Poupées / Pantins / Marionnettes tagged posts

The Bermuda Triangle (1978) | Triangle: The Bermuda Mystery

thebermudatriangle (7)

The Bermuda Triangle

(1978)

Have a drink with me. It’ll be a lot easier for you to enter Hell.

thebermudatriangle (14)

En 1978, René Cardona Jr. tourne consécutivement deux films catastrophes se situant au beau milieu de l’océan. Deux co-productions entre l’Italie et le Mexique qu’il réalise au même endroit, pour les mêmes compagnies, avec la même équipe et en partie les mêmes acteurs. L’un est Cyclone, survival plutôt traditionnel avec ces naufragés à la dérive qui ont recours au cannibalisme, l’autre est ce The Bermuda Triangle qui se montre déjà plus intéressant puisque confrontant le genre au surnaturel. Comme l’indique ses multiples titres (Le Mystère du Triangle des Bermudes chez nous, Il Triangolo delle Bermude pour l’Italie et El Triángulo Diabólico de las Bermudas au Me...

Lire...

Killer Eye: Halloween Haunt (2011)

ROAD TO HALLOWEEN VIII

killereyehalloweenhaunt (21)

Killer Eye: Halloween Haunt

(2011)

Let’s rub donuts.

killereyehalloweenhaunt (9)

En 1999, David DeCoteau réalise The Killer Eye pour Charles Band, une série B lorgnant vers le hentai live action. Une œuvre à la sexualité schizophrène puisque si l’intention était de plaire aux garçons en leur proposant de jolies donzelles nues se faisant tripoter par un monstre armé de tentacules péniens, son metteur en scène homosexuel y injectait ses propres fantasmes à bases d’éphèbes en caleçons blancs se partageant le même lit. Un film bordélique tant par son érotisme contradictoire que ses problèmes de budget, la Full Moon fonctionnant à l’économie la plus totale depuis la seconde moitié des années 90, dans lequel personne n’y trouvera son compte à part quelques fans irréductibles...

Lire...

Bad Candy (2020)

ROAD TO HALLOWEEN VIII

badcandy (19)

Bad Candy

(2020)

badcandy (1)a

Scott B. Hansen est un passionné de cinoche, du genre à n’avoir jamais rien fait d’important mais s’être retrouvé à bosser dans absolument tous les domaines possibles de la profession. Du scénario à la réalisation en passant par la production, le montage, les effets spéciaux, l’équipement technique et l’acting. Son seul gros titre est Texas Chainsaw 3D, où il fut caméraman, et le bonhomme traine essentiellement dans le petit budget avec quelques courts-métrages et documentaires à son actif, ainsi qu’une poignée de Z comme The Possession Experiment. C’est avec sa partenaire Desiree Connell, qui partage le même le même type de CV hétéroclite, qu’il tente le grand bond, et ensemble ils écrivent et réalisent ce Bad Candy qu...

Lire...

The Terror of Hallow’s Eve (2017)

ROAD TO HALLOWEEN VII

theterrorofhallowseve (1)

The Terror of Hallow’s Eve

(2017)

theterrorofhallowseve (5)

Todd Tucker, c’est une carrière discrète mais très complète dans les effets de maquillage, ayant débuté sur la vieille série The Flash avant d’exploser à Hollywood pour se retrouver sur à peu près toutes les grosses productions auxquelles vous pouvez penser: Apocalypto, Hannibal, Pirates des Caraïbes, Watchmen, Hannah Montana… Seulement voilà, le bonhomme a aussi fait ses premières armes du côté de Charles Band avec The Pit and the Pendulum et Subspecies, alors quand il décide de passer à la réalisation pour s’amuser un peu, cela donne des trucs farfelus comme Monster Mutt et ce The Terror of Hallow’s Eve, tous blindés de grosses créatures poilues et / ou baveuses rappelant le bon vieux temps de la Full Moo...

Lire...

Killjoy (2000)

killjoy (1)

Killjoy

(2000)

killjoy (4)

L’humanité est rarement du genre à s’entendre, c’est la raison pour laquelle le monde est secoué par toutes sortes de conflits. Il existe pourtant en ce monde une chose qui semble mettre tout le monde d’accord: Killjoy est une grosse merde. Pas un seul critique ou chroniqueur ne se risquera à dire le contraire, et il est difficile de nier que le film est raté, mal branlé et sans aucune originalité. Rien de surprenant à ça puisque l’on retrouve Charles Band à l’origine du projet, à une époque où sa compagnie commence à gravement piquer du nez...

