Yearly Archives 2016

Carrie Fisher (1956-2016)

La plus belle des princesses vient de nous quitter.

L’annonce, il y a quelque jour, de son arrêt cardiaque, avait un peu affolée toute une population. Celle qui vit avec la tête dans les étoiles. Sans revenir sur sa carrière – je ne me sens pas d’écrire sur le sujet, il est indéniable que son rôle de Leia Organa a éclipsé la totalité de sa filmographie. Une malédiction peut-être, pour un acteur, mais est-ce vraiment grave si ce personnage a pu entrer dans la légende, devenant à la fois intouchable, intemporel et inoubliable ?

Nous sommes très nombreux a avoir espéré qu’elle se remette de cette attaque, et les nouvelles qui ont suivies quelques heures plus tard, décrivant son état comme stable, nous avaient presque convaincues...

Lire...

Jean-Pierre Dionnet AIME L’Imaginarium !

Oui, ce titre d’article est un peu faux comme vous pouvez vous en douter. Ou trafiqué, légèrement détourné, pour mieux attirer le lecteur curieux. Du clickbait, comme on dit. D’ailleurs le fait que je vais relater ici n’a rien d’extraordinaire et va sûrement faire rouler des yeux certains d’entre-vous, lesquels se demanderont si je n’ai pas mieux à faire de mon temps que d’écrire à propos de ça (et si, totalement, j’ai des choses plus importantes sur le feu en vrai).
Et pourtant je ne peux pas m’empêcher, c’est comme ça. Voyez cela comme un article bouche-trou, du contenu provisoire en attendant le renouveau de 2017 qui va quelque peu changer le blog.
Donc, je suis censé vous parler de Jean-Pierre Dionnet mais je ne vais pas vraiment le faire...

Lire...

2001 Maniacs: The Comic (2007)

ROAD TO HALLOWEEN III

2001 Maniacs: The Comic

(2007)

Cela fait un moment que je n’ai pas parlé de comics et voilà l’occasion parfaite qui se présente avec ce 2001 Maniacs: The Comic, une déclinaison papier du remake que l’on doit également à Tim Sullivan. Alors oui, ce n’est pas la première fois que la “franchise” passe par ce format et on peut mentionner une adaptation de Two Thousand Maniacs ! chez Aircel, en 1991. La raison pour laquelle je ne l’ai pas chroniqué dans le cadre de cette rétrospective est que, tout comme pour la BD de Blood Feast, je ne l’ai pas encore reçu. Je n’avais prévu à l’avance que Herschell Gordon Lewis décèderai, et le temps nécessaire pour recevoir les livres fait que je risque d’attendre un moment…
Quoiqu’il en soit, cette nouvel...

Lire...

Two Thousand Maniacs ! (1964)

ROAD TO HALLOWEEN III

Two Thousand Maniacs !

(1964)

There’s a story you should know from a hundred years ago
And a hundred years we’ve waited now to tell
Now the Yankees come along and they’ll listen to this song
And they’ll quake in fear to hear this Rebel yell
(And they’ll quake in fear to hear this Rebel yell)

Yeeeeehaw ! Oh, the South’s gonna rise again !
Yeeeeehaw ! Oh, the South’s gonna rise again !

Robert E. Lee broke his musket on his knee
And a thousand pieces shattered on the ground
But he looked up then and he gathered up his men
And from his lips there came an awful sound
(And from his lips there came an awful sound)

Yeeeeehaw ! Oh, the South’s gonna rise again !
Yeeeeehaw ! Oh, the South’s gonna rise again !

Stonewall took a gun and he made the Yankees run
...

Lire...

2001 Maniacs (2005)

ROAD TO HALLOWEEN III

2001 Maniacs

(2005)

Après un Blood Feast 2 intervenant presque 40 ans après l’original, on pouvait s’attendre à tout. Qu’il s’agisse de suites ou de remakes, les films Gore de Herschell Gordon Lewis allaient désormais connaitre un lifting en ces premières années 2000. C’était le début d’une incroyable vague de reprises qui persiste encore aujourd’hui, les termes “reboot” et “reimagining” ayant remplacés celui de remake afin de brosser le spectateur dans le sens du poil. Et si la séquelle de Blood Feast faisait encore intervenir le Parrain dans sa production, les nouvelles versions de Two Thousands Maniacs ! et de Wizard of Gore le snoberont complètement, ne lui demandant certainement pas son avis sur la question et se contentant de capitali...

Lire...

Blood Feast 2: All U Can Eat (2002)

ROAD TO HALLOWEEN III

Blood Feast 2: All U Can Eat

(2002)

Avec Internet, le Cinéma a beaucoup changé. Je ne parle pas d’une évolution dans le style cinématographique mais dans la façon dont le public perçoit les films, dont ils en parlent et comment ils peuvent influencer leurs devenirs. Et si autrefois de nombreux longs métrages étaient destinés à demeurer invisibles, à se noyer dans la masse, n’importe qui peut désormais exhumer une perle et attirer l’attention sur elle via le partage de masse. Une perle ou un navet en fait, et ainsi même le produit autrefois perçu comme une petite chose indigne peut désormais accéder au statut d’œuvre culte avec du temps et quelques admirateurs.
Et c’est comme ça que des séquelles de films vieux comme le monde ont fini par s...

Lire...

Blood Diner (1987)

ROAD TO HALLOWEEN III

Blood Diner

(1987)

Pour le profane, Blood Diner semble être une énième Série B gore et loufoque comme on en trouvait à la pelle aux vidéo-clubs. Une comédie horrifique qui verse dans la mode “train fantôme” très en vogue à l’époque et qui cherche surtout à divertir plutôt qu’à effrayer. Et effectivement au premier regard, le film ne semble guère différent d’un House, Neon Maniacs, Spookies ou C.H.U.D. II, puisque mélangeant meurtres cartoonesques, monstres en caoutchouc et humour pachydermique. J’irai jusqu’à dire que Blood Diner évoque avant tout un film de la Troma, car avec son histoire impossible à prendre au sérieux, sa galerie de personnages totalement hors normes et sa narration anarchique, nous sommes dans la droite lignée d...

Lire...

Blood Feast (1963)

ROAD TO HALLOWEEN III

Blood Feast

(1963)

En tout début de semaine, ce 26 septembre, Herschell Gordon Lewis dit “Le Parrain du Gore” s’est éteint. Avec lui c’est