Le Manuel des Monstres, N°147 – Humanoïde Amphibien

Le Manuel des Monstres

Entrée #147

 

Humanoïde Amphibien

 

manuelmonstreshumanoideamphibien (4)

 

Ce monstre humanoïde est un étrange amphibien qui fut trouvé dans un lac gelé. Une fois encore, comme beaucoup de créatures de cryptozoologie, il n’y a absolument aucune information sur ses origines. Il pourrait être un extraterrestre venu de l’espace ou le résultat d’une expérience génétique, nous ne le saurons jamais. Une théorie qui fut apportée est qu’il pourrait s’agir d’un être préhistorique, un chainon manquant entre les amphibiens et les mammifères, qui se serait retrouvé prisonnier dans la glace puis libéré en raison du réchauffement climatique.

 

manuelmonstreshumanoideamphibien (2)

 

C’est un peu tiré par les cheveux mais cela semble assez plausible au regard de son comportement. L’humanoïde réagit basiquement comme un animal ordinaire, défendant son territoire. On peut également noter que son apparition coïncide avec la disparition subite des poissons du lac. La créature les a probablement dévoré en une courte période de temps, ce qui prouve qu’elle ne peut pas être là depuis trop longtemps. Entre autres choses, on sait qu’elle peut sentir les vibrations et qu’il s’agit d’une espèce nocturne. Elle peut survivre au froid extrême et possède des griffes extrêmement venimeuses.

 

manuelmonstreshumanoideamphibien (3)

 

Bien que tout indique que le “monstre” est un simple animal, il faut néanmoins préciser que le spécimen découvert dans le lac a montré des signes de grande intelligence en épargnant la vie de deux femmes terrifiées, réalisant qu’elles ne représentaient aucune menace et qu’elles se protégeaient l’une l’autre… Une supposition qui peut être faite est que cet amphibien est une femelle et qu’elle a reconnu l’instinct de protection maternel à travers une autre espèce.

 

manuelmonstreshumanoideamphibien (1)

 

Source: Hypothermia

3 comments to Le Manuel des Monstres, N°147 – Humanoïde Amphibien

  • Rigs Mordo  says:

    Film assez lent, un poil chiant, et avec un monstre… euh… C’est un alien en combinaison latex avec des anus en guise d’oreilles, quoi. Mais bon, le film se regarde.

    • Jacques Coupienne  says:

      “Des anus en guise d’oreilles” : Rigs, ça me rappelle quelques ex contacts sur FB, ça … 😈 😉

    • Adrien Vaillant  says:

      Meh. C’est de l’indie sans budget, donc pas étonné du tout en ce qui me concerne. C’est même au-dessus de certaines merde genre Prey For the Beast dans le genre.

      J’ai bien aimé le côté instinct maternel développé sur la fin, et naturellement Michael Rooker défonce tout.

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>