Le Bazar du Bizarre – Magrew’s Marvels

Magrew’s Marvels, aussi connu sous le nom de House of Marvels, était l’un de ces spectacles d’exhibitions miteux comme on en trouve beaucoup dans les petites villes américaines. Des musées étranges directement inspirés des sideshows itinérants des siècles passés, où l’on pouvait y voir aussi bien des collections d’objets bizarres (bien souvent faux) que des artistes aux talents particuliers. Tout à fait mon genre d’endroit.

Celui-ci était tenu par le Dr. Magrew (un titre purement honorifique, l’homme n’étant pas un scientifique), occasionnellement accompagné de sa fille Jane, et présentait tout un tas de fausses créatures imaginaires et une quantité impressionnantes de pantins et marionnettes de bois. On peut d’ailleurs supposer que Magrew fut lui-même marionnettiste autrefois. Outre prétendue “première” chaise électrique de l’Histoire, on y croisait ainsi un homme-serpent géant, en fait une simple sculpture, Mogo l’Homme Bête, un mannequin recouvert d’une peau de gorille, ou encore la fausse momie égyptienne Ho-Tep, le Roi du Nil, évidemment inspiré par ce classique de l’épouvante de la Universal. En vérité les seules merveilles que Magrew possédait furent les pantins vivants d’André Toulon, qu’il découvrit par hasard après une vente aux enchères. Fasciné, il travailla secrètement à la confection de sa propre créature, allant jusqu’à sacrifier la vie de deux personnes pour ce projet. Il trouva la mort juste après avoir réussi, tué par son invention…

Pour en revenir à l’objet qui nous intéresse, beaucoup moins spectaculaire il est vrai, il s’agit de l’affiche de spectacle du musée, que Magrew avait installé a l’entrée du bâtiment (en fait sa propre maison). Encadré comme un tableau, elle représente parfaitement le côté sans-le-sou de ce genre d’endroit puisqu’elle se compose d’une simple image, une reproduction d’une illustration de spectacle ancienne placée sur fond bleu et accompagnée du titre peint grossièrement en lettres jaunes.
Il n’y a ici ni rareté, ni valeur véritable, juste une représentation de ces lieux où régnait le bizarre et l’imagination. C’est donc tout naturellement que cette affiche a sa place dans notre boutique !

 

Source: Curse of the Puppet Master
Retour à l’index du Bazar du Bizarre

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>