Evil Dead tagged posts

The Walking Dead (5.10)

The Walking Dead
Ep.5.10

Them

“We are the Walking Dead.

La reprise du mid-season n’était guère palpitante et ce nouvel épisode poursuit sur cette lancée. En fait il trouve le moyen de faire encore pire, n’ayant pas la moindre chose intéressante à raconter et continuant de nous assommer d’images symboliques et de métaphores grossières. Pire, on tombe à la limite du surnaturel avec un Deus Ex Machina invraisemblable, hors sujet pour une série jusqu’ici ancrée dans le réalisme, et qui n’est là que pour souligner au gros marqueur le message d’espoir du scénariste: en gros, même dans les pires moments, il faut toujours avoir la Foi...

Lire...

J’s Night (2014)

J’s Night

(2014)

Il y a quelques jours c’était Vendredi 13, l’occasion idéale pour se revoir quelques films de Jason Voorhees, le plus célèbre des tueurs au masque de hockey. Une tradition en quelque sorte. Mais pas cette fois. Cette année est une date un peu spéciale puisque a été mis en ligne le “premier” fanfilm français inspiré par la franchise ! A prendre avec des pincettes évidemment puisqu’il existe probablement d’autres vidéos basée sur la saga dans nos contrées, mais peu importe.
Réalisé par Antonio Rossé et Sébastien Rovere, J’s Night (prononcé Jay’s Night) est un court métrage d’une trentaine de minutes narrant une énième résurrection du tueur de Crystal Lake...

Lire...

Le Manuel des Monstres, N°126 – The Butcher Baker

Le Manuel des Monstres

Entrée #126

The Butcher Baker

Brick Fields était employé de pâtisserie de jour et catcheur amateur de nuit, combattant au au Wrestlepalooza sous le nom de Butcher Baker (le boucher boulanger). Une nuit après un match il retourna se préparer au travail à la boutique, découvrant alors que le Gingerdead Man y avait tué plusieurs personnes et s’apprêtait à assassiner ses amis. Brick s’interposa et lutta avec l’homme-gâteau, dévorant sa tête pour le tuer. Hélas l’esprit de Millard Findlemeyer le posséda alors et transforma le jeune homme en une version grotesque de lui-même. Il attaqua ses proie une nouvelle fois sous cette forme, mais fut repoussé dans un four industriel où il brûla vivant. Le Butcher Baker et le Gingerdead Man périrent pour de bon après ça...

Lire...

Army of Darkness – Ashes 2 Ashes (2004)

Army of Darkness

Ashes 2 Ashes

(2004)

Plus de dix ans après l’adaptation en comic book de Army of Darkness, le troisième volet d’Evil Dead se transforme en une véritable franchise à part sous les bannières de Dynamite Entertainment et Devil’s Due Publishing. En ignorant volontairement les deux premiers opus de la saga et en transformant le dernier opus comme un one shot (bien aidé, il est vrai, par l’introduction du film qui résume les mésaventures de Ash dans la cabane en quelques minutes), les éditeurs peuvent ainsi lancer tout une série d’aventures sans avoir à acheter les droits de chacune des œuvres de Sam Raimi. Malin, mais dommage pour la continuité. En découle également un univers comique et hautement cartoonesque dans la même veine que L’Armée des Ténèbres,...

Lire...

L’Encyclopédie des Monstres – Le Grimoire de Gideon Fisk

L’ENCYCLOPÉDIE DES MONSTRES

Le Grimoire de Gideon Fisk

encyclopédiemonstregrimoire (1)

Un livre fait de peau humaine, avec un visage, et contenant des formules permettant d’invoquer des démons, ça vous dit quelque chose ? Et pourtant non, ce grimoire n’est PAS le Necronomicon Ex Mortis. C’est une contrefaçon provenant du film Evil Toons de Fred Olen Ray. La version discount, si vous préférez. Les origines de ce livre remonte au 17ème Siècle, en Angleterre. Il s’agit d’un ancien livre de sorts pour sorciers Kandariens, lesquelles peuvent conjurer les démons de l’enfer qui sont représentés dans ses pages. Dans les années 30, il est ramené en Amérique par Gideon Fisk, joué par le regretté David Carradine, qui désire l’étudier pour obtenir certaines connaissances...

Lire...

