1970s tagged posts

Superman – Jaws of the Killer Shark ! (1976)

Action Comics #456

Superman – Jaws of the Killer Shark !

(1976)

Lorsqu’il sort durant l’été 1975, Les Dents de la Mer change à jamais le paysage culturel de notre planète. Son impact peut encore se ressentir actuellement, d’une part parce que Hollywood continu de sortir ses blockbusters courant Juillet / Août comme cela est devenue une tradition depuis le triomphe du chef d’œuvre de Spielberg, mais aussi parce que la Sharksploitation se montre en très grande forme même quarante ans après l’apparition de son premier avatar. De nos jours celle-ci apparait de plus en plus stupide et caricaturale, et nous vient immédiatement en tête des monuments d’imbécilité comme Shark Exorcist, Sharkenstein et autres House Shark...

Lire...

Silent Night, Bloody Night (1972)

Silent Night, Bloody Night

(1972)

Il convient de ne pas confondre ce Silent Night, Bloody Night de 1972 avec le plus célèbre Silent Night, Deadly Night, qui lui date de 1984. Car quand bien même ils soient tous les deux des “films d’horreur se déroulant en période de Noël”, ils ne peuvent pas être plus différent, l’un étant un slasher conçu durant le boom du genre, l’autre évoquant plutôt un thriller violent dans la veine de Psychose et Dementia 13. Tourné en 1970 sous le titre de Night of the Dark Full Moon, il précède même Black Christmas dans l’utilisation de la saison des cadeaux comme toile de fond pour son intrigue, même s’il faut avouer que dans ce cas particulier cela reste pratiquement anecdotique...

Lire...

The Beach Ball Alien – Dark Star (1974)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 15

 

THE BEACH BALL ALIEN

Dark Star (1974)

Il n’en a pas l’air avec sa tronche de ballon de plage (non réellement, c’est un ballon de plage – à peine maquillé), mais ce petit monstre est basiquement l’ancêtre du célèbre Xénomorphe de Ridley Scott. Alors attention, il n’est pas tellement brouillon de la créature elle-même, telle qu’elle fut désignée par H.R. Giger, mais plutôt un prototype de Alien – le film, le concept de l’extraterrestre ramené à bord d’un vaisseau spatial et qui cause bien des problèmes. Tout le monde connait la petite histoire: Dark Star fut le film d’étudiants de John Carpenter et Dan O’Bannon, et lorsque le duo se sépara pour divergences artistiques et poursuite de carrière, le second en recycla u...

Lire...

Penitentiary (1979)

Penitentiary

(1979)

Pilier oublié de la Blaxploitation, Penitentiary est un film ayant injustement sombré dans le néant après un succès pourtant phénoménale à sa sortie. Produit, écrit et réalisé par Jamaa Fanaka, un total inconnu alors comme maintenant, l’œuvre se démarque de ses camarades car reposant sur un univers réaliste et crédible, loin des extrêmes du cinéma d’exploitation. Et c’est d’autant plus étonnant qu’on retrouve de nombreux éléments qui pourraient basculer d’un instant à l’autre dans les stéréotypes et transformer le tout en un énième film d’action formaté...

Lire...

Alice Cooper: Tales From the Inside ! (1979)

Marvel Premiere #50

Alice Cooper: Tales From the Inside !

(1979)

I’m going back to the world of cheeseburgers and bowling for dollars !

Alors que nous venons d’entamer une bonne moitié de l’année 2014 et que la maison d’édition Dynamite Entertainment s’apprête à publier un tout nouveau comic-book basé sur la rock-star Alice Cooper, il me semblait intéressant de revenir en arrière pour découvrir la toute première BD adaptée de l’œuvre du Godfather of Shock Rock. Il en existe trois en fait, la plus connue étant l’excellente The Last Temptation, d’après l’album homonyme et que l’on doit à cet immense auteur qu’est Neil Gaiman (The Sandman), et la plus obscure une publication de Rock and Roll Comics, un label de la Revolutionary Comics qui s’est spécialisé dans les...

Lire...

