1980s tagged posts

Blood Beach (1980)

bloodbeach (18)

Blood Beach

(1980)

bloodbeach (2)

Face au raz-de-marée de monstres marins qui se partagent les restes laissés par le requin des Dents de la Mer, le réalisateur Jeffrey Bloom (Flowers in the Attic avec Louise Fletcher) comprend que la concurrence est rude et qu’il va falloir innover pour se trouver une petite place. Car entre ceux qui proposent leurs propres squales, ceux qui changent juste de bestioles (crocodiles, orques, pieuvres, piranhas) et ceux qui se croient intelligent en refaisant le film de Spielberg sur la terre ferme (Claws et Grizzly avec leurs plantigrades), ils n’est pas évident de se distinguer. Certains font dans le sérieux, certains tapent dans la parodie, et cinq ans après les faits tout semble avoir déjà été fait. Tout sauf une idée, que le metteur en scène développe...

Lire...

The Tricephalon Monster (Godzilla Battles the Tricephalon Monster, 1979)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 39

THE TRICEPHALON MONSTER

Godzilla Battles the Tricephalon Monster (1979)

thetricephalonmonstergodzilla (16)

Anguirus, Battra, Destoroyah, Hedora, King Ghidorah, Orga… La liste des adversaires de Godzilla est longue mais les fans la connaissent par cœur. Cependant le lézard atomique a parfois affronté des ennemis plus obscure au cours de sa carrière: comics, jeux vidéos et mangas ont dû inventer de nouveaux opposants soit pour l’attrait de la nouveauté, soit parce que la Toho ne leur accorda que les droits de leur monstre principal et non de son plein bestiaire. Et c’est ainsi qu’est né le méconnu Tricephalon, créature à trois têtes ayant probablement servi de remplaçant de Ghidorah pour les besoins d’un playset et de quelques illustrations créées par la c...

Lire...

Rocky the Robot (The A-Team, 1985)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 38

ROCKY THE ROBOT

The A-Team (1985)

saison 3, épisode 17

rockytherobottheateam (1)

Saviez-vous que dans la version originale de L’Agence Tous Risques, le personnage de Mr. T n’est pas nommé Barracuda mais B.A. Baracus ? Oui ça fait bizarre, mais nous ne sommes pas là pour parler de ça. A la place nous nous intéresserons ici au costume ridicule porté par l’autre protagoniste bien connu de la série, j’ai nommé Hannibal Smith. Car certains l’ont peut-être oublié, mais le gimmick du personnage n’était pas juste de machouiller un cigare en répétant “J’adore quand un plan se déroule sans accroc” en boucle, mais plutôt de se déguiser régulièrement et de la façon la plus grotesque possible en début début d’épisode pour surprendre ses clients ou parfoi...

Lire...

Pumpkinhead (1988)

pumpkinhead (5)

Pumpkinhead

(1988)

pumpkinhead (12)

“Keep away from Pumpkinhead,
Unless you’re tired of living,
His enemies are mostly dead,
He’s mean and unforgiving,
Laugh at him and you’re undone,
But in some dreadful fashion,
Vengeance, he considers fun,
And plans it with a passion,
Time will not erase or blot,
A plot that he has brewing,
It’s when you think that he’s forgot,
He’ll conjure your undoing,
Bolted doors and windows barred,
Guard dogs prowling in the yard,
Won’t protect you in your bed,
Nothing will, from Pumpkinhead !”

pumpkinhead (8)

Dans la campagne profonde américaine, le jeune Ed Harley est témoin de la mort brutale d’un voisin, massacré par une créature gigantesque nommée Pumpkinhead...

Lire...

The Kindred (1987)

thekindred (3)

The Kindred

(1987)

thekindred (8)

Stephen Carpenter (aucun lien avec Johnny) et Jeffrey Obrow sont deux inséparables compères. Après avoir bossé ensemble sur La Maison de Sang et The Power, et avant de livrer leur Servants of Twilight d’après Dean Koontz, les voilà sur un monster movie qui modernise les thèmes chers à H.P. Lovecraft en remplaçant l’occulte par la science. Expériences interdites, hommes-poissons et hybridation sont donc au menu de cette petite série B pas transcendante mais malgré tout efficace grâce à ses effets spéciaux caoutchouteux et gluants signés Matthew W. Mungle (Class of 1999, le Dracula de Coppola, Freddy 3). Bien sûr The Kindred n’est pas sans accuser certaines longueurs et le temps pourra se faire sentir entre les moments de spectacle, la vérité autou...

