Army of Darkness #14 – Hellbillies and Deadnecks

armyofdarkness14 (2)

 

Le quatorzième Army of Darkness sort et c’est l’occasion de voir si, comme il a été dit, la série va s’orienter vers quelque chose de plus sombre. Soyons bref: ce n’est pas le cas. Toutefois l’humour over the top des derniers numéros a effectivement été très atténué et nous retrouvons la constante qui veut que tout le monde meurt (excepté Ash). Cette fois c’est une pauvre petite Ranger qui va en faire les frais. Alors que Ash loue une cabane dans la forêt dans l’optique de détruire le Necronomicon une bonne fois pour toute, il se fait arrêter par la jeune femme qui le découvre en train de parler au livre. Enfermé dans une cellule, Ash espère naïvement la convaincre de le laisser partir puisqu’il doit empêcher les forces du Mal de détruire le monde. Malheureusement son collègue arrive et récupère le grimoire qui a tôt fait de le posséder. La lutte s’engage alors entre les deux humains et le démon…

 

armyofdarkness14 (3)

 

Un petit prologue au cadre très restreint (un lieu d’action, trois personnage) qui sert en fait de prologue pour une future attaque à grande échelle, puisque le final nous montre un Ash surveillant le Necronomicon, inconscient que celui-ci vient de libérer sa puissance à travers une rivière passant près d’une petite ville. On imagine donc que la suite des évènements va nous ramener à ces premiers numéros où Ash devait se confronter à des armées de Deadites possédés.

 

armyofdarkness14 (1)

 

Graphiquement basique (comprendre ni beau ni raté), ce nouvel épisode laisse franchement perplexe quant à son utilité. Ash aurait très bien pu enterrer le livre immédiatement et toute l’histoire commencer au second tome. La seule véritable explication semble tenir dans l’idée de nous montrer Ash ne pas hésiter à tirer sur une jeune femme terrifiée, possédée mais sur le moment encore humaine (tout comme lui dans Evil Dead 2). Ceux qui suivent l’histoire depuis le premier film savent qu’il s’agit du seul et unique moyen de ne pas se faire piéger, mais tout de même… On se souvient du Ash indifférent de Army of Darkness vs. Marvel Zombies, qui par la suite devenait même limite gros beauf. On espère franchement que ça ne marque pas un retour à cette personnalité bien différente du Ash stupide mais sympa des films originaux…

2 comments to Army of Darkness #14 – Hellbillies and Deadnecks

  • Ciarán  says:

    Il est plus beauf macho pervers comme avant, c’est sûr?

    C’est un peu une métaphore de la pollution par des usines chimiques américaines, ça.

    Dans les dernières images, on dirait que Ash ressemble au Punisher dans sa facçon d’être… Genre on voit pas ses yeux à cause de l’ombre… Et puis la fille à ce tique de lèvres déformées qu’on retrouve chez notre cher ami le Looser Débonèr, à croire qu’il se gène pas pour plagier aussi Marvel.

    • Adrien Vaillant  says:

      Ben ça dépend des scénaristes sur la série en fait. Dernièrement ils avaient fait un effort de le garder stupide mais sans l’aspect gros macho indifférent aux morts des autres. Et là ça semble y revenir. Ca fait chier mais bon, j’imagine qu’ils doivent confondre “héros con-con mais gentil” avec “bête et méchant” pour flatter un public adepte du vulgaire et du “c’est gore et dark donc ça doit être méchant”. Quant aux graphismes c’est pas génial mais il y a franchement pire. C’est pas le genre de comics qu’il faut lire pour ses dessins, ça a jamais vraiment été soigné ici. De toute façon c’est le problème de beaucoup d’oeuvres ça. (et ouais effectivement, je vois ce que tu veux dire niveau “grosses lèvres”)

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>