Benjamin Carr (Neal Marshall Stevens) tagged posts

Deadly Ten, la nouvelle arnaque Full Moon ?

Charles Band et sa Full Moon, c’est depuis longtemps une vaste blague pas vraiment drôle, qui ne manque jamais de faire sourire autant que pleurer quand on voit à quoi la compagnie en est réduite depuis sa vieille heure de gloire. Prêt à tout pour gagner le moindre dollar, son créateur s’est lancé dans des affaires tenant parfois de l’arnaque pure et simple depuis ces dernières années. Les films, réalisés au caméscope avec un budget minable, sont secondaires par rapport au merchandising foireux qu’il tente de refourguer à ses vieux fans: souvenons-nous des Badass Dolls, des Monster Bras et de ces boites de céréales dégueulasses avec un DVD en bonus à l’intérieur ! Avec l’explosion actuelle des services streaming, il était évident qu’il s’intéresserait à l’affaire, pouvan...

Lire...

Monsters (3.01) – Stressed Environment (1990)

ROAD TO HALLOWEEN V

Monsters

Stressed Environment

(1990)

Quelle bonne surprise que ce Stressed Environment, premier épisode de la dernière saison de Monsters. A priori il n’a rien d’extraordinaire avec son histoire de rats tueurs s’en prenant à quelques laborantins, et pourtant il parvient à faire montre d’une certaine tension grâce à la combinaison d’une histoire intéressante et d’un décor terriblement claustrophobique...

Lire...

Puppet Master – Axis Termination et l’état de la saga

1. Puppet Master, bilan d’une franchise

Cela fait maintenant quelques jours que la bande-annonce du prochain Puppet Master vient d’être mise en ligne par la Full Moon – à peine plus d’une semaine après celle de Cult of Chucky, quel hasard – et il y aurait bien des choses à en dire. Suffisamment en tout cas pour ressusciter la rubrique Preview pour l’occasion, chose que je ne fais plus sauf en de rares exceptions...

Lire...

Phantom Town (1998) AKA. Spooky Town

Phantom Town

(1998)

Avec Charles Band, rien n’est jamais simple et quiconque ne connait rien à ses méthodes risque d’être sérieusement confus en explorant son univers. Entre le renommage constant de sa compagnie (Full Moon Productions, Full Moon Studios, Full Moon Pictures, Full Moon Features) et ses multiples labels eux-mêmes retitrés au fils des ans (Torchlight Entertainement devenant Surrender Cinema, Alchemy Entertainement devenant Big City Pictures, Wizard Video devenant Cult Video – celui-ci ressortant les productions Empire, soit le proto-Full Moon), voir fusionnés ou abandonnés (Shadow Entertainement, Pulp Fantasy Productions, Monster Island Entertainment), il est facile de s’y perdre.
C’est encore pire lorsque ces bannières utilisent le nom de films produit par ...

Lire...

Le Manuel des Monstres, N°52 – Hilda, la Fille Sans Visage

Le Manuel des Monstres

Entrée #52

Hilda

The Faceless Girl

Jeanie était une jeune fille timide souffrant d’un complexe d’infériorité. Elle n’aimait rien à propos d’elle et était persuadée qu’elle faisait tout de travers. Elle rencontra le Dr. Graves par hasard et fut convaincue d’utiliser sa machine pour obtenir ce dont elle avait toujours rêvée. L’appareil lui donna le corps parfait qu’elle désirait, mais au prix de son visage ! De cette manière, selon le mystérieux forain, elle n’aurait plus jamais aucun soucis à ce faire. Cela ne semble pas être tout à fait juste puisque Jeanie n’a probablement jamais souhaité être aveugle. Ou muette. Ou d’être abandonné dans le cirque du Dr. Graves parmi les autres monstres…

En tout cas, elle est désormais Hilda, la Fill...

Lire...

