Herschell Gordon Lewis tagged posts

Blood Feast (2016)

Blood Feast

(2016)

Conçu en 2016, ce remake de Blood Feast ne sort finalement que cette année, faute d’intéresser qui que ce soit. Il faut dire que le concept n’a rien de particulièrement séduisant puisque, contrairement aux vraies / fausses suites engendrées par l’original qui ne se prenaient pas au sérieux, cette nouvelle version choisit de faire dans le premier degré le plus absolu. Une décision difficilement compréhensible et aux antipodes de l’univers de H.G. Lewis, forain déviant qui avait le divertissement dans le sang. Le réalisateur, Marcel Walz, assume et prétend même que le Parrain du Gore était impliqué dès le début sur ce projet, appréciant cette nouvelle direction...

Lire...

Color Me Blood Red (1965)

Color Me Blood Red

(1965)

There’s just one problem with painting like that.
The undertaker has to finish it for you.

Il y a une raison si Color Me Blood Red n’est pas aussi reconnu que Blood Feast et Two Thousand Maniacs ! Il y a une raison pour laquelle on en parle beaucoup moins et que l’étiquette “historique” ne lui colle pas autant à la peau que ses prédécesseurs. Car le fait est que, contrairement aux premiers opus, cette nouvelle tentative est un échec complet, à la fois un mauvais film, un mauvais Gore et une conclusion un peu amère à la Blood Trilogy puisque marquant la séparation du duo H.G. Lewis / David F. Friedman...

Lire...

Blood Feast (1991)

Blood Feast

(1991)

Comme nous l’avons vu lors de la chronique de 2000 Maniacs, chez le “label” Aircel de Malibu Comics, Eternity était sa propre compagnie avant d’être intégrée à une plus grosse structure. Le nom est resté mais l’équipe a totalement changée lors du rachat, et creuser un peu plus reviendrait simplement à dédier un article entier à l’état de l’industrie du comic-book à l’époque du Boom (et du crash) des années 90, avec l’émergence de nombreux éditeurs indépendants faisant la guerre aux géants Marvel et DC.
Aircel Comics, Eternity Comics, Adventure Comics, peu importe finalement...

Lire...

2000 Maniacs (1991)

2000 Maniacs

(1991)

Laissez-moi endosser mon costume d’Historien du Comics quelques instants. Non pas que cela importe vraiment, mais j’aime bien donner un peu de contexte au sujet de mes chroniques. Cela permet une bonne introduction. Et donc, si vous n’êtes pas un lecteur assidu de labels indépendants, il y a peu de chance pour que vous connaissiez Aircel Comics. La compagnie n’est de toute façon plus, mais son run n’est pas négligeable puisque c’est à elle que l’on doit l’existence de Men In Black. Bien avant que la franchise ne devienne un véhicule pour Will Smith, il s’agissait d’une bande-dessinée plutôt violente mêlant science-fiction et surnaturel, bien plus en rapport avec les X-Files qui commençaient tout juste également.
La firme a été l’une des premières à fl...

Lire...

2001 Maniacs: Field of Screams (2010)

2001 Maniacs: Field of Screams

(2010)

– Huck ?
– Buck ?
– Fuck.
– That’s what I am trying to do !

La suite de 2001 Maniacs, c’est toute une histoire pleine de rebondissements et d’émotions. En gros une histoire beaucoup plus intéressante que le film lui-même, et c’est pour ça que je vais me concentrer sur le développement tourmenté plutôt que sur le résultat lui-même. Car privé de ces origines amusantes, 2001 Maniacs: Field of Screams est tout simplement inutile. Ce n’est même pas moi qui le dit mais le réalisateur, dans le commentaire audio: “This movie had no point”.
Donc, comme nous l’avons vu précédemment, Tim Sullivan est en passe de faire du film de H.G. Lewis une nouvelle franchise horrifique visant avant tout un public de fans spécifique...

Lire...

