Slasher tagged posts

Iced (1988)

iced (12)

Iced

(1988)

I didn’t have any tits, hardly.
And I was terrified my secret would be discovered.
I stuff my bra with toilet paper.

iced (1)

Les slashers hivernaux ont ce petit quelque chose d’attirant grâce à leur cadre différent des camps de vacances ensoleillés que propose le genre à longueur de temps. Le sang colorant la neige est un effet visuel efficace tandis que l’idée du froid apporte un semblant d’inconfort qui fonctionne pour la tension et l’isolation des protagonistes. Ils demeurent une espèce rare cependant, et si en plus on retire de la liste ceux qui se classent sous la thématique de Noël, on se retrouve seulement avec une petite poignée de représentants: Blood Tracks, Curtains, Détour Mortel 5, Shredder, et bien sûr ce Iced dont le titre évoque tant la glac...

Lire...

Santa Claws (1991)

12 DAYS OF CHRISTMAS III

santaclawscomic (12)

Santa Claws

(1991)

santaclawscomic (5)

A ne surtout pas confondre avec l’horrible film du même titre réalisé par John Russo, Santa Claws est une courte bande-dessinée plutôt obscure et que l’on doit à la petite compagnie Malibu Comics, un peu avant qu’elle ne soit absorbée par la grande Marvel. C’est à travers son label Eternity Comics qu’elle est publiée, grossissant ainsi son catalogue horrifique qui compte déjà quelques titres intéressants comme le Evil Ernie original de Brian Pulido, des suites inédites au Puppet Master de la Full Moon et l’adaptation du Blood Feast de H.G. Lewis...

Lire...

Scary Movie (1991)

ROAD TO HALLOWEEN VII

scarymovie1991 (14)

Scary Movie

(1991)

If I wanted to hear from an asshole, I’d fart.

scarymovie1991 (4)

Si l’on évoque le titre Scary Movie, la première chose qui vient en tête est évidemment la parodie de Scream et Souviens-toi l’Eté Dernier des frères Wayans. C’est comme ça, qu’on le veuille ou non. C’est dire a quel point l’autre Scary Movie a disparu de toutes les mémoires, oublié depuis une trentaine d’années. Heureusement c’est à son tour d’obtenir une jolie édition Blu-ray, et ça malgré ses improbables origines de petit projet indépendant tourné en 16mm dans le fin fond du Texas, par un jeune réalisateur âgé de 19 ans...

Lire...

Halloween – The Video Game (1983)

ROAD TO HALLOWEEN VII

halloweenatari (9)

Atari 2600

Halloween

(1983)

halloweenatari (1)

A homicidal maniac has escaped from a mental institution. On Halloween night, the killer returns to his home town to wreak havoc ! You are the babysitter for a family in a large, two story house. Somehow the vengeful murderer has gotten inside ! Can you protect the children and yourself from the fury of his knife ?

La plupart des articles et critiques traitant de Halloween, le jeu vidéo, se limitent généralement à ces quelques propos: le graphisme est primitif, le gameplay limité et la musique pas très bonne. Ce n’est pas faux, mais c’est totalement faire l’impasse sur l’élément le plus intéressant du produit: ses origines...

Lire...

Killjoy (2000)

killjoy (1)

Killjoy

(2000)

killjoy (4)

L’humanité est rarement du genre à s’entendre, c’est la raison pour laquelle le monde est secoué par toutes sortes de conflits. Il existe pourtant en ce monde une chose qui semble mettre tout le monde d’accord: Killjoy est une grosse merde. Pas un seul critique ou chroniqueur ne se risquera à dire le contraire, et il est difficile de nier que le film est raté, mal branlé et sans aucune originalité. Rien de surprenant à ça puisque l’on retrouve Charles Band à l’origine du projet, à une époque où sa compagnie commence à gravement piquer du nez...

Lire...

Laid to Rest (2009)

Laid to Rest

(2009)

En 2006 le réalisateur Adam Green fait parler de lui avec Hatchet, une tentative de renouer avec le slasher à l’ancienne qui a pratiquement disparu depuis la transformation malheureuse du genre opérée par Scream et ses rejetons dix ans plus tôt. Un projet qui ramène en grandes pompes les maquillages et autres effets mécaniques devenu rares, et qui entend miser sur la nostalgie des années 80. L’année suivante le double programme Grindhouse de Quentin Tarantino et Robert Rodriguez confirme la bonne réception de cette méthode et la mode “rétro vintage” prend son envole pour conquérir jusqu’au public mainstream, perdurant encore de nos jours. En 2009, alors que Hatchet II s’apprête à voir le jour, sort ce Laid to Rest qui compte lui aussi profiter...

Lire...

Inner Sanctum 2 (1994)

Inner Sanctum 2

(1994)

Inner Sanctum n’avait pas besoin d’une suite et il est même difficile de croire que le film a rencontré la moindre popularité, que ce soit en vidéo club ou sur le câble. Et pourtant trois ans plus tard Fred Olen Ray revient avec ce nouvel opus qu’il scénariste lui-même sous pseudonyme et avec l’aide d’un Steve Armogida, futur réalisateur de Bikini Drive-In et Masseuse. Étrangement le duo livre une histoire extrêmement fidèle à l’original au point de faire des rappels à nombreux détails insignifiants, comme pour s’assurer de ne pas perturber les fans hardcore du premier volet. Margaux Hemingway reprend son rôle mais Tanya Roberts disparait, et avec elle toute prétention qu’il s’agit là d’un thriller érotique...

Lire...

Candy Corn (2019)

ROAD TO HALLOWEEN VI

Candy Corn

(2019)

N’y allons pas par quatre chemins: Josh Hasty, le réalisateur de ce Candy Corn, est un hipster. Avec sa grosse barbe huilée et taillée, ses cheveux laqués et ses grosses lunettes, il est de ces jeunes hommes qui pensent exprimer leur personnalité avec leur look sans comprendre qu’ils obéissent à la même mode et se ressemblent tous: interchangeables et semblant sortir d’une pub pour parfum ou vêtements chics. Et l’air de rien ceci explique beaucoup de choses sur son film...

Lire...

Lumberjack Man (2015)

ROAD TO HALLOWEEN VI

Lumberjack Man

(2015)

You’ll all end up in the asses of an ocelot !

Film d’horreur indépendant présenté en son temps dans au festival annuel 8 Films to Die For organisé par After Dark Films, Lumberjack Man semble a priori être l’habituel slasher mettant en scène un boogeyman surnaturel à la Freddy ou Jason. Un énième avatar du genre qui marche sur les traces de Hatchet pour son aspect grand guignolesque et l’exagération à l’extrême des scènes sanglantes. C’est en grande partie vrai, mais attention, car comme le titre l’indique un peu (l’homme-bûcheron, ce qui ne fait pas très sérieux) il s’agit en fait d’une parodie. Pas une caricature façon Scary Movie où tout est résolument absurde mais une comédie impossible à prendre au sérieux en...

Lire...

Pledge Night (1990)

ROAD TO HALLOWEEN VI

Pledge Night

(1990)

Si l’on se souvient principalement de la Shapiro-Glickenhaus Entertainement comme étant la boite responsable de l’Exterminator avec Robert Ginty, celle-ci n’a pas pondu que des films d’action et possède quelques titres horrifiques dans son catalogue: C.H.U.D., Maniac Cop, Frankenhooker, les suites de Basket CasePledge Night n’est pas le plus connu du lot, slasher tardif développé à la fin des années 80 alors que le genre s’essouffle et qui ne fut pas distribué avant le tout début de la décade suivante...

Lire...