Le Manuel des Monstres, N°54 – Squeakie, le Canari Humain

Le Manuel des Monstres

Entrée #54

Squeakie

The Human Canary

Celui-ci a eu ce qu’il méritait”. Ce sont les paroles du Dr. Abbot Graves à propos du jeune Tommy, un adolescent troublé. Celui-ci avait une personnalité particulièrement agressive et prit vite pour cible l’étrange nain durant sa visite à la fête foraine. Et donc il fut ainsi condamné à dévoiler sa part sombre aux yeux de tous. Un horrible destin qui ne fut pas opéré par la machine de Graves, mais suite à une étrange mutation provoquée par Aelita, la Fille Retournée. Elle séduisit le jeune homme et plongea sa tête dans ses entrailles découverte...

Lire...

Le Manuel des Monstres, N°50 – Digestina, la Femme Qui Peut Tout Digérer

Le Manuel des Monstres

Entrée #50

 

Digestina

The Woman Who Can Digest Anything

 

 

Digestina, la Femme Qui Peut Tout Digérer, est l’un des monstres du Dr. Graves. Elle vit dans une piscine d’acide gastrique qui peut réellement tout faire fondre. Quand Digestina mange quelque chose, cela a tendance à “rester” avec elle de telle façon qu’elle peut faire réapparaitre ces aliments à volonté, parfaitement reconstitués. Comme tous les autres freaks de la bande, elle fut transformée par l’appareil du Dr. Graves et elle lui est totalement loyale, travaillant pour lui dans son exhibition foraine mais aussi dans son étrange cour de Justice, obéissant à chacun de ses ordres.

 

 

 

Source: Sideshow

Lire...

Le Bazar du Bizarre – Le Secret de la Vie

Le Secret de la Vie est une ancienne formule magique permettant de transférer une âme humaine dans un objet inerte, lui insufflant la vie. On l’a doit au Dieu égyptien Sutekh (aussi connu comme Set) qui la garde précieusement cachée dans l’un de ses temples, au Caire. Au tout début du XXème siècle cependant, un sorcier vieux de 3000 ans du nom d’Afzel parvint à s’introduire dans le sanctuaire et voler le précieux parchemin. Il existe en effet une prophétie qui veut que les Anciens Dieux émergeront d’ici une centaine ou un millier d’années, et seul le Secret de la Vie pourra alors protéger la race humaine. Pourquoi ? Comment ? De tels détails ne sont malheureusement pas révélés...

Lire...

Le Bazar du Bizarre – L’Anneau d’Afzel

Voici la bague du sorcier égyptien Afzel. L’objet possède en fait un aiguillon caché qui peut surgir grâce à une certaine pression du doigt, lequel doit alors être planté dans la nuque d’un défunt pour en récupérer l’essence vitale. De l’aveu du magicien, le bijou n’a aucun pouvoir et ne sert en fait que de simple outil dans le procédé du transfert de l’âme humaine vers un objet inerte, un pouvoir qu’il a volé au Dieu Sutekh (aussi connu comme Set). Il semble évident qu’Afzel ait lui-même fabriqué la bague afin d’extraire le fluide cérébral, nécessaire au transfert de l’âme, le liquide agissant comme un “pont” pour celle-ci.

   

A la mort du sorcier, la bague fut utilisée par son disciple, le marionnettiste André Toulon, jusqu’à ce qu’il la remplace par ...

Lire...

Le Bazar du Bizarre – Pantin Vivant

Nous avons évoqué la vie du Dr. Magrew dans l’article sur son spectacle des merveilles. Pour résumer les faits, ce tenancier d’un spectacle d’exhibition aura tenté de fabriquer un pantin vivant après avoir découvert ceux du marionnettiste André Toulon. Peut-être a t-il était corrompu par le pouvoir de donner la Vie, peut-être faut-il savoir ce qui est arrivé à son épouse pour comprendre ses actions, mais toujours est-il que sous son apparence d’homme charmant et serviable, Magrew cachait la sombre ambition de créer une race supérieur qui remplacerait l’Homme. Des êtres sans émotions, sans conflits intérieurs et donc, selon lui, parfait.

Avec une telle idée, il est facile de comprendre pourquoi Magrew a voulu prendre exemple sur Toulon et créer de telles créatures...

Lire...