Army of Darkness #14 – Hellbillies and Deadnecks

armyofdarkness14 (2)

Le quatorzième Army of Darkness sort et c’est l’occasion de voir si, comme il a été dit, la série va s’orienter vers quelque chose de plus sombre. Soyons bref: ce n’est pas le cas. Toutefois l’humour over the top des derniers numéros a effectivement été très atténué et nous retrouvons la constante qui veut que tout le monde meurt (excepté Ash). Cette fois c’est une pauvre petite Ranger qui va en faire les frais. Alors que Ash loue une cabane dans la forêt dans l’optique de détruire le Necronomicon une bonne fois pour toute, il se fait arrêter par la jeune femme qui le découvre en train de parler au livre. Enfermé dans une cellule, Ash espère naïvement la convaincre de le laisser partir puisqu’il doit empêcher les forces du Mal de détruire le monde...

Lire...

Army of Darkness #13 – King for a Day

La dernière fois que Army of Darkness a atteint le chiffre 13, cela avait été le signe du changement. On se souvient, la campagne promotionnelle mettait l’accent sur la “mort” de Ash, n’hésitant pas à donner pour couverture preview une pierre tombale pour notre héros. Évidemment tout ça demeurait un gros canular pour faire rebondir l’histoire et la mort elle-même n’avait rien d’absolument incroyable: Ash disparaissait tout bêtement d’un coup de magie et, l’instant d’après, était annoncé le fameux crossover avec Marvel Zombies. Toutefois en plus de celui-ci, cela avait été l’occasion d’un relaunch de la série (utile en quoi, on se le demande) qui pourtant poursuivait son intrigue. Pas de retour au zéro donc et une suite logique de ce qui s’était passé jusqu’ici.

Il va...

Lire...

Army of Darkness #12 // Crossover Xena: Le Retour !

12ème numéro de Army of Darkness pour son relaunch et fin de l’arc Home Sweet Hell, évidemment décevant puisque un peu expédié comme d’habitude. On note toutefois une nette amélioration du comportement du (des) personnage(s) et cela promet un peu de changement, on l’espère, pour la suite à venir. Au programme de cette fin d’aventure l’arrivée de Wrath, l’un des sept pêchés capitaux, l’alliance entre Ash et le Necronomicon lui-même afin de poursuivre leurs “propres” aventures sans personnages parasites. Pas grand chose à dire pour cette fin de période de la série, sans conteste la moins réussie. On retient un humour toujours présent bien que franchement amoindri, un joli punch en plein visage et surtout le fait que beaucoup de protagonistes survivent cette fois !

Lire...

Army of Darkness #10

armyofdarkness10 (1)

La saga Army of Darkness continue avec cette deuxième partie de l’arc Home Sweet Hell, où Ash a perdu la mémoire et retourne dans la cabane de Evil Dead. Un second numéro qui ne raconte strictement rien et met simplement quelques éléments en place pour la suite des évènements. Nous retrouvons Ash et Sheila dans le chalet, lesquels se font aussitôt attaquer par des Deadites. Terrifié, Ash s’enfuit en abandonnant Sheila derrière lui et trouve refuge au S-Mart Market. Là, il va d’abord se faire engueuler par ses collègues (normal) avant qu’un étrange écrivain / hypnotiseur venu pour une dédicace décide de faire la lumière sur cette histoire, préparant le petit groupe à partir en mission de sauvetage.

armyofdarkness10 (3)

Pendant ce temps les incarnations des sept pêchés capitaux (au l...

Lire...

Army of Darkness / Xena #4

Voilà, le plus improbable des crossovers vient de sortir son dernier numéro. Bilan: pas aussi fou qu’on aurait pu le croire !

En effet après que l’intrigue ait été construite sur trois numéros, il était inévitable que la conclusion de cette histoire soit une petite déception tant l’armée du mini-Evil Ash se fait décimer en deux secondes, et surtout tant les relations entre les personnages n’ont finalement abouti sur rien du tout… La dispute entre Autolycus et Ash ne se poursuit pas sur au-delà de deux ou trois pages et l’action générale n’a aucune ampleur, aucun climax.
Xena et Gabrielle deviennent clairement des faire-valoir tandis que tout l’humour sur la ressemblance entre Ash et son double disparait...

Lire...