tagged posts

Men’s Adventures #25 – The Shark ! (1954)

mensadventures25theshark (12)

Men’s Adventures #25

The Shark !

(1954)

mensadventures25theshark (4)

Avant de devenir Marvel Comics, la future Maison des Idées s’appelait Atlas Comics et ne basait pas toutes ses publications sur les super-héros. Compagnie de bandes-dessinées avant tout, elle tapait dans tous les genres populaires à l’époque: guerre, romance, western et bien sûr l’horreur, particulièrement à la mode dans les années 50 grâce au succès sans précédent des revues EC Comics. The Shark ! est l’une des innombrables histoires copiant la formule miracle de Bill Gaines et Al Feldstein et elle fut publiée dans les pages de Men’s Adventures. Un magazine qui tirait son nom du terme men’s adventure, désignant des magazines pulp d’aventures sexy et violentes, et à la ligne directrice chaotique puisqu’elle s’intéressa d’abord ...

Lire...

Midnight Blue (1979)

midnightblue (14)

Midnight Blue

(1979)

midnightblue (6)

Midnight Blue, aussi connu sous le titre amusant de La Domenica del Diavolo (le dimanche du Diable), fait partie de ce sous-genre du home invasion / rape and revenge très populaire durant les 70s, principalement généré par La Dernière Maison sur la Gauche. L’Italie était d’ailleurs assez prolifique en la matière avec de nombreux représentants bien connus des adeptes du cinéma Bis: La Bête Tue de Sang Froid, La Maison au Fond du Parc, La Proie de l’Autostop… Réalisé par Raimondo Del Balzo, principalement scénariste (Cop Target d’Umberto Lenzi, Paganini Horror de Luigi Cozzi), ce nouvel avatar reprend à son compte le cadre de la villa en bord de mer vu dans La Dernière Maison sur la Plage, sorti tout juste l’année précédente...

Lire...

Summer Camp Nightmare (1987) | The Butterfly Revolution

summercampnightmare (2)

Summer Camp Nightmare

(1987)

summercampnightmare (12)

Vu comme ça, avec son titre évocateur et sa jaquette VHS assez parlante, Summer Camp Nightmare à tout l’air d’être un énième slasher se déroulant en camp de vacances, quelque chose à ranger entre The Burning et Sleepaway Camp. Et soyons franc, c’est la seule raison pour laquelle on lui donnerait sa chance, le Bisseux nostalgique étant toujours à la recherche d’une perle obscure à se mettre sous la dent. Quelle ne sera pas la surprise de celui-ci lorsqu’il réalisera qu’il ne s’agit non pas d’un film d’horreur mais plutôt d’une adaptation de Sa Majesté des Mouches située en pleine cambrousse californienne ! Une bonne surprise en fait, car du coup le film paraît assez original, conservant tout ce que l’on attend d’une copie carbone de Vendr...

Lire...

A Lamb in Despair (1999)

alambindespair (17)

A Lamb in Despair

(1999)

alambindespair (10)

La Chine aime ses monstres au moins autant que les États-Unis, et avant la rétrocession son cinéma se faisait un plaisir de s’en inspirer à travers des films portant la classification de category III. Des films racoleurs qui amplifiaient et déformaient les faits, ne s’embarrassant que très rarement de réalisme et ne cherchant jamais à retranscrire la vérité. Avec les succès consécutifs de Dr. Lamb et Untold Story, les deux meilleurs représentants du genre, c’est tout un tas de faits divers sanglants qui furent exploité à tort et à travers, chacun cherchant à faire son pain sur cette mode, et le phénomène se poursuivit jusqu’aux années 2000 avant de s’éteindre progressivement. L’une des icônes du genre, Anthony Wong, déclara en 2017 qu...

Lire...

My Better Half (1993)

mybetterhalf (16)

My Better Half

(1993)

mybetterhalf (14)

De son véritable titre 烹夫 (cuisinier), My Better Half est avant tout l’idée de son producteur, Pak-Sang Luk, alias Po Sheng Lu (The Devil, Butcher Wing), qui en écrivit le scénario et dont se fut le tout dernier film. Il proposa sont projet au prolifique Yee-Hung Lam, un spécialiste du cinéma d’exploitation ayant touché à tous les postes: acteur, compositeur, directeur artistique, scénariste (Seeding of a Ghost), mais surtout réalisateur avec essentiellement des œuvres de genre à son actif, comme The Devil Strikes, The Woman Behind ou le polisson The Other Side of Dolls. Des titres pleins de sexe et de violence généralement classés category III, ce qui tombe bien puisque c’était justement requit de sa part ici. Car à la manière de Dr...

