Nanar tagged posts

Big Freaking Rat (2020)

bigfreakingrat (1)

Big Freaking Rat

(2020)

bigfreakingrat (10)

Big Freaking Rat. Que dire de plus ? Le titre résume tout: nous avons là un foutu gros rat, et rien de plus. Écrit et réalisé par Thomas J. Churchill, producteur et metteur en scène d’une tripotée de gros Z dont un Amityville Harvest sorti cette même année, le film tape comme bien d’autre sur cette nostalgie intarissable pour la génération VHS et promet un creature feature à l’ancienne avec effets spéciaux mécaniques et humour autoréférentiel histoire de se qualifier de cheesy ou de campy auprès des fans. Pourquoi pas, tant que le résultat est divertissant ? D’autant plus que le gaillard sait comment appâter son public en rameutant cette bonne vieille Felissa Rose au casting, inoubliable Angela Baker de Sleepaway Camp qui se trouve aussi ê...

Lire...

Amazons (1986)

amazons (1)

Amazons

(1986)

amazons (4)

Il semble inutile de rappeler à quel point le Conan le Barbare de John Milius a marqué son monde en 1982, engendrant toute une nouvelle vague de films typés heroic fantasy, ou plus précisément sword and sorcery, à travers le monde. Pas la peine d’en faire tout une autre introduction, et d’ailleurs l’ouvrage By The Sword de l’ami et collègue Thierry Augé a déjà fait tout le boulot sur le sujet. Quoiqu’il en soit cela aura fait le pain béni de deux producteurs argentins de l’époque, j’ai nommé Alejandro Sessa et Héctor Olivera, qui produisirent quelques uns des plus célèbres représentants du genre: The Warrior and the Sorceress, avec son héroïne topless durant tout le film, Deathstalker et Barbarian Queen, deux œuvres où tout le monde passe son temps...

Lire...

Killjoy (2000)

killjoy (1)

Killjoy

(2000)

killjoy (4)

L’humanité est rarement du genre à s’entendre, c’est la raison pour laquelle le monde est secoué par toutes sortes de conflits. Il existe pourtant en ce monde une chose qui semble mettre tout le monde d’accord: Killjoy est une grosse merde. Pas un seul critique ou chroniqueur ne se risquera à dire le contraire, et il est difficile de nier que le film est raté, mal branlé et sans aucune originalité. Rien de surprenant à ça puisque l’on retrouve Charles Band à l’origine du projet, à une époque où sa compagnie commence à gravement piquer du nez...

Lire...

Getting Lucky (1990)

Getting Lucky

(1990)

I’m not Jesus Christ, I’m a Leprechaun.

Getting Lucky, étrangement retitré Bikini Boy chez nous, est la tentative un peu triste du producteur Philip J. Jones de livrer une sex comedy pour teenagers dans l’esprit de Zapped ! et Une Créature de Rêve. Sans surprise le résultat ressemble beaucoup à son film précédent, Princess Warrior, dont il partage la même nature de softcore camouflé en film tout public (!) avec un humour au ras des pâquerettes et un rendu ultra cheap. Par là je veux dire que la chose fut filmée en deux semaines sans le moindre permis, et avec une chaise roulante pour effectuer les travellings de caméra...

Lire...

Star Crystal (1986)

Star Crystal

(1986)

Lorsqu’une conversation s’oriente sur Alien et ses multiples clones de vidéoclubs, les titres les plus évoqués sont les productions de Roger Corman Mutant et La Galaxie de la Terreur, deux films bien souvent ridiculisés par leurs détracteurs en raison de leur budget rachitique, de l’amateurisme de leurs effets spéciaux et de certaines décisions scénaristiques surprenantes. Étrangement ces gens là ne semblent jamais évoquer Star Crystal, un autre avatar au rabais du film de Ridley Scott qui partage pourtant les mêmes problèmes… et les amplifient au centuple...

Lire...

