Sharksploitation tagged posts

The Bermuda Triangle (1978) | Triangle: The Bermuda Mystery

thebermudatriangle (7)

The Bermuda Triangle

(1978)

Have a drink with me. It’ll be a lot easier for you to enter Hell.

thebermudatriangle (14)

En 1978, René Cardona Jr. tourne consécutivement deux films catastrophes se situant au beau milieu de l’océan. Deux co-productions entre l’Italie et le Mexique qu’il réalise au même endroit, pour les mêmes compagnies, avec la même équipe et en partie les mêmes acteurs. L’un est Cyclone, survival plutôt traditionnel avec ces naufragés à la dérive qui ont recours au cannibalisme, l’autre est ce The Bermuda Triangle qui se montre déjà plus intéressant puisque confrontant le genre au surnaturel. Comme l’indique ses multiples titres (Le Mystère du Triangle des Bermudes chez nous, Il Triangolo delle Bermude pour l’Italie et El Triángulo Diabólico de las Bermudas au Me...

Lire...

Sand Sharks (2011)

sandsharks (4)

Sand Sharks

(2011)

sandsharks (11)

Conçu par rien de moins que quatre companies différentes et géré dix producteurs, dont Mark L. Lester, le réalisateur de Class 1984 qui s’est depuis reconverti dans le monster movie DTV (Jurassic Attack, Poseidon Rex, Yeti: Curse of the Snow Demon), Sand Sharks est un énième film de requins en CGI qui n’a rien de spécial à proposer. Comme les autres représentants de la sharksploitation moderne, il compte surtout sur un gimmick pour attirer l’attention, transformant ses squales en mutants délirants afin de paraître volontairement ridicule et jouer la carte cynique du nanar. Il faut au moins lui reconnaître de faire simple et de ne pas tomber dans la surrenchère de ses concurrents qui nous balancent des poissons préhistoriques, aliens ou robots à tout va...

Lire...

Santa Jaws (2018)

Santa Jaws

(2018)

See you in jingle hell

De nos jours les films de requins se suivent et se ressemblent tous malgré des gimmicks sans cesse plus extravagants pour attirer le public: Noah’s Shark, Sharkula, Sharks of the Corn… Difficile du coup de s’intéresser à ce Santa Jaws qui nous balance des attaques de squales en plein pendant les fêtes de Noël, d’autant que le projet a été torché par Active Entertainment pour la chaine Syfy – même pas pour une sortie en fin d’année, pensez-vous, mais en plein mois de Juillet dans le cadre d’une Sharknado Week ciblant principalement les fans de (faux) nanars en les aspergeant de DTV moisis pleins de CGI volontairement mal branlés...

Lire...

Men’s Adventures #25 – The Shark ! (1954)

mensadventures25theshark (12)

Men’s Adventures #25

The Shark !

(1954)

mensadventures25theshark (4)

Avant de devenir Marvel Comics, la future Maison des Idées s’appelait Atlas Comics et ne basait pas toutes ses publications sur les super-héros. Compagnie de bandes-dessinées avant tout, elle tapait dans tous les genres populaires à l’époque: guerre, romance, western et bien sûr l’horreur, particulièrement à la mode dans les années 50 grâce au succès sans précédent des revues EC Comics. The Shark ! est l’une des innombrables histoires copiant la formule miracle de Bill Gaines et Al Feldstein et elle fut publiée dans les pages de Men’s Adventures. Un magazine qui tirait son nom du terme men’s adventure, désignant des magazines pulp d’aventures sexy et violentes, et à la ligne directrice chaotique puisqu’elle s’intéressa d’abord ...

Lire...

Mako: The Jaws of Death (1976)

makothejawsofdeath (14)

Mako: The Jaws of Death

(1976)

You’re gonna have to put so much fear into them that nobody will ever go out to sea again.

makothejawsofdeath (7)

William Grefé, c’est quelqu’un qui a oeuvré dans le cinéma d’exploitation le plus absolu, et il n’y a rien de répréhensible à cela. Au contraire même, puisqu’il nous a offert quelques séries B fascinantes du temps des drive-in, comme Sting of Death avec son homme-méduse tout en plastique ou l’hilarant de nullité Death Curse of Tartu. Ce qu’on peut lui reprocher en revanche, c’est d’appliquer cette attitude vis-à-vis des animaux, qu’il maltraite avec une certaine complaisance au nom de son art...

