Preview: Epic Movie

 

Okay, face à une époque où l’on grandissait en découvrant de vraies parodies indémodables et toujours efficaces après 30 ans (les ZAZ et leurs Y a t-il un Pilote dans l’Avion ou Y a t-il un Flic… avec Leslie Nielsen), nous sommes actuellement tombé dans une mode du fast movie qui fonctionne également pour leur parodie. Là où les ZAZ fonctionnent par de véritables blagues et reprises de films cultes, quand bien même on ne les as pas vu, nous nous retrouvons désormais avec des “films” jetables, consommable une fois seulement et parodiant les derniers grands succès du moment blockbusters et de show télé (américains), parfois avant même que ceux-ci soient diffusés !
Si le premier Scary Movie était un grand coup de poing dans la gueule à ces horribles neo-slasher qui fleurirent sur nos écrans après l’apparition du premier Scream, le reste de la série est petit à petit tombé dans les abysses de la nullité. La prod a même fini par virer les frères Wyans pour les remplacer par l’un des grands du ZAZ, mais… rien n’y fait. Gags généralement pathétiques, scénarii grotesques, personnages trop débilisant et parodies ne fonctionnant que parce que le public reconnait une référence populaire. Qui, dans dix ans, comprendra la caricature de Tom Cruise au Ophra Show dans Scary Movie 4 ?

 

 

Alors nous voilà avec ce Epic Movie, qui effectivement s’annonce assez épique dans son genre. L’histoire nous narre l’aventure de quatre orphelins, l’un ayant été élevé au Louvre, l’un étant un catcheur mexicain, un autre ayant été victime d’attaques de serpents dans un avion et enfin un dernier étant un mutant de la communauté “X”. Ils vont se retrouver à visiter une usine de chocolaterie où il passeront par un placard pour atterrir dans le monde de Gnarnia. Là ils vont rencontrer pirate et un étudiant en magie et, ensemble, vont devoir libérer cette dimension de la malfaisante White Bitch.
Autant le dire tout de suite, c’est probablement le scénario le plus apocalyptique jamais conçu, l’histoire la plus démente jamais imaginé à Hollywood. Même Uwe Boll, Paul Anderson et Luc Besson réunis ne nous auraient jamais fait ça ! Mais bon, de nos jours les producteurs ne cherchent même plus à produire des films et le public n’est plus un mininum avide de qualité mais de quantité. Nous voilà donc avec cette parodie du Monde de Narnia et de Charlie et la Chocolaterie, où se croisent Pirates des Caraïbes 2, X-Men 3, Superman Returns, Harry Potter, Da Vinci Code, mais aussi de Nacho Libre (!), Paris Hilton (!!), Snakes on the Plane (quel intérêt de parodier un film déjà drôle ???) et… Borat !!!! Là c’est clair, ils ont pété un plomb…

Reste la présence du très drôle Crispin Glover (le père McFly dans Retour vers le Futur) en Willy Wonka et David Carradine en directeur du Louvre. Autant dire pas grand chose…

Pour les courageux.

 

4 comments to Preview: Epic Movie

  • Val  says:

    Attends, c’est sérieux ce truc ? O_O

    • Adrien Vaillant  says:

      Oui c’est sérieux ^^” ça sortira a mon avis dans pas longtemps…

      Et non ! J’irais pas le voir !! >___< sauf à la rigueur en location histoire de se marrer et faire une chronique... Je viens d'en voir la pub promo sur la page principal de Skyblog tiens... Alors le titre français sera "Big Movie", parce que dedans y a "tous les Big"... Ouais les "grands". Les grands du cinéma quoi... Les meilleurs... ... Putain ils ont réussi à en rajouter une couche ! Vu le niveau qu'ils avaient déjà atteint fallait le faire hein ?!

  • kalypso  says:

    En bref un sacré melange de n’importe quoi^^. Ca ressemble plus à un fourtou qu’aut’ chose!!

    • Adrien Vaillant  says:

      Ben c’est exactement ça en fait ^^” Les producteurs se décident à mettre en scène les produits du moment histoire de s’attirer le spectateur immédiatement. Et à l’arrivée ça donne de la merde >_>

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>