Tokusatsu tagged posts

Lobstora – Multiple Maniacs (1970)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 14

LOBSTORA

Multiple Maniacs (1970)

I am a maniac.
I am Divine.

Eh, vous vous souvenez des Craignos Monsters ? Ils me manquent aussi. Et voilà pourquoi aujourd’hui j’ai décidé de vous parler de Lobstora, un improbable homard géant que l’on doit à l’esprit déjanté (et sous drogues, surtout) de John Waters. Et oui, le réalisateur de Pink Flamingos et de Hairspray a bien inventé un monstre pour l’un de ses films ! Un gros, en carton-pâte et animé par des fils grossiers qui se voient à l’écran, comme s’il provenait d’une quelconque œuvre oubliée de Ed Wood. Peut-être un mutant géant, héritier des films hollywoodien de l’Âge Atomique et, naturellement, des Daikaiju Eiga...

Lire...

Perfect – Mighty Morphin Power Rangers, 2017 Annual

Mighty Morphin Power Rangers – 2017 Annual #1

Perfect

(2017)

Depuis ces dernières années, la popularité de Power Rangers n’en fini pas de monter, ramenant la série dans le spotlight de la pop-culture. Et pas seulement à cause de la récente adaptation cinéma, plutôt passable dans son genre (mais autrement plus recommandable que les ignobles Tortues Ninjas produites par Michael Bay). En 2011 c’est la série japonaise originale, Super Sentai, qui fête ses 35 ans, et elle frappe fort en ramenant à l’écran pratiquement tous les super-héros qu’elle avait inventé depuis les années 70. Une grande bataille contre les Forces du Mal où anciens et nouveaux personnages se battent côte-à-côte, ce qui inclut – et oui ! – nos bons vieux Bioman de notre enfance (ils étaient ...

Lire...

Power Rangers

 

Power Rangers
Saban’s Power Rangers (2017)

Mega CGR Centre, Tours (37)

 

Lire...

Shin Godzilla & Shin Era

Petits changements au sein de Mental Hurlant puisque l’expérience a fini par muter de façon inattendue. En effet l’idée était à l’origine de concevoir de “petits” textes courts, vite fait, n’explorant jamais en profondeur leurs sujets. Une sorte d’avis écrit en vitesse au jour le jour, sans s’embêter avec des recherches ou des analyses. Si les deux ou trois premiers articles abondaient dans ce sens, les suivants sont vite devenus des chroniques ordinaires. Peut-être pas aussi poussées que les vraies mais progressivement au moins aussi longue. Du coup impossible de vraiment tenir un rythme quotidien (et pourtant j’ai essayé !).

Je relance donc le concept mais sans nécessairement me limiter aux critiques de films...

Lire...

Heroine in Danger Omnibus – Mighty Honey (2013)

ZDAD-56

Heroine in Danger Omnibus – Mighty Honey

(2013)

Je ne pouvais décemment pas abandonner les aventures de Mighty Honey en si bon chemin, surtout après avoir prit le temps de vous présenter cette délirante compagnie qu’est Zen Pictures. Retrouvons donc notre super-héroïne dans cette suite récente et tant pis si ma copie ne possède aucun sous-titres ! Ce n’est certainement pas cela qui va m’empêcher de suivre l’histoire vu la qualité d’écriture du scénario, et le site Akiba-Web me rend la tâche plus facile grâce à son synopsis très complet.
Première déception toutefois, Risa Saiki ne rempile pas, cédant la cape à une autre actrice débutante dont c’est également le premier film...

Lire...

Mighty Honey (2012)

ZDAD-34

Mighty Honey

(2012)

Alors que le grand public se rue dans les salles de cinéma pour la sortie de Man of Steel, attardons nous de notre côté sur cette version japonaise du Kryptonien, qui met en scène une jolie super-héroïne à taille de guêpe. Non, il ne s’agit pas d’un remake de Supergirl mais d’une production bien particulière que l’on ne peut même pas décemment appeler un “vrai” film.
Il s’agit en fait d’une vidéo semi-pro issue d’un circuit plutôt fermé et s’adressant à une clientèle assez restreinte. Et contrairement à ce que vous pensez, il ne s’agit pas d’un film porno. Enfin pas tout à fait...

Lire...

Zebraman (2004)

Takashi Miike divise. Certains le considère comme un réalisateur de génie, d’autre comme un tâcheron à la filmographie abominable. En tout cas il faut reconnaître que l’homme est capable de tout. Auteur d’un nombre incroyable de films pour tout support (cinéma, télévision, V-cinema, série télé), il peut aussi bien taper dans la comédie, le film pour enfant, le portnawak (Fudoh, Gozu), l’horreur (One Missed Call, Audition) ou dans le trash assez extrême (Visitor Q) quand ce n’est pas du manga live (Ichi the Killer) ou du yakuza eiga complètement barré (la trilogie Dead or Alive). Un de ses opus les plus récent, Zebraman (qui date de 2004), vient d’arriver dans nos contrées…
Zebraman raconte l’histoire d’un pauvre type introverti dont tout le monde se fout...

Lire...