Category Cinéma

My Better Half (1993)

mybetterhalf (16)

My Better Half

(1993)

mybetterhalf (14)

De son véritable titre 烹夫 (cuisinier), My Better Half est avant tout l’idée de son producteur, Pak-Sang Luk, alias Po Sheng Lu (The Devil, Butcher Wing), qui en écrivit le scénario et dont se fut le tout dernier film. Il proposa sont projet au prolifique Yee-Hung Lam, un spécialiste du cinéma d’exploitation ayant touché à tous les postes: acteur, compositeur, directeur artistique, scénariste (Seeding of a Ghost), mais surtout réalisateur avec essentiellement des œuvres de genre à son actif, comme The Devil Strikes, The Woman Behind ou le polisson The Other Side of Dolls. Des titres pleins de sexe et de violence généralement classés category III, ce qui tombe bien puisque c’était justement requit de sa part ici. Car à la manière de Dr...

Lire...

Amazons (1986)

amazons (1)

Amazons

(1986)

amazons (4)

Il semble inutile de rappeler à quel point le Conan le Barbare de John Milius a marqué son monde en 1982, engendrant toute une nouvelle vague de films typés heroic fantasy, ou plus précisément sword and sorcery, à travers le monde. Pas la peine d’en faire tout une autre introduction, et d’ailleurs l’ouvrage By The Sword de l’ami et collègue Thierry Augé a déjà fait tout le boulot sur le sujet. Quoiqu’il en soit cela aura fait le pain béni de deux producteurs argentins de l’époque, j’ai nommé Alejandro Sessa et Héctor Olivera, qui produisirent quelques uns des plus célèbres représentants du genre: The Warrior and the Sorceress, avec son héroïne topless durant tout le film, Deathstalker et Barbarian Queen, deux œuvres où tout le monde passe son temps...

Lire...

Body Weapon (1999)

bodyweapon (3)

Body Weapon

(1999)

Let’s play human sandwich !

bodyweapon (8)

Pour tout amateur de cinéma Bis hong-kongais, Jing Wong est une valeur sûre du cinéma d’exploitation, un prolifique producteur de près de deux cents films et réalisateur de plus d’une centaine. On retrouve son nom dans quelques grands titres classés category III comme A Chinese Torture Chamber Story ou The Underground Banker, et il est l’auteur de la longue série des God of Gamblers ainsi que de Future Cops, adaptation bootleg de Street Fighter II sortie un an avant celle d’Hollywood. Mais surtout il est le créateur de Naked Killer et Raped by an Angel, deux monuments du genre dont la réputation n’est plus à faire, même si le résultat est loin d’être aussi scabreux qu’on l’imagine. Avec Body Weapon (ou 原始武器

Lire...

Scary Movie (1991)

ROAD TO HALLOWEEN VII

scarymovie1991 (14)

Scary Movie

(1991)

If I wanted to hear from an asshole, I’d fart.

scarymovie1991 (4)

Si l’on évoque le titre Scary Movie, la première chose qui vient en tête est évidemment la parodie de Scream et Souviens-toi l’Eté Dernier des frères Wayans. C’est comme ça, qu’on le veuille ou non. C’est dire a quel point l’autre Scary Movie a disparu de toutes les mémoires, oublié depuis une trentaine d’années. Heureusement c’est à son tour d’obtenir une jolie édition Blu-ray, et ça malgré ses improbables origines de petit projet indépendant tourné en 16mm dans le fin fond du Texas, par un jeune réalisateur âgé de 19 ans...

Lire...

The Terror of Hallow’s Eve (2017)

ROAD TO HALLOWEEN VII

theterrorofhallowseve (1)

The Terror of Hallow’s Eve

(2017)

theterrorofhallowseve (5)

Todd Tucker, c’est une carrière discrète mais très complète dans les effets de maquillage, ayant débuté sur la vieille série The Flash avant d’exploser à Hollywood pour se retrouver sur à peu près toutes les grosses productions auxquelles vous pouvez penser: Apocalypto, Hannibal, Pirates des Caraïbes, Watchmen, Hannah Montana… Seulement voilà, le bonhomme a aussi fait ses premières armes du côté de Charles Band avec The Pit and the Pendulum et Subspecies, alors quand il décide de passer à la réalisation pour s’amuser un peu, cela donne des trucs farfelus comme Monster Mutt et ce The Terror of Hallow’s Eve, tous blindés de grosses créatures poilues et / ou baveuses rappelant le bon vieux temps de la Full Moo...