2001 Maniacs: The Comic (2007)

ROAD TO HALLOWEEN III

2001 Maniacs: The Comic

(2007)

Cela fait un moment que je n’ai pas parlé de comics et voilà l’occasion parfaite qui se présente avec ce 2001 Maniacs: The Comic, une déclinaison papier du remake que l’on doit également à Tim Sullivan. Alors oui, ce n’est pas la première fois que la “franchise” passe par ce format et on peut mentionner une adaptation de Two Thousand Maniacs ! chez Aircel, en 1991. La raison pour laquelle je ne l’ai pas chroniqué dans le cadre de cette rétrospective est que, tout comme pour la BD de Blood Feast, je ne l’ai pas encore reçu. Je n’avais prévu à l’avance que Herschell Gordon Lewis décèderai, et le temps nécessaire pour recevoir les livres fait que je risque d’attendre un moment…
Quoiqu’il en soit, cette nouvelle...

Lire...

Two Thousand Maniacs ! (1964)

ROAD TO HALLOWEEN III

Two Thousand Maniacs !

(1964)

There’s a story you should know from a hundred years ago
And a hundred years we’ve waited now to tell
Now the Yankees come along and they’ll listen to this song
And they’ll quake in fear to hear this Rebel yell
(And they’ll quake in fear to hear this Rebel yell)

Yeeeeehaw ! Oh, the South’s gonna rise again !
Yeeeeehaw ! Oh, the South’s gonna rise again !

Robert E. Lee broke his musket on his knee
And a thousand pieces shattered on the ground
But he looked up then and he gathered up his men
And from his lips there came an awful sound
(And from his lips there came an awful sound)

Yeeeeehaw ! Oh, the South’s gonna rise again !
Yeeeeehaw ! Oh, the South’s gonna rise again !

Stonewall took a gun and he made the Yankees run
But he too...

Lire...

2001 Maniacs (2005)

ROAD TO HALLOWEEN III

2001 Maniacs

(2005)

Après un Blood Feast 2 intervenant presque 40 ans après l’original, on pouvait s’attendre à tout. Qu’il s’agisse de suites ou de remakes, les films Gore de Herschell Gordon Lewis allaient désormais connaitre un lifting en ces premières années 2000. C’était le début d’une incroyable vague de reprises qui persiste encore aujourd’hui, les termes “reboot” et “reimagining” ayant remplacés celui de remake afin de brosser le spectateur dans le sens du poil. Et si la séquelle de Blood Feast faisait encore intervenir le Parrain dans sa production, les nouvelles versions de Two Thousands Maniacs ! et de Wizard of Gore le snoberont complètement, ne lui demandant certainement pas son avis sur la question et se contentant de capitali...

Lire...

Blood Feast 2: All U Can Eat (2002)

ROAD TO HALLOWEEN III

Blood Feast 2: All U Can Eat

(2002)

Avec Internet, le Cinéma a beaucoup changé. Je ne parle pas d’une évolution dans le style cinématographique mais dans la façon dont le public perçoit les films, dont ils en parlent et comment ils peuvent influencer leurs devenirs. Et si autrefois de nombreux longs métrages étaient destinés à demeurer invisibles, à se noyer dans la masse, n’importe qui peut désormais exhumer une perle et attirer l’attention sur elle via le partage de masse. Une perle ou un navet en fait, et ainsi même le produit autrefois perçu comme une petite chose indigne peut désormais accéder au statut d’œuvre culte avec du temps et quelques admirateurs.
Et c’est comme ça que des séquelles de films vieux comme le monde ont fini par s...

Lire...

Blood Diner (1987)

ROAD TO HALLOWEEN III

Blood Diner

(1987)

Pour le profane, Blood Diner semble être une énième Série B gore et loufoque comme on en trouvait à la pelle aux vidéo-clubs. Une comédie horrifique qui verse dans la mode “train fantôme” très en vogue à l’époque et qui cherche surtout à divertir plutôt qu’à effrayer. Et effectivement au premier regard, le film ne semble guère différent d’un House, Neon Maniacs, Spookies ou C.H.U.D. II, puisque mélangeant meurtres cartoonesques, monstres en caoutchouc et humour pachydermique. J’irai jusqu’à dire que Blood Diner évoque avant tout un film de la Troma, car avec son histoire impossible à prendre au sérieux, sa galerie de personnages totalement hors normes et sa narration anarchique, nous sommes dans la droite lignée dR...

Lire...