Lire...

Bloodfist (1989)

bloodfist (8)

Bloodfist

(1989)

bloodfist (7)

Saga emblématique des années vidéoclub s’il en est, Bloodfist aura plus construit sa réputation sur le dos de ses innombrables suites que sur la qualité de son premier opus, correcte mais pas extraordinaire malgré la présence de nombreuses stars des arts-martiaux au générique pour assurer les combats. Cela aura au moins permis de lancer la carrière de la star vedette, Don “The Dragon” Wilson, véritable champion du monde de kickboxing à l’époque. Production Roger Corman délocalisée aux Philipines, le film n’est étonnament pas réalisé par Cirio H. Santiago mais par Terence H. Winkless, qui venait juste de faire ses preuves avec l’excellent The Nest...

Lire...

Ghostriders (1987)

ghostriders (3)

Ghostriders

(1987)

ghostriders (5)

Avez-vous déjà vu un film où il ne se passe strictement rien ? Et bien Ghostriders, ou Ghost Riders comme Internet insiste à l’appeler, est de ceux-là, n’ayant que du vent à proposer pour remplir ses 85 minutes. Théoriquement il s’agit d’un film à propos de cowboys fantômes revenant cent ans après leurs morts pour se venger sur les descendants de leur bourreau, mais le résultat se limite plutôt à une randonnée ennuyeuse dans les bois vaguement interrompue par une bande de rednecks déguisés en desperados...

Lire...

Open Fire (1989)

openfire89 (8)

Open Fire

(1989)

Why can’t you just give up this kung-fu mumbo-jumbo and, uh,
eat jelly beans like everyone else ?

openfire89 (3)

Après Bruce Le, Bruce Li, Bruce Lai et Bruce Lei, voici venir Bruce Ly. Derrière ce pseudonyme se cache en fait Henry Yu Yang, même s’il fut à l’occasion utilisé par quelques autres (comme Rey Malonzo, clone philippin du Petit Dragon, dans They Call Him Bruce Lee), un acteur et artiste martial doté d’une carrière plutôt décente du temps où il habitait en Chine, apparaissant notamment dans la célèbre 36e Chambre de Shaolin. Il ne fit que deux films sous ce nom en Occident, à commencer par ce Open Fire à ne pas confondre avec celui de 1994, avec Jeff Wincott. Engagé par quelques producteurs mexicains (dont celui d’un Chiquidrácula que j’évoque uni...

Lire...

Le Justicier d’Okinawa, enfin identifié !

justicierokinawaidentifié (10)

Parfois je regrette le temps où je tenais un blog stupide, quand je pouvais pondre un billet à propos de n’importe quoi avec une seule image à l’appuie. Ce n’était ni constructif, ni intelligent, mais au moins je pouvais écrire sans me stresser à propos de recherches appronfondies, du sens de la formule, de discipline orthographique et de mise en page. Du coup aujourd’hui je vais revenir à cette époque le temps d’un article inutile, car mon sujet est si mince qu’il ne vaut pas tellement plus. Mais après tant d’années à me pencher dessus, je me sens presque obligé d’en parler un peu: j’ai finalement réussi à identifier ce Justicier d’Okinawa, que Powder édita par chez nous en VHS...

Lire...

Hell Target (1987)

helltarget (13)

Hell Target

(1987)

helltarget (3)

A en croire Internet, Hell Target (ヘル ・ターゲット, que certains traduisent par Heru Tagetto sans comprendre qu’il s’agit du titre anglais prononcé avec un fort accent nippon) est un OVA abominable et dépourvu de la moindre qualité. Un jugement sévère que l’on retrouve assez souvent à propos d’oeuvres méconnues, lesquelles ne disposent pas de fanbase pouvant se rebeller. Alors certes dans le cas présent il est indéniable que nous avons affaire à une simple série B produite à moindre coût par une petite compagnie, mais le résultat est loin d’être aussi mauvais qu’on le prétend...

Lire...