Lire...

Dolly Dearest (1991)

Dolly Dearest

(1991)

I am not losing my daughter to a goddamn 900 years old goat head !

Maria Lease est une grande inconnue mais sa carrière demeure intéressante pour quiconque s’intéresse à la série B. Actrice sur quelques perles du cinéma d’exploitation à très petit budget (Love Camp 7, One Million AC/DC, Dracula vs. Frankenstein), elle fut également script girl sur quelques autres productions (Kiss of the Tarantula, Planet of Dinosaurs, Schoolgirl in ChainsLe Cobaye 2) et réussi même à obtenir une petite carrière dans la réalisation. Le point d’orgue de sa carrière est sans doute ce Dolly Dearest, autrefois perçu comme une simple décalque des aventures de Chucky mais s’apparentant désormais plus à une sorte de Annabelle avant l’heure...

Lire...

Deadly Ten, la nouvelle arnaque Full Moon ?

Charles Band et sa Full Moon, c’est depuis longtemps une vaste blague pas vraiment drôle, qui ne manque jamais de faire sourire autant que pleurer quand on voit à quoi la compagnie en est réduite depuis sa vieille heure de gloire. Prêt à tout pour gagner le moindre dollar, son créateur s’est lancé dans des affaires tenant parfois de l’arnaque pure et simple depuis ces dernières années. Les films, réalisés au caméscope avec un budget minable, sont secondaires par rapport au merchandising foireux qu’il tente de refourguer à ses vieux fans: souvenons-nous des Badass Dolls, des Monster Bras et de ces boites de céréales dégueulasses avec un DVD en bonus à l’intérieur ! Avec l’explosion actuelle des services streaming, il était évident qu’il s’intéresserait à l’affaire, pouvan...

Lire...

Puppet Master – Axis Termination et l’état de la saga

1. Puppet Master, bilan d’une franchise

Cela fait maintenant quelques jours que la bande-annonce du prochain Puppet Master vient d’être mise en ligne par la Full Moon – à peine plus d’une semaine après celle de Cult of Chucky, quel hasard – et il y aurait bien des choses à en dire. Suffisamment en tout cas pour ressusciter la rubrique Preview pour l’occasion, chose que je ne fais plus sauf en de rares exceptions...

Lire...

Le Manuel des Monstres, N°107 – Morty

Le Manuel des Monstres

Entrée #106

Morty

manuelmonstres107morty (4)

Monsieur Ingels était un ventriloque réputé utilisant un pantin baptisé Morty pour ses spectacles. Jusqu’à ce qu’un incident éclate une nuit, juste après un show. Un étrange incendie se déclara, ôtant la vie à une femme et faisant perdre à l’artiste l’usage de sa main. Il abandonna son travail peu après et choisi de vivre isolé du reste du monde, disparaissant pendant quinze ans, jusqu’à ce qu’un de ses fans le retrouve: Billy, un jeune homme désirant devenir ventriloque tout comme lui. Il était pitoyable, mais malgré tout M. Ingels accepta son invitation à le voir sur scène. La nuit suivante, une autre femme fut retrouvée morte…

manuelmonstres107morty (1)

L’histoire n’est cependant pas aussi simple que l’on pourrait croire et l’assassin n’...

Lire...

Ooga Booga (2013)

Ooga Booga

(2013)

Erf…
Je savais que le film serait mauvais. Simplement je ne savais pas à quel point il serait mauvais. Et ça me peine de dire ça car j’aime les productions Full Moon en général et que je veux continuer à soutenir Charles Band pour ses idées délirantes. Même si ses méthodes et les dires de ses collaborateurs ont fini par me le révéler comme étant bien moins sympathique que je ne l’aurais cru…
Mais soyons francs, la compagnie fonctionne maintenant tellement sur l’économie, avec pour seul objectif de vendre des produits dérivés, que les films sont pour la plupart de véritables abominations. Certains se plaignaient sûrement à l’époque de Dollman vs. Demonic Toys ou de Puppet Master 5, mais ces productions restaient corrects, regardables, et surtout el...

Lire...