1980s tagged posts

The Vineyard (1989)

ROAD TO HALLOWEEN VI

The Vineyard

(1989)

Dans l’univers de la série B, l’acteur James Hong est comparable à un véritable trésor qu’il convient de chérir et de protéger. D’autant que le bonhomme, désormais âgé de 90 ans, va sans doute sur ses derniers jours et qu’il faut s’attendre à tout moment à le voir disparaitre. Aussi lorsque ressort dans une copie haute définition The Vineyard, l’une de ses rares réalisations et seul vrai  représentant du cinéma d’exploitation dans le lot, il convient de revisiter ce petit film passé plutôt inaperçu à l’époque. L’expérience Big Trouble in Little China en 1986 l’a sans doute beaucoup marqué, et comme celle John Carpenter son histoire opère une surprenante fusion des genres, empruntant aussi bien à l’horreur qu’au récit...

Lire...

A Return to Salem’s Lot (1987)

ROAD TO HALLOWEEN VI

A Return to Salem’s Lot

(1987)

Lorsque Larry Cohen va chez la Warner Bros. dans l’espoir d’obtenir les droits de House of Wax pour en faire un remake, il rentre chez lui avec un deal complètement différent: les producteurs acceptent de le financer mais seulement s’il réalise une seconde suite à It’s Alive et un remake du Salem’s Lot de Tobe Hooper. Le cinéaste se retrouve à tourner ces deux projets l’un derrière l’autre avec pratiquement la même équipe, le même casting, et peut-être bien le même budget ! En résulte A Return to Salem’s Lot, qui malgré son titre n’est absolument pas une séquelle au téléfilm de 1979, et It’s Alive III: Island of the Alive, deux œuvrettes mineures dans la carrière du metteur en scène destinées à alimenter le marc...

Lire...

Blood Harvest (1987)

Blood Harvest

(1987)

Bill Rebane, c’est le réalisateur d’un film: L’Invasion des Araignées Géantes, qui en 1975, et malgré un budget inexistant en faisant une sacré nanar, connait un succès monumental. Disproportionné même, au regard de la qualité générale du machin. Sa carrière ne connue jamais de d’autres succès fulgurants, bien au contraire, celle-ci stagnant généralement dans le Z le plus absolu. Il faut dire que le bonhomme s’est fait une habitude de tourner dans sa région natale, le Wisconsin (c’est-à-dire le trou du cul des États-Unis), sans moyen et avec l’aide de la populace locale qui n’est pas à son avantage puisque guère rompue à l’exercice. Et ainsi sa filmographie cumule les œuvres les plus absurdes, tels Invasion From Inner Earth ou The Alpha In...

Lire...

Alien 2: Sulla Terra (1980) AKA. Alien 2: On Earth

Alien 2: On Earth

(1980)

Le cinéma Bis italien n’est pas étranger aux petites arnaques et magouilles, en fait cela fait même partie du business. Après tout ce n’est pas pour rien que l’on utilise le terme de films d’exploitation. Et ainsi l’une des choses qui revient fréquemment dans ce milieu est le concept de la fausse suite: des petites productions capitalisant sur les derniers gros succès américains en empruntant non seulement leur genre, mais aussi leur titre ! Un procédé évidemment illégal et amenant parfois a des disputes judiciaires, mais qui ne fait pas peur aux producteurs transalpins comme le prouve les nombreux rejetons non officiels qu’ils ont pu générer. Le Zombie de George Romero s’est vu gratifié d’une fausse préquelle, Zombi 2, tandis que Bruno Matte...

Lire...

Lone Wolf McQuade (1983)

Lone Wolf McQuade

(1983)

En y repensant, cela fait plutôt bizarre de se dire qu’il fut un temps où Chuck Norris n’était pas qu’une blague vivante ou un acteur mono-expressif tournant des films pour enfant. Mais bien avant Walker Texas Ranger il y avait Lone Wolf McQuade, film d’action hybride mi-western mi-d’arts martiaux que l’on doit à Steve Carver, avec qui la star avait déjà tourné An Eye for an Eye (chez nous Dent Pour Dent, et non pas Œil pour Œil qui est le titre français de celui-ci). Fortement inspiré par Sergio Leone et désireux de briser l’image irréprochable de son acteur qu’il veut barbu, en sueur et buvant de la bière, le réalisateur invente le personnage de Jim J...

