Category Cinéma

Dave Made a Maze (2017)

Dave Made a Maze

(2017)

Le terme anglais “style over substance” est souvent employé pour décrire une œuvre qui soigne plus sa forme que son fond, mais sans pour autant avoir une connotation négative. Cela s’applique assez bien à ce Dave Made a Maze, film assez époustouflant si l’on parle de ses visuels ou de la créativité de ses décors et accessoires, mais qui pêche par une écriture bien trop faiblarde faisant défaut aux personnages et à l’intrigue. Ainsi on ne peut pas vraiment qualifier le résultat de réussi si l’on s’en tient uniquement à la qualité scénaristique du projet, lequel débute sur un postulat intéressant qui va progressivement disparaitre derrière l’ingéniosité de la scénographie...

Lire...

Shootfighter: Fight to the Death (1993)

Shootfighter: Duel to the Death

(1993)

Le shootfighting est une discipline oubliée de nos jours, mais elle a pourtant eu sa petite importance dans le monde des arts martiaux modernes puisqu’il s’agit grossièrement de l’ancêtre du MMA. L’idée était d’organiser des compétitions où les participants seraient libre de mélanger différents styles plutôt que de ne représenter qu’une seule école, combinant de multiples techniques issues aussi bien du karate et du jiu-jitsu que du kenpō américain et de la lutte anglaise. Il n’est guère surprenant de voir le cinéma d’action s’emparer de la chose à une époque où Bloodsport et ses petits frères étaient encore très à la mode dans les vidéo clubs, même si le résultat ne change pas trop des traditionnels tournois de kickboxing c...

Lire...

The Dead Pit (1989) AKA. Re-Animator Hospital

The Dead Pit

(1989)

“I’ve done Life. Now I’m doing Death.

Brett Leonard est un réalisateur à la carrière intéressante car tout en dents de scie, mêlant le bon avec le pire. Question grosses productions, il triomphe avec Programmé Pour Tuer et son Russell Crowe holographique et meurtrier, mais se plante royalement avec Le Cobaye, thriller virtuel efficace mais détesté par Stephen King et ses suiveurs pour n’avoir aucun rapport avec la nouvelle originale. Dans le petit budget son Souvenirs de l’Au-Delà avec Jeff Goldblum est plutôt bien reçu tandis que Man-Thing demeure dans l’obscurité même à l’époque où les adaptations Marvel sont à la mode. Enfin il a réalisé Highlander: The Source, probablement l’une des plus grandes catastrophes de l’Histoire du cinéma...

Lire...

Inner Sanctum 2 (1994)

Inner Sanctum 2

(1994)

Inner Sanctum n’avait pas besoin d’une suite et il est même difficile de croire que le film a rencontré la moindre popularité, que ce soit en vidéo club ou sur le câble. Et pourtant trois ans plus tard Fred Olen Ray revient avec ce nouvel opus qu’il scénariste lui-même sous pseudonyme et avec l’aide d’un Steve Armogida, futur réalisateur de Bikini Drive-In et Masseuse. Étrangement le duo livre une histoire extrêmement fidèle à l’original au point de faire des rappels à nombreux détails insignifiants, comme pour s’assurer de ne pas perturber les fans hardcore du premier volet. Margaux Hemingway reprend son rôle mais Tanya Roberts disparait, et avec elle toute prétention qu’il s’agit là d’un thriller érotique...

Lire...

The Resurrection of Michael Myers Part 2 (1989)

The Resurrection of Michael Myers Part 2

(1989)

Difficile de savoir si The Resurrection of Michael Myers premier du nom a connu le moindre succès à son époque. Toujours est-il que ses créateurs décidèrent de remettre le couvert deux ans plus tard avec ce Part 2 finalement très comparable à Evil Dead 2, en cela qu’il s’agit d’une suite / remake plus folle et professionnelle qui surpasse en tous points l’original. Plus de moyens, plus d’idées, plus de gore, et cette fois point de stock shots musicaux ou vidéos pour assurer au film une meilleure distribution dans les festivals ou ailleurs...

