Violent remake, shitty remake…

Ce n’est pas un secret, je ne fais plus du tout de news concernant l’actualité du cinéma Horreur / Fantastique par rapport à mes débuts. La dernière fois que j’ai osé écrire quelque chose sur un film en préparation, c’était pour le crossover Gingerdead Man vs. Evil Bong de Charles Band, et uniquement parce que le projet était un gros délire que j’étais impatient de découvrir (le résultat, évidemment, fut une déception). C’était en 2013. Le fait est qu’à notre époque il n’y a plus vraiment de place pour ce type d’articles, car tout va trop vite. La presse papier a forcément un train de retard à cause de son rythme de parution, tandis que les sites Internet se réactualisent constamment, parfois plusieurs fois par mois en fonction des rumeurs, ragots et révélations qui sont livrées. Même le site n°1 dans le genre, le Ain’t It Cool de Harry Knowles, n’est plus que l’ombre de lui-même et parfois même à côté de la plaque…

Cependant, alors que les fans d’Horreur sont encore sous le coup d’une nouvelle aussi excitante qu’inquiétante, à savoir que la sérié télé Evil Dead vient d’être officialisée et programmée pour l’année prochaine sur Starz, le site Fangoria vient tout juste de faire passer une autre actualité pour le moins intéressante et dont je me sens obligé de parler. Celle du remake italien de… Violent Shit !
Oui, j’ai conscience que très peu de gens connaissent cette série, voir même qu’ils n’ont jamais vu un seul de ces films. Hé, même Fangoria qui est pourtant LA référence ultime se plante royalement et évoque l’œuvre d’Andreas Schnaas comme étant une trilogie… Alors qu’il y a quatre volets ! Violent Shit 4.0, alias Karl the Butcher vs. Axe, hello ? Dois-je également me sentir ridicule de savoir qu’il existe un spin-off, Unrated: The Movie, où le personnage vient faire une apparition ? Mais bon, certains pensent encore que Nikos the Impaler, un autre film de Schnaas (il est vrai très similaire) serait la quatrième entrée dans la saga. Preuve s’il en est que personne ne fait vraiment attention au sujet.
A vrai dire même Steve Aquilina, qui fut monteur, producteur et distributeur des premiers films se plante un peu et n’évoque pas le dernier opus… Sur lequel il n’a de toute façon pas bossé. Jalousie peut-être…

 

 

Quoiqu’il en soit ce remake italien est un objet très bizarre. Baptisé Violent Shit: The Movie (comparé à quoi ? Violent Shit: The Video Game ?) et conçu sans l’aide d’Andreas Schnaas de près ou de loin, le film est supposément un double hommage à l’original qui va fêter ses 25 ans et aux films d’horreurs italiens en général, que Aquilina dit adorer. Réalisé par le débutant Luigi Pastore, à qui l’on doit le très amateur giallo Symphony in Blood Red, cette nouvelle mouture semble effectivement caresser les fans dans le sens du poil puisque l’on y retrouve rien de moins que l’ex Goblin Claudio Simonetti à la musique et des apparitions des réalisateurs Luigi Cozzi (StarCrash, Contamination et les Hercules avec Lou Ferrigno), Enzo G. Castellari (Les Guerriers du Bronx et Les Nouveaux Barbares), l’actrice Barbara Magnolfi (vue dans Suspiria et Amazonia, la Jungle Blanche) ainsi qu’Antonio Tentori, horrible scénariste italien qui écrivit pour Lucio Fulci et Bruno Mattéi pendant leur fin de carrière, et responsable du ridicule Dracula 3D de Dario Argento.
Nul doute que tous vont connaître une mort particulièrement sanglante, et là-dessus la bande-annonce montre qu’il n’y a pas tromperie sur la marchandise. Les Violent Shit n’étaient rien d’autres que des petites bandes démo, prétextes à tous les excès pour se faire la mains sur les effets spéciaux. Ils étaient amateurs et dégueulasses, sans véritable histoire ou continuité (je défie quiconque de faire le lien entre Violent Shit III: Infantry of Doom et ses prédécesseurs). Il n’y a donc pas de quoi se sentir révolté et on peut déjà affirmer que ce remake se dresse au même niveau que son modèle tant dans le fond que dans la forme.

 

 

Les effets spéciaux signés David Bracci (qui a roulé sa bosse aussi bien chez la Troma avec Terror Firmer que dans les derniers Argento) ont l’air efficaces et dans la lignée de ceux de Schnaas, et l’hommage à l’univers macabre italien vaut sans problème celui aux films de kung-fu pleins de guillotines volantes de la série originale. Plus subtile même. Reste à voir s’il était vraiment nécessaire de créer tout un nouveau Violent Shit pour cela, et sans même trouver un moyen de caser son barbare allemand de créateur dedans, d’une façon ou d’une autre.
Encore en post-production et prévu pour sortir durant le marché du film européen de Berlin, vers février 2015, Violent Shit: The Movie demeure une grosse surprise et un énigme qu’il me tarde de découvrir. Même l’intrigue semble un poil plus travaillée que d’ordinaire, puisqu’il est ici question d’un homme machiavélique (Giovanni Lombardo Radice, un vétéran) utilisant Karl the Butcher pour commettre une série de massacre pour un quelconque dessein, tandis qu’un flic allemand (joué par Aquilina lui-même) se lance à leurs trousses.

Méfiance quand même car quand j’entends ce genre de déclaration: “Karl the Butcher’s iconic mask is the original mask worn in the original trilogy series.”, hum non. Pas tout à fait, Steve. Le masque n’est apparu que dans le second épisode. Dans le premier, Karl Sr. était un neuneu qui se baladait dans la nature habillé en paysan et à visage découvert. Il y bouffait Jésus Christ et chiait un bébé. Véridique. J’ai conscience que ça ne fait pas terrible à dire pour la promo, mais tant qu’à refaire le film, autant y aller à fond, non ?

 

One comment to Violent remake, shitty remake…

  • Rigs Mordo  says:

    Excellente news pour un projet dont je ne connais RIEN (ni les films allemands, ni rien quoi) et qui me tente maintenant. Je vais essayer de voir tout ça! Dommage que tu ne fais pas plus de news, celle-ci est excellente! Mais je te comprends, j’en fais peu moi-même, ou alors concernant des trucs qui seront peu traités (j’en ferais bien une pour ce Violent Shit, en renvoyant vers cet article car je pourrai pas faire mieux). Si c’est pour parler de Insidious 3, Paranormal Activity 56 ou de The Conjuring 2 alors que tous les sites le font déjà, quelle envie on peut ressentir à le faire à notre tour ? Je n’en fais donc que pour ce qui me branche, comme toi, et si je peux aider quelques copains.

Leave a reply Cancel reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>