Lire...

CreepTales (1993)

ROAD TO HALLOWEEN VII

creeptales (16)

CreepTales

(1993)

creeptales (2)

Plus un film est obscure, plus il est difficile de trouver la moindre information à son sujet, ce qui dans certains cas peut entrainer une véritable confusion avec tout un tas de renseignements contradictoires. CreepTales n’échappe pas à la règle, et peut-être aurez-vous remarqué que je l’ai classé à l’année 1993 dans l’en-tête de l’article tandis que l’IMDb le range plutôt à 2004. Une sacrée différence qui se complique d’autant plus que d’autres chroniqueurs évoquent aussi 1986 ou 1989 à l’occasion, alors qu’en est-il ? Et bien il se trouve que tout le monde à raison (sauf IMDb bien sûr, qui a simplement listé la date de sortie du DVD de BCI/Eclipse). Le fait est que cette anthologie horrifique à la Creepshow n’a pas é...

Lire...

Horrible High Heels (1996)

horriblehighheels (2)

Horrible High Heels

(1996)

horriblehighheels (5)b

Il fut un temps où Horrible High Heels était placé aux côtés d’autres grands category III comme Dr. Lamb, Ebola Syndrome ou Red to Kill. C’était à l’époque où ces bandes étaient encore difficiles à dénicher et entourées d’une aura de mystère. Depuis les choses ont bien changées et la plupart de ces titres sont devenus facilement trouvables, permettant à chacun de juger par soi-même de leurs qualités. Et si certaines demeurent effectivement à la hauteur de leur réputation (The Untold Story régnant probablement champion, suivi de près par Run and Kill) d’autres se révèlent être de sacrée déception comme celle-ci, qui est loin d’être le Massacre à la Tronçonneuse chinois que certains décrivent. De son véritable titre 人皮高跟鞋...

Lire...

Killjoy (2000)

killjoy (1)

Killjoy

(2000)

killjoy (4)

L’humanité est rarement du genre à s’entendre, c’est la raison pour laquelle le monde est secoué par toutes sortes de conflits. Il existe pourtant en ce monde une chose qui semble mettre tout le monde d’accord: Killjoy est une grosse merde. Pas un seul critique ou chroniqueur ne se risquera à dire le contraire, et il est difficile de nier que le film est raté, mal branlé et sans aucune originalité. Rien de surprenant à ça puisque l’on retrouve Charles Band à l’origine du projet, à une époque où sa compagnie commence à gravement piquer du nez...

Lire...

Blue Monkey (1987) | Insect !

bluemonkey (18)

Blue Monkey

(1987)

bluemonkey (11)

Vers la fin des années 80, le producteur Sandy Howard signe un contrat de trois films avec la RCA-Columbia, assurant la distribution en salle de petits films d’exploitation à faible budget. Le voilà donc à superviser en même temps la mise en chantier de chacun de ces titres: l’actioner Nightstick, avec Leslie Nielsen, le film d’horreur Dark Tower, sans lien avec Stephen King, et le thriller médical Green Monkey, qui s’inspire de l’horrible propagation du SIDA qui affolait alors tout le monde. Le titre est notamment issu de la théorie voulant que le virus serait originaire de l’espèce des vervets, ou singes verts d’Afrique, et le scénario co-écrit avec George Goldsmith (Les Démons du Maïs, d’après Stephen King pour le coup) ne parlait de rien d’autre q...

Lire...

No Solicitors (2015) | No Visitors

No Solicitors

(2015)

Le CV de John Callas n’est pas bien épais mais peut valoir le coup d’œil malgré tout, en cela que le bonhomme est sans doute la seule personne au monde a être passé d’un poste d’assistant manager sur Raging Bull pour atterrir comme assistant réalisateur sur La Colline à des Yeux 2. A son actif, un seul véritable film: Lone Wolf. C’était en 1988, et après ça plus rien jusqu’à son retour surprise en 2015 avec ce No Solicitors qu’il écrit, produit et réalise. Pas du gros budget bien sûr, qui d’ailleurs passa complètement inaperçu durant plusieurs années avant de sortir en catimini sous différent(s) titre(s). Tourné sous le nom de Death by Solicitation, son projet devient ensuite No Solicitors et se transforme occasionnellement en No Visitors po...

Lire...