Hellsing, chap.95 (part 1)

 

Sorti y a trois jours, le dernier chapitre d’Hellsing – l’épilogue, est disponible au Japon. La traduction anglaise, comme toujours, va être très rapide et on en reparlera donc plus en détail d’ici là. Pour le moment, juste quelques mots sur cette fin. Alors non, ce n’est pas un truc de 50 pages comme le prétendait une rumeur: on dispose de 24 pages et c’est déjà énorme ! Le tout se déroule très longtemps dans le futur (2030) et on y trouve une organisation Hellsing toujours dirigée par Integra, vieillissante, Seras étant devenue sa deuxième Alucard. Un éternel recommencement s’annonce d’autant que le Vatican a lui-aussi regroupé ses troupes, dirigées par ce qui doit être un des rares survivants de l’attaque Nazie. On s’amusera de voir le parallèle Alucard / Alexander ré-établi par la présence de la vampire Seras et de et Heinkel, dont le visage est atrocement ravagé.

 

 

Mais la seule raison d’être de cet épilogue, c’est de faire subitement revenir un personnage clé, juste avant le mot “FIN”, alors même que l’on pensait justement la conclusion arrivée à son terme. Quelqu’un que certains pensaient ne plus revoir, tandis que d’autres se diront tout simplement “je m’en doutais”. Loin d’être un adieu dépressif ou larmoyant, Hellsing s’offre donc une fin heureuse et très ouverte. Autant dire que Hirano va soit profiter du succès de la série pour se faire de la thune, soit partir sur autre chose mais faire revenir ses personnages comme il le fait habituellement (rappelons que Anderson, Hyunkel et même les mercenaires engagés par Hellsing sont toutes des versions alternatives de personnages principaux d’autres séries de l’auteur).

Maintenant on n’attend plus que la sortie des prochaines OAV: ça va péter grave !

 

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>