Lire...

Scary Movie (1991)

ROAD TO HALLOWEEN VII

scarymovie1991 (14)

Scary Movie

(1991)

If I wanted to hear from an asshole, I’d fart.

scarymovie1991 (4)

Si l’on évoque le titre Scary Movie, la première chose qui vient en tête est évidemment la parodie de Scream et Souviens-toi l’Eté Dernier des frères Wayans. C’est comme ça, qu’on le veuille ou non. C’est dire a quel point l’autre Scary Movie a disparu de toutes les mémoires, oublié depuis une trentaine d’années. Heureusement c’est à son tour d’obtenir une jolie édition Blu-ray, et ça malgré ses improbables origines de petit projet indépendant tourné en 16mm dans le fin fond du Texas, par un jeune réalisateur âgé de 19 ans...

Lire...

CreepTales (1993)

ROAD TO HALLOWEEN VII

creeptales (16)

CreepTales

(1993)

creeptales (2)

Plus un film est obscure, plus il est difficile de trouver la moindre information à son sujet, ce qui dans certains cas peut entrainer une véritable confusion avec tout un tas de renseignements contradictoires. CreepTales n’échappe pas à la règle, et peut-être aurez-vous remarqué que je l’ai classé à l’année 1993 dans l’en-tête de l’article tandis que l’IMDb le range plutôt à 2004. Une sacrée différence qui se complique d’autant plus que d’autres chroniqueurs évoquent aussi 1986 ou 1989 à l’occasion, alors qu’en est-il ? Et bien il se trouve que tout le monde à raison (sauf IMDb bien sûr, qui a simplement listé la date de sortie du DVD de BCI/Eclipse). Le fait est que cette anthologie horrifique à la Creepshow n’a pas é...

Lire...

Inner Sanctum 2 (1994)

Inner Sanctum 2

(1994)

Inner Sanctum n’avait pas besoin d’une suite et il est même difficile de croire que le film a rencontré la moindre popularité, que ce soit en vidéo club ou sur le câble. Et pourtant trois ans plus tard Fred Olen Ray revient avec ce nouvel opus qu’il scénariste lui-même sous pseudonyme et avec l’aide d’un Steve Armogida, futur réalisateur de Bikini Drive-In et Masseuse. Étrangement le duo livre une histoire extrêmement fidèle à l’original au point de faire des rappels à nombreux détails insignifiants, comme pour s’assurer de ne pas perturber les fans hardcore du premier volet. Margaux Hemingway reprend son rôle mais Tanya Roberts disparait, et avec elle toute prétention qu’il s’agit là d’un thriller érotique...

Lire...

Inner Sanctum (1991)

Inner Sanctum

(1991)

Le thriller érotique est sans aucun doute le vilain petit canard de la série B, un sous-genre qui ne s’assume pas vraiment puisque sa seule raison d’être est d’aligner des scènes de sexe à la manière de n’importe quel softcore mais sans prétendre être un film de cul pour autant. Et si l’on réhabilite désormais toute forme de cinéma d’exploitation, du porno au western en passant par l’horreur, l’action et la SF, il reste sur le carreau car personne ne veut jamais parler de lui. Il faut dire que son format hybride ne l’aide pas trop, les séquences épicées n’allant jamais très loin tandis que le suspense se limite généralement au strict minimum...

Lire...

Breaking Santa (2012)

12 DAYS OF CHRISTMAS II

Breaking Santa
(2012)

Quelques années après Son of Santa et Revenge of Santa, ces abrutis de Conor Sweeney et Matt Kennedy causent encore une fois des misères au Père Noël dans un court-métrage réalisé cette fois sous la bannière d’Astron-6 plutôt que de Greypoint Films, les deux compères ayant pleinement intégré le collectif depuis. Si le titre évoque une parodie de la série Breaking Bad, il n’est cependant pas question d’un Santa Claus dealer de drogue. En un sens ce Breaking Santa est presque une redite de Son of Santa puisque le film démarre de façon légère et stupide avant de prendre un virage à 180° degré vers le thriller...

Lire...