Shot on Video tagged posts

Scream For Summer (2017)

screamforsummer (2)

Scream For Summer

(2017)

screamforsummer (7)

Produit sous la bannière de Studio 605, une boite spécialisée dans les films d’horreur indépendants sans-le-sou (Campground, The Woods Within, et prochainement Don’t Fuck in the Woods 2), Scream For Summer est le projet personnel de Cheyenne Gordon, un scénariste et acteur occasionnel qui a lui aussi ses billes dans le milieu, désireux de passer à la mise en scène. Avec cette première réalisation il signe ce qu’il prétend être un hommage aux neo slashers des années 90, des œuvres qui selon lui troquaient le sexe et la violence des 80s pour des intrigues whodunit plus élaborées et des protagonistes plus développés...

Lire...

Bloody Murder (2000)

bloodymurder (14)

Bloody Murder

(2000)

bloodymurder (11)

Producteur de petits budgets depuis les années 80, Ralph E. Portillo a tapé dans de nombreux genres à travers sa carrière, que ce soit de l’heroic fantasy post-Conan (The Lords of Magick), du film de serial killer des années 2000s (Diary of a Serial Killer et Kemper) et de l’actioner moisi (The Marine 5 et 6 pour la WWE). Malgré tout la série B n’est pas nécessairement son truc malgré la présence de plusieurs représentants dans sa filmographie, et il aurait plutôt tendance à donner dans le drame, le thriller et la comédie polissonne. Mais il ne rechigne pas à taper dans l’horreur s’il le faut, surtout après le succès de Scream qui relance la mode du slasher, un type de cinéma relativement simple à mettre en boite...

Lire...

Porkchop (2010)

porkchop (1)

Porkchop

(2010)

porkchop (16)

Auteur de films comme Catholic Ghoulgirls et Vampire Whores From Outer Space, Eamon Hardiman n’est pas exactement la personne la plus subtile du monde et il n’est guère étonnant de le retrouver aux commandes de ce slasher fortement inspiré de Massacre à la Tronçonneuse, où le Leatherface de service est un gros redneck habillé d’une salopette et d’une tête de cochon. Un shot on video sans budget que lui suggère un certain Zack Bassham, alias Zakula Von Nasty du groupe de horror punk The Big Bad, qu’il développe d’abord sous le titre de Pigdude. Pas du tout à l’aise avec les ambiances premier degré et doté d’un humour franchement poussif, il décide de faire dans la parodie outrancière à la manière de ThanksKilling, où rien n’a de sens et où les person...

Lire...

The Toxic Slime Creature (1982)

toxicslimecreature (17)

The Toxic Slime Creature

(1982)

How come it does not have legs ?!
What doesn’t have legs ?! 

toxicslimecreature (6)

Quand un film porte un titre comme The Toxic Slime Creature, on ne se pose pas de question, on le regarde. Peu importe la qualité du machin. En fait dans le cas présent il est même préférable de ne pas trop être regardant sur le sujet d’ailleurs, étant donné qu’il s’agit d’un vieux shot on video tourné au tout début des années 80 dans l’amateurisme le plus total...

Lire...

Killjoy 2: Deliverance From Evil (2002)

killjoy2 (1)

Killjoy 2: Deliverance From Evil

(2002)

People need to get more fun out of death.

killjoy2 (5)

Le moins que l’on puisse dire c’est que Killjoy premier du nom n’était pas vraiment un chef d’œuvre impérissable. Malgré tout le film dû être suffisamment rentable pour que Charles Band en commande une suite, avec pour seule condition qu’elle soit aussi cheap que possible afin qu’il puisse en tirer un minuscule bénéfice, aussi insignifiant soit-il. Et ainsi Killjoy 2: Deliverance From Evil accomplit l’exploit d’être encore plus misérable et mal foutu que son prédécesseur, limite incompétent sur le plan technique et dépourvu du moindre scénario. En gros voilà du shot on video tourné à l’arrache dans la forêt avec un simple caméscope et une dizaine d’acteurs au total...

Lire...

CreepTales (1993)

ROAD TO HALLOWEEN VII

creeptales (16)

CreepTales

(1993)

creeptales (2)

Plus un film est obscure, plus il est difficile de trouver la moindre information à son sujet, ce qui dans certains cas peut entrainer une véritable confusion avec tout un tas de renseignements contradictoires. CreepTales n’échappe pas à la règle, et peut-être aurez-vous remarqué que je l’ai classé à l’année 1993 dans l’en-tête de l’article tandis que l’IMDb le range plutôt à 2004. Une sacrée différence qui se complique d’autant plus que d’autres chroniqueurs évoquent aussi 1986 ou 1989 à l’occasion, alors qu’en est-il ? Et bien il se trouve que tout le monde à raison (sauf IMDb bien sûr, qui a simplement listé la date de sortie du DVD de BCI/Eclipse). Le fait est que cette anthologie horrifique à la Creepshow n’a pas é...

Lire...

Killjoy (2000)

killjoy (1)

Killjoy

(2000)

killjoy (4)

L’humanité est rarement du genre à s’entendre, c’est la raison pour laquelle le monde est secoué par toutes sortes de conflits. Il existe pourtant en ce monde une chose qui semble mettre tout le monde d’accord: Killjoy est une grosse merde. Pas un seul critique ou chroniqueur ne se risquera à dire le contraire, et il est difficile de nier que le film est raté, mal branlé et sans aucune originalité. Rien de surprenant à ça puisque l’on retrouve Charles Band à l’origine du projet, à une époque où sa compagnie commence à gravement piquer du nez...

Lire...

The Resurrection of Michael Myers, Part 2 (1989)

The Resurrection of Michael Myers, Part 2

(1989)

Difficile de savoir si The Resurrection of Michael Myers premier du nom a connu le moindre succès à son époque. Toujours est-il que ses créateurs décidèrent de remettre le couvert deux ans plus tard avec ce Part 2 finalement très comparable à Evil Dead 2, en cela qu’il s’agit d’une suite / remake plus folle et professionnelle qui surpasse en tous points l’original. Plus de moyens, plus d’idées, plus de gore, et cette fois point de stock shots musicaux ou vidéos pour assurer au film une meilleure distribution dans les festivals ou ailleurs...

Lire...

The Resurrection of Michael Myers (1987)

The Resurrection of Michael Myers

(1987)

Un fanfilm suédois d’Halloween datant des années 80, ça vous tente ? Ça devrait, car même si ce type de projet est désormais une pratique très répandue avec des milliers de prétendants gratuitement visibles sur YouTube, The Resurrection of Michael Myers provient d’une autre époque où les méthodes de tournage et de distribution étaient différentes. En ces temps le caméscope commençait tout juste à devenir accessible et Internet n’existait évidemment pas, forçant les apprenti réalisateurs à produire eux-mêmes quelques copies physiques qui ne circulaient généralement pas bien loin...

Lire...

Breaking Santa (2012)

12 DAYS OF CHRISTMAS II

Breaking Santa
(2012)

Quelques années après Son of Santa et Revenge of Santa, ces abrutis de Conor Sweeney et Matt Kennedy causent encore une fois des misères au Père Noël dans un court-métrage réalisé cette fois sous la bannière d’Astron-6 plutôt que de Greypoint Films, les deux compères ayant pleinement intégré le collectif depuis. Si le titre évoque une parodie de la série Breaking Bad, il n’est cependant pas question d’un Santa Claus dealer de drogue. En un sens ce Breaking Santa est presque une redite de Son of Santa puisque le film démarre de façon légère et stupide avant de prendre un virage à 180° degré vers le thriller...

Lire...