Arts et Spectacles tagged posts

Obscura Antiques & Oddities ferme ses portes

Cet article n’intéressera que deux ou trois d’entre vous, mais tant pis puisque à vrai dire je l’écris un peu pour moi. C’est sans faire beaucoup de bruit – pas même sur sa page Facebook, seul lien véritable avec son public – que le magasin Obscura va mourir. Une boutique un peu magique de New York City qui, comme son nom complet l’indique, vend de l’antiquité et de la bizarrerie. Fondée dans les années 90 par trois partenaires passionnés par le business de l’étrange et du morbide, Adrian Gilboe, Evan Michelson et Mike Zohn, elle ouvre ses portes sous le nom de Wandering Dragon, Trading co. au 263 East 10th Street, dans un bâtiment comparable à un placard à balais...

Lire...

When and Where – Amityville: The New Generation (1993)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 22

WHEN AND WHERE

Amityville: The New Generation (1993)

You’re a very brave man, Paulie.
A loaded gun, with all these critics around…

J’ai commencé cette rubrique stupide en parlant d’objets bizarres et à peine visibles dans un film, souvent impossible à mentionner dans de simples chroniques. Il était temps que je revienne sur ce concept, et ainsi l’une des premières choses qui me vient en tête est cette étrange “œuvre d’art” provenant de Amityville: Darkforce, ou Amityville: The New Generation, soit le septième film de la série. Pour mettre rapidement les choses dans leur contexte, il faut mentionner l’existence de deux saga parallèles à propos de cette franchise: les films et les livres...

Lire...

Bloody Week-end, 9ème Édition

A vrai dire, n’espérez pas un gros compte-rendu pour cette nouvelle édition du Bloody Week-end. C’est à peu près la même chose chaque année, la seule différence étant les invités, les films diffusés aux projections et les trouvailles que l’on remporte avec soit. Car arrivé à sa 9ème édition, le festival organisé par Loïc Bugnon et sa femme, Madame Bugnon, en arrive à une sorte de point mort en terme d’originalité et d’organisation. On retrouve les mêmes attractions, les mêmes fidèles, les mêmes décors tous les ans, et passé la surprise de la découverte, on fini par prendre ses marques pour finalement regarder tout cela d’un œil distrait...

Lire...

Bloody Week-end, 8ème Édition

Voyons-voir… Compte-rendu du Bloody Week-end 2015 ? Check. Compte-rendu du Bloody Week-end 2017 ? Vous lisez ses premières lignes en ce moment même. Mais où Diable se cache celui du festival de 2016 ?! Des photos et messages sur Facebook prouvent que je m’y suis bien rendu mais impossible de mettre la main dessus… A vrai dire, c’est parce que je ne l’ai pas complété. Il existe, mais essentiellement sous forme de notes, de brouillons, et dans ma tête. Il faut dire qu’au-delà de quelques bons moments, ce Bloody Week-end VII fut surtout une mauvaise expérience pour moi, pour diverses raisons, et si l’article sortira peut-être un jour ou l’autre, pour l’heure il demeure introuvable.
Ce qui est dommage puisque Rodolphe Laurent, un Bisseux fort respectable (auteur du fanzine Inferno

Lire...

Uchronie, Les Steampunks (Édition 2014)

Enfin reçu après tant d’années, l’imposant livre de photographies de Bernard Rousseau, accompagnateur régulier des sorties Steampunk parisiennes. Du moins à l’époque. Après avoir vu ces images à travers mon ordinateur depuis si longtemps, il faut avouer que le résultat présenté ici paraît bien plus grandiose, bien plus imposant. C’est quelque chose dont on perd un peu conscience, je crois, ce à quoi ressemble vraiment une photo de bonne qualité sur un support physique. Avec Uchronie, l’artiste mélange ici divers sessions tournant autour des mêmes thèmes et univers (et personnes, car chacun s’étant rencontré à un moment ou à un autre), ainsi que divers styles puisque s’y retrouvent autant des photos “mises en scène” dans un décors véritable, que derrière un fond vert modifi...