Lire...

Inner Sanctum (1991)

Inner Sanctum

(1991)

Le thriller érotique est sans aucun doute le vilain petit canard de la série B, un sous-genre qui ne s’assume pas vraiment puisque sa seule raison d’être est d’aligner des scènes de sexe à la manière de n’importe quel softcore mais sans prétendre être un film de cul pour autant. Et si l’on réhabilite désormais toute forme de cinéma d’exploitation, du porno au western en passant par l’horreur, l’action et la SF, il reste sur le carreau car personne ne veut jamais parler de lui. Il faut dire que son format hybride ne l’aide pas trop, les séquences épicées n’allant jamais très loin tandis que le suspense se limite généralement au strict minimum...

Lire...

The Resurrection of Michael Myers (1987)

The Resurrection of Michael Myers

(1987)

Un fanfilm suédois d’Halloween datant des années 80, ça vous tente ? Ça devrait, car même si ce type de projet est désormais une pratique très répandue avec des milliers de prétendants gratuitement visibles sur YouTube, The Resurrection of Michael Myers provient d’une autre époque où les méthodes de tournage et de distribution étaient différentes. En ces temps le caméscope commençait tout juste à devenir accessible et Internet n’existait évidemment pas, forçant les apprenti réalisateurs à produire eux-mêmes quelques copies physiques qui ne circulaient généralement pas bien loin...

Lire...

Breaking Santa (2012)

12 DAYS OF CHRISTMAS II

Breaking Santa
(2012)

Quelques années après Son of Santa et Revenge of Santa, ces abrutis de Conor Sweeney et Matt Kennedy causent encore une fois des misères au Père Noël dans un court-métrage réalisé cette fois sous la bannière d’Astron-6 plutôt que de Greypoint Films, les deux compères ayant pleinement intégré le collectif depuis. Si le titre évoque une parodie de la série Breaking Bad, il n’est cependant pas question d’un Santa Claus dealer de drogue. En un sens ce Breaking Santa est presque une redite de Son of Santa puisque le film démarre de façon légère et stupide avant de prendre un virage à 180° degré vers le thriller...

Lire...

Feeders (1996)

Feeders

(1996)

Venus du fin fond de la Pennsylvanie et ressemblant un peu à Ned Flanders des Simpsons mais en plus bouseux, les frères Polonia comptent parmi les plus grandes vedettes du shot on video. Des réalisateurs cultes du cinéma Z ayant bricolé de petits films avec les moyens du bord depuis leurs adolescences, faisant leur entrée dans le business avec Splatter Farm en 1987. Presque dix ans plus tard débarque ce Feeders, qui demeure à ce jour leur plus gros succès et leur titre le plus célèbre. Une histoire d’extraterrestres surfant sur la mode du Petit Gris et des soucoupes volantes, très en vogue à l’époque notamment grâce au phénomène X-Files. Réalisé conjointement avec leur partenaire régulier Jon McBride, lui aussi un habitué du SOV (Cannibal Campout

Lire...

Michael J. Pollard (1939-2019)

Quelle tristesse d’apprendre que l’on ne verra plus jamais l’adorable trogne de Michael John Pollard, spécimen unique dans le paysage cinématographique américain. Car avec sa petite taille, sa voix de canard et ce sourire un peu niais perpétuellement affiché sur son visage, le bonhomme semblait destiné à subir le même sort que Clint Howard: n’être engagé qu’en raison de son physique atypique plutôt que pour son talent. Et pourtant ! Si la plupart de ceux qui se souviennent de lui sont généralement portés sur le cinéma d’exploitation, il faut bien rappeler que sa carrière fut véritablement importante et qu’il tourna auprès de très grands noms de l’industrie: Brigitte Bardo dans Les Pétroleuses, Johnny Depp dans Arizona Dream de Emir Kusturica, ainsi que Patrick Swayze...

Lire...