Lire...

Class of Nuke ‘Em High (1986)

Class of Nuke ‘Em High

(1986)

Avec pas moins de cinq personnes au scénario et deux réalisateurs, on pourrait croire que Class of Nuke ‘Em High va droit à la catastrophe et, considérant l’ambiance anarcho-punk des productions Troma en général, on imagine déjà le désastre. Tout laisse présager un film chaotique sans queue ni tête alignant les gags pipi-caca, les enjeux caricaturaux et les comédiens surjouant à l’extrême. Et pour être honnête il y a effectivement un peu de cela dans le résultat final. Oui mais voilà, par un étonnant miracle, non seulement ce titre se trouve être d’une très bonne tenue techniquement parlant, surpassant aisément ses prédécesseurs comme The Toxic Avenger dans ce domaine, mais il se trouve même être plus intéressant qu’il n’y p...

Lire...

Cy Warrior (1989) AKA. Cyborg – Il Guerriero d’Acciaio

Cy Warrior

(1989)

Le producteur Fabrizio De Angelis était le roi du Bis italien à son époque, s’étant particulièrement fait remarqué en s’associant avec Lucio Fulci pour ses meilleurs films (L’Enfer des Zombies, L’Au-Delà, La Maison Près du Cimetière, L’Éventreur de New York) avant de le lâcher afin de poursuivre une carrière toujours plus “nanarde” avec notamment Zombi Holocaust et les six (!) Karate Warrior. Mais on lui doit de nombreux titres du genre comme la trilogie Thunder, Les Nouveaux Barbares, les deux Guerriers du Bronx et les Killer Crocodile. Avec Cyborg – Il Guerriero d’Acciaio, alias Cy Warrior à l’international, il réuni une équipe du tonnerre pour pondre un clone tardif de Terminator. S’y retrouvent le musclé Frank Zagarino (Striker) et le t...

Lire...

Blades (1989)

Blades

(1989)

Blades, sorti chez nous sous le titre de Panique sur le Green, n’est rien d’autre qu’une parodie des Dents de la Mer se déroulant sur un terrain de golf, le requin étant replacé par une gigantesque tondeuse à gazon. On la doit à John P. Finegan, réalisateur du sympathique Girls School Screamers, qui officie cette fois comme scénariste et producteur même s’il y a visiblement eu de gros changements entre son idée de base et le résultat final. Il semblerait qu’à l’origine le film devait être une satire plutôt qu’une reprise scène par scène du film de Spielberg, mais le développement mouvementé du projet aurait changé tout ça...

Lire...

A Christmas Treat (1985)

12 DAYS OF CHRISTMAS

A Christmas Treat

(1985)

Tim Sullivan, c’est un cas assez fascinant puisque celui d’un gars qui a su s’associer avec les bonnes personnes aux bons moments pour élever sa position dans le cinéma de genre, qui a eu de belles opportunités, mais qui n’en a finalement jamais rien fait de bien probant. Ainsi le bonhomme a commencé très jeune sur le génial Deadly Spawn (où il n’a eu que de tout petits boulots, ce qu’il évite d’ébruiter), fut assistant sur quelques grandes productions (Le Parrain 3), s’est acoquiné avec Eli Roth durant son moment de gloire et se rapprocha de grands magazines spécialisés comme Fangoria ou Rue Morgue pour consolider sa présence dans le milieu et surtout récupérer quelques projets intéressants par leur biais, comme le Ho...

Lire...

The Twilight Zone (1.10a) – The Shadow Man (1985)

ROAD TO HALLOWEEN V

The Twilight Zone

The Shadow Man

(1985)

I am the Shadow Man, and I will never harm the person under whose bed I live.

La première fois que j’ai évoqué le revival de Twilight Zone pour cette sélection d’Halloween, j’avais sélectionné l’épisode Monsters ! que je décrivais comme “le meilleur film de Joe Dante qui n’a pas été réalisé par Joe Dante”. Et bien il est maintenant temps de s’intéresser justement à la contribution du réalisateur de Gremlins, qui avait déjà participé en son temps à La Quatrième Dimension: Le Film pour ce qui était sans doute le meilleur segment. Ici son implication reste minimum puisque le script n’est pas de lui (signé Rockne S. O’Bannon, le créateur de Farscape) et qu’il n’a visiblement pas eu le cho...

Lire...