Lire...

Up From the Depths (1979)

upfromthedepths (12)

Up From the Depths

(1979)

upfromthedepths (5)

En apparence, la manière dont Up From the Depths a vu le jour est toute simple: fort du succès de Piranhas, Roger Corman voulu retenter l’expérience du film de monstre marin et conçu donc un nouvel imitateur des Dents de la Mer avec ce projet. Pour se faire il s’associa avec son partenaire philippin Cirio H. Santiago, avec qui il avait pour habitude de délocaliser ses productions du côté de Manila pour économiser sur la main d’oeuvre et gagner en exotisme. Dans le cas présent les deux hommes en restèrent à leur poste de producteurs, et le Roi de la Série B fit appel à un camarade de longue dates pour mener les choses à bien, Charles B. Griffith, scénariste travaillant avec lui depuis les années 50 et responsable entre autres d’Attack of the...

Lire...

Requin de Miami Beach (Police Academy 5, 1988)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 31

REQUIN DE MIAMI BEACH

Police Academy 5 – Assignment: Miami Beach (1988)

requinmiamibeachpoliceacademy5 (1)

Je viens d’apprendre que Miami et Miami Beach sont deux villes totalement différentes. Elles sont situées l’une à côté de l’autre et possèdent pratiquement le même nom, mais ne partage pas du tout la même municipalité. Un détail sur lequel Police Academy 5 se plante royalement, mais faut-il s’en étonner ? Après tout la franchise n’est pas vraiment réputée pour son intelligence, et arrivé à cet épisode elle plonge volontiers à pieds joints dans l’humour cartoonesque pour enfants, très éloigné de celui relativement adulte de l’original. Et ce cinquième opus lorgne particulièrement du côté des Looney Tunes, ayant décidé de se focaliser pri...

Lire...

Deep Blood (1989)

deepblood (12)

Deep Blood

(1989)

deepblood (3)

Deep Blood, de son véritable titre Sangue Negli Abissi (du sang dans les abysses, ou les profondeurs), commence exactement comme une histoire de Stephen King du temps où celui-ci s’envoyait de la cocaïne à travers les narines. Quatre jeunes garçons grillent des saucisses sur la plage sans supervision parentale lorsqu’ils sont accosté par un vieux pervers déguisé en indien, qui déclare qu’ils devront un jour accomplir une vieille prophétie. Il leur demande ensuite de faire un pacte de sang pour s’unir en un seul esprit et, après qu’ils se soient tailladés, leur refourgue un totem en bois dont les gravures racontent comment le dieu de la mer envoya autrefois le monstre Wakan dévorer les pêcheurs de sa tribu, par peur qu’ils vident l’océan de vie...

Lire...

Aquarium of the Dead (2021)

aquariumofthedead (11)

Aquarium of the Dead

(2021)

aquariumofthedead (3)

Si l’histoire d’Aquarium of the Dead vous dit vaguement quelque chose, c’est sans doute parce qu’il s’agit pratiquement de celle de Zoombies, un film de morts-vivants se déroulant dans un zoo et où les revenants sont uniquement des animaux. Une bonne série B à vrai dire, qui reprenait à son compte quelques idées déjà développées par la Asylum dans sa série Z Nation. Mis en scène par le même réalisateur, cette nouvelle version se situe en fait dans le même univers que son modèle et peut être considéré comme un Zoombies 3 ou un spin-off, l’intrigue se déroulant presque immédiatement après les événements du premier opus (Zoombies 2 étant une préquelle)...

Lire...

The Meg (2018)

The Meg

(2018)

Holala, quel film oubliable ! Pensez ce que vous voulez des gros blockbusters américains à la mode du genre films Marvel ou Fast and Furious, mais au moins ceux-là proposent quelque chose pour justifier leur nature de film à grand spectacle. Bons ou mauvais, originaux ou pâles imitateurs, ils essaient tous un minimum de se faire remarquer pour faire gagner quelques dollars à leurs producteurs. The Meg, en revanche, n’a aucune idée de ce qu’il doit montrer à l’écran et se trouve ainsi dépourvu de toutes scènes remarquables. Il n’y a là-dedans rien qui n’ait été déjà vu ailleurs, en mieux ou en pire, rien de particulièrement raté ou réussi, et donc rien qui ne puisse déclencher la moindre émotion au spectateur. Seule exception: ce money shot vu dan...

Lire...