The Night After Halloween (1979) AKA. Snapshot

Snapshot

The Night After Halloween

(1979)

Halloween venant juste de se terminer, il semble parfaitement appropriée d’évoquer un film titré The Night After Halloween. Une production australienne de 1979 qui veut a priori surfer sur la vague du Halloween de John Carpenter réalisé un an auparavant. En fait l’une des affiches semble même faire croire qu’il s’agit là d’une suite non officielle avec une tagline annonçant: “They thought it was over, but the real horror began…”. Bien sûr nous sommes ici dans le territoire du cinéma d’exploitation et The Night After Halloween risque d’avoir autant de connections avec Halloween que Troll avec Troll 2. Jetons un œil au résumé du dos de la jaquette.

She’s young, she’s successful, and she’s deeply in love – with a kill-cra...

Lire...

Jaws 2 (1978) – Hank Searls

Un bien étrange livre que celui-ci, sorte de suite tant au livre de Benchley qu’au film de Spielberg. Un peu comme si le concept de l’Hypertime avait été utilisé !

Ainsi Brody possède deux enfants, ceux du film, contre trois dans le roman et l’aîné se souvient de sa confrontation avec le monstre qui n’a eu lieu que dans le long métrage. En revanche tous les personnages du livre ou presque reviennent ici (Minnie la postière, Harry le journaliste, le maire, plus proche de sa version littéraire même si son sort à la fin du roman laissait supposer à sa disparition), et le ton général de l’histoire est tout aussi sombre et dépressif que l’œuvre de Peter Benchley.
L’histoire, d’après le scénario qui ne fut finalement pas utilisé pour le film, se passe deux ans après les évènem...

Lire...

Jaws (1974) – Peter Benchley

Cinq ans après la première lecture, le verdict est le même. Jaws est un livre sombre et dépressif, a l’opposé total du film lumineux de Spielberg.

On pourrait passer de temps a montrer les différences entre les œuvres mais le principal est que dans le livre de Peter Benchley, Amity Island est un lieu froid où personne ne s’aime et où tout le monde à quelque chose a se reprocher. Un univers où le requin, au lieu d’être une menace extraordinaire, est tout a fait à sa place et ne semble être qu’une matérialisation du péché des habitants, de leur comportement charognard.
Très réaliste, le livre nous présente un univers noir où il est difficile de trouver un personnage repère, même en la présence du chef Brody...

Lire...

The Howling (1977)

Gary Brandner

Hurlements

The Howling

(1977)

Premier volet d’une trilogie écrite par l’auteur de La Féline, le roman Hurlements n’est pas aussi connu que son adaptation cinématographique. Par ailleurs la comparaison avec celui-ci est inévitable, si le lecteur l’a vu, ce qui amène à un problème: une grosse révélation de l’histoire est connue d’avance, ce qui fausse toute l’intrigue et la perception du lecteur sur celle-ci. Déjà un peu trop linéaire et prévisible, Hurlements n’en devient que plus banal et il faut alors se raccrocher aux différences avec le film de Joe Dante pour ne pas avoir l’impression d’avoir toujours un train d’avance sur l’intrigue. Bien heureusement celles-ci sont nombreuses et réservent quelques surprises.

Le prologue fait état ...

Lire...

Death Race 2000 (1975)

Death Race 2000
(1975)

Roger Corman, que l’on ne présente plus, s’est très souvent montré peu original quant aux sujets de ses productions, livrant souvent des films faisant échos aux derniers succès du moment pour en tirer profit rapidement (Piranha pour Les Dents de la Mer, La Galaxie de la Terreur pour Alien, etc). Des produits de qualités pour certains, mais généralement à la base de simples série B sans ambitions et souffrants d’un manque conséquent de budget, de par la légendaire avarice du père Corman. Death Race 2000 est l’un des rares qui marquent l’exception, cumulant l’originalité la plus totale (encore que la même année, Rollerball parlait déjà d’un monde futur fasciné par un sport ultra-violent), une réalisation soignée et un scénario mêlant...

Lire...