Lire...

Bloody Week-end, 6ème Édition

Me voilà encore à parler de tout sauf de films, à croire que tous les prétextes sont bons pour ne plus bosser. Ou simplement que je suis sacrément flemmard, allez savoir. Quoiqu’il en soit, suite à l’incroyable week-end qui vient de se dérouler, écrire un petit compte-rendu semble tout naturel. Avec les avis qui voient le jour depuis dimanche soir, je me sens d’ailleurs un peu en retard et si je ne me lance pas maintenant, je risque de ne plus avoir grand chose à raconter pour cause de mémoire défaillante…

Que dire sur ce festival du Bloody Week-End, si ce n’est qu’il a bien failli me passer sous le nez et que je l’aurai probablement regretté ? Des conventions sur les films d’horreur, les films de genre, ça me fait évidemment rêver depuis longtemps et j’ai déjà vu de nombre...

Lire...

Imagin’ Con – Japan Party, 5ème Édition

Petit message de compte-rendu, ce que je n’ai jamais l’habitude de faire, concernant ces trois derniers jours qui m’ont eu l’air de passer en coup de vent. Ou plutôt en coup de tornade entre la route, les gens, les affaires, la route, les rencontres, les projets, la route et mes démêlés (au sens propre) avec du scotch afin que mon GPS puisse tenir sur mon tableau de bord.

Bref, me voilà enfin posé (enfin autant que possible avec les deux fauves) et à revenir là-dessus. Beaucoup de sensations et d’émotions en tout genre, autant du bon comme du mauvais côté, avec de la nostalgie plaisante et parfois perturbante, des retrouvailles qui m’ont fait réaliser qu’il s’est passé véritablement un an depuis la dernière Japan Party et quelques espérances pour un avenir un peu plus rad...

Lire...

Tribal Shadow. Fin.

 

Inutile de trop s’attarder là-dessus, voilà donc ma toute contribution à l’association Tribal Shadow: un shooting photo Instagram réalisé par téléphone qui n’avait pas d’autre but que d’exhiber les créations de la modèle. Celle-ci voulait montrer le rendu de sa jupe et les images servent simplement à montrer l’ampleur du vêtement et l’effet des mouvements. Rien de créatif dans le procédé, juste quelques filtres ici et là et le tour est joué. La créatrice continuera certainement les choses en solo et j’ignore totalement si elle utilisera toujours le nom de Tribal Shadow, mais peu importe.

 

       

       

Lire...

Shooting création – Tribal Dust

 

Et voilà des photos de la nouvelle tenue de Nathalie, Tribal Dust, qui vient d’être finalisée. Un costume mélangeant le style Tribal avec l’esprit du rock’n roll et des bikers américains, comme le prouve le cuir clouté, conçu pour des danses dynamiques sur du Métal et pour l’utilisation du feu. Loin d’être artistique, le shooting s’est fait à l’arrache avec un iPhone pour un rapide partage sur le compte Instagram de la créatrice.

 

       

       

       

       

       

      

Lire...

Cabaret Sauvage – Be Freaky IV The Show

 

Quelques images de la soirée Be Freaky IV Show au Cabaret Sauvage qui a eu lieu hier soir (ou plutôt ce matin, très très tôt). Un grand merci aux orgas, adorables, aux différents intervenants ainsi qu’aux amis d’avoir été présent. Burno Cent Dix-huit dit Nono, Dales Pingus qui cette fois n’a pas brûlé de chaise, Quentin Rdt qui a fait son Warrior pendant deux minutes et la jolie Mystic WebPics dont on a hâte de voir les images !

 

           

           

 

Photos par Émilie Derenes (Mystic WebPics) et une autre personne que je n’ai hélas pas pu identifier.

Lire...