Feeders (1996)

Feeders

(1996)

Venus du fin fond de la Pennsylvanie et ressemblant un peu à Ned Flanders des Simpsons mais en plus bouseux, les frères Polonia comptent parmi les plus grandes vedettes du shot on video. Des réalisateurs cultes du cinéma Z ayant bricolé de petits films avec les moyens du bord depuis leurs adolescences, faisant leur entrée dans le business avec Splatter Farm en 1987. Presque dix ans plus tard débarque ce Feeders, qui demeure à ce jour leur plus gros succès et leur titre le plus célèbre. Une histoire d’extraterrestres surfant sur la mode du Petit Gris et des soucoupes volantes, très en vogue à l’époque notamment grâce au phénomène X-Files. Réalisé conjointement avec leur partenaire régulier Jon McBride, lui aussi un habitué du SOV (Cannibal Campout

Lire...

Demon Slayer (2002)

Demon Slayer

(2002)

They’re whores, that makes them evil !

Parce que l’anime Demon Slayer est à la mode en ce moment, cela m’amusait d’exhumer ce Demon Slayer oublié de tous, un avatar de la hoodsploitation horrifique du début des années 2000 qui n’est pas sans rappeler les œuvrettes commanditées par Charles Band à la même époque (Cryptz, Killjoy, Ragdoll). Celui-ci tire son inspiration de Evil Dead, déplaçant l’action dans un bâtiment abandonné du ghetto et remplaçant le Necronomicon par un mélange peu réussi de mythologie Aztèque et de culture mexicaine...

Lire...

B-Movie Posters, Volume 3 (2019)

Damien Granger

B-Movie Posters, Vol. 3

(2019)

Les volumes se suivent et se ressemblent, et du coup il me parait difficile de parler de ce troisième B-Movie Posters sans répéter tout ce que j’ai déjà dis à propos des livres précédents. On ne change pas une équipe gagnante et nous retrouvons donc le journaliste Damien Granger et son maquettiste Matthieu Nédey pour une nouvelle fournée débarquant juste quelques mois après le dernier opus. Une vitesse de production assez hallucinante puisque cette fois ce sont carrément deux tomes qui nous parviennent en même temps: l’attendu Volume 3 et le spin-off Creature Feature Edition, qui comme son titre l’indique traite exclusivement des gros monstres peuplant le genre horrifique, des animaux géants aux mutants radioactifs...

Lire...

Les Nuits Bis de la Scala – Artbook (2019)

Grégory Lê & Romain Christmann

Les Nuits Bis de la Scala

– Artbook –

(2019)

L’Enfer des Zombies, c’est beau mais c’est un peu chiant quand même.

– Romain Christmann

La Nuit Bis, c’est un évènement culturel qui se déroule depuis 2012 au cinéma La Scala, à Thionville en Lorraine (Moselle, 57), à un rythme démentiellement mensuel. Y sont projetés nombres de grands classiques, de films cultes et de nouveautés au format 35mm, ou en DCP haute définition, le plus souvent dans le cadre d’un double programme. Ces soirées sont organisées et animées par le bien connu Romain Christmann, punk rockeur dont la passion pour Jaws 3D est inégalée (et sans doute inégalable), et possesseur d’une collection incroyable sur le sujet et la franchise à laquelle il appartien...

Lire...

Tiger Claws III (2000) | Tiger Claws III: The Final Conflict

Tiger Claws III

(2000)

Tiger Claws III, parfois titré Tiger Claws III: The Final Conflict, est le prototype même du film inutile. La séquelle de trop qui n’apporte rien de neuf et fait de l’ombre à ses prédécesseurs déjà pas vraiment bons. On y retrouve pourtant la même équipe, de Jalal Merhi qui produit et joue le premier rôle au scénariste / réalisateur qui assure un minimum de continuité entre les différents volets alors qu’on ne lui en demande pas tant, en passant par une Cynthia Rothrock forcément sous-employée et d’ailleurs grossièrement mise à l’écart via sa mort expéditive qui intervient au bout de vingt minutes. N’ayez crainte, elle revient malgré tout à la fin grâce à un twist final inattendu mais ridicule qui donne surtout l’impression d’avoir pe...

Lire...