Monthly Archives avril 2013

Hansel & Gretel (2013)

Hansel & Gretel

(2013)

La sortie du Hansel & Gretel: Witch Hunters avec Jeremy Renner et Famke Janssen aura entrainé non pas un, mais trois mockbusters dans son sillage. Ce Hansel & Gretel est bien entendu signé par la Asylum et semble à priori le plus “légitime”. A priori. Les deux autres étant un horrible Hansel & Gretel: Warriors of Witchcraft signé David DeCoteau et un étrange Hansel & Gretel Get Baked, où les héros sont des stoners et la sorcière vend de l’herbe…
Pourtant, la vision de ce Hansel & Gretel va en surprendre plus d’un tant le résultat est ici à des années lumières des réalisations (volontairement ?) fauchées de la compagnie...

Lire...

Ooga Booga (2013)

Ooga Booga

(2013)

Erf…
Je savais que le film serait mauvais. Simplement je ne savais pas à quel point il serait mauvais. Et ça me peine de dire ça car j’aime les productions Full Moon en général et que je veux continuer à soutenir Charles Band pour ses idées délirantes. Même si ses méthodes et les dires de ses collaborateurs ont fini par me le révéler comme étant bien moins sympathique que je ne l’aurais cru…
Mais soyons francs, la compagnie fonctionne maintenant tellement sur l’économie, avec pour seul objectif de vendre des produits dérivés, que les films sont pour la plupart de véritables abominations. Certains se plaignaient sûrement à l’époque de Dollman vs. Demonic Toys ou de Puppet Master 5, mais ces productions restaient corrects, regardables, et surtout el...

Lire...

Modern Vampires (1998) AKA. Revenant

Modern Vampires

(1998)

Modern Vampires, dont le titre original semble être Revenant, est une série B que l’on doit au duo responsable du bien farfelu Shrunken Heads. Le réalisateur Richard Elfman, frère du célèbre compositeur, et le scénariste Matthew Bright (les deux Freeway et le sympathique Dark Angel: The Ascent) s’en prennent cette fois aux vampires et autant dire que leur version du mythe n’a rien de classique. Fusse le budget plus important et les compères auraient pu livrer quelque chose d’un peu plus mémorable que ce film oublié de tous.
La faute à des valeurs de production très basses qui diminuent fortement l’impact de certaines scènes, et à un script un brin confus qui déborde d’idées mais n’arrive jamais à se focaliser sur une intrigue bien précise...

Lire...

Zombieland: The Series (2013)

Zombieland: The Series

(2013)

Bon sang ce que c’était nul.

Je n’aime pas Zombieland. Une énième tentative de surfer sur la vague de Shaun of the Dead et de faire une “comédie” avec des morts-vivants, sans jamais comprendre qu’il y a une légère différence entre la comédie et la parodie, et sans retrouver la subtilité propre au réalisateur Edgar Wright. Alors certes, comparé a beaucoup d’autres clones fauchés et vite produit, Zombieland était soigné dans ses grandes lignes (budget confortable, casting important) mais le produit reste aussi creux et sans âme que les zombies qu’il met en scène. Outre des personnages têtes à claques qui tapent vite sur les nerfs, ce qui est quand même un sacrée plaie puisqu’on se moque éperdument de ce qui peut leur arriver, le film se ...

Lire...

Doctor Who (Ep. 7.09)

Doctor Who
Ep.7.09

Hide

Doctor what ?

J’avoue qu’après un épisode précédent très moyen je n’étais pas particulièrement pressé de retrouver Doctor Who cette semaine, et autant le dire, ceci est statistiquement quasi impossible. Bien sûr il y avait quelques excuses (notamment le fait de succéder à la vision de l’incroyable final de Spartacus) et cette fois les choses ne pouvaient pas se montrer aussi décevante.
A raison, puisque Hide est un savoureux épisode qui joue beaucoup sur le concept des voyages dans le temps, comme Steven Moffat les affectionnent. Écrit par Neil Cross (The Rings of Akhaten plus tôt cette saison), le script commence comme une “banale” histoire de maison hanté. Une façon de surfer sur la vague des Paranormal Activity et autres films de fa...

Lire...

Hannibal (Ep. 1.02)

Hannibal
Ep. 1.02

Amuse-Bouche

J’enchaine avec ce second épisode pour rattraper mon retard et rester un peu dans le bain, ce qui facilite pour entrer dans l’histoire. Ce nouvel opus succède parfaitement au pilote en conservant, voir même en accentuant, cet aspect onirique qui planait sur les visuels.

L’issu du précédent épisode a grandement secoué Graham au point que Crawford demande son suivi par Hannibal Lecter, craignant probablement que son atout ne finisse par le lâcher en cours d’enquête. Le début du vrai cauchemar pour le profiler mais celui-ci ne le sait pas encore...

Lire...

Shooting BCC – Présentation des membres

 

Shooting du 20 avril pour la présentation des membres de l’association Burn Crew Concept, promo 2013.
Photo par Frédéric Amadu.

Lire...

Hannibal (Ep. 1.01)

Hannibal
Ep. 1.01

Apéritif

Je dois confesser que j’entretiens un rapport très étrange avec la figure d’Hannibal Lecter, le célèbre cannibale des romans de Thomas Harris. Un personnage qui est généralement perçu comme un des grands monstres du cinéma, notamment grâce au succès du Silence des Agneaux, et que les fans du genre rangent sans problème au côté de Freddy, Jason, Michael ou Leatherface. Étrangement, je n’ai jamais ressentie la moindre terreur ou fascination pour le personnage, mais plutôt un certain agacement en raison de ce qu’il est devenu: une victime de son succès.
Une figure du Mal que tout le monde semble ne vouloir imaginer que sous les traits d’Anthony Hopkins et dont on reprend sans arrêt la fameuse réplique de “déguster ton foie avec un bon chianti...

Lire...

Le Réserviste (2012)

Le Réserviste

(2012)

Avec des “Si”, Joseph, on couperait du bois.

Court (moyen) métrage d’une quarantaine de minutes, Le Réserviste est une grosse déconnade que l’on doit à Mathieu Berthon et quelques gars de chez Mad Movies (David Doukhan joue le rôle principal et on y retrouve Rurik Sallé) afin de rendre hommage aux films d’actions nonsensiques des années 80. Le début du film renvoie d’ailleurs à Rambo, avec ce soldat rentrant chez lui pour découvrir un village bien moins accueillant que prévue. Le point de départ à un jeu de massacre hilarant comme on en voit rarement par chez nous.

L’histoire (qui semble avoir été un peu raccourcie par le réalisateur pour faciliter le tournage) est celle du “soldat” Joseph Danton, retournant à son village après pl...

Lire...

Some Guy Who Kills People (2011)

Some Guy Who Kills People

(2011)

Voilà un très bon film que ce Some Guy Who Kills People (Un type qui tue des gens), qui est produit par nul autre que John Landis. A vrai dire son statut étant celui de “producteur exécutif”, sa contribution s’est probablement portée sur autre chose que l’aspect financier et puisque le film porte sa patte question humour, il y a fort à parier qu’il a fortement influencé d’une façon ou d’une autre le réalisateur (Jack Perez, le gars derrière Mega Shark vs. Giant Octopus). Car oui, comme le titre l’indique, Some Guy Who Kills People est une comédie, ou plus exactement d’une comédie noire.
Pourtant le postulat de départ ne prête pas à la rigolade: nous suivons un jeune homme nommé Ken Boyd, qui fut autrefois séquestré par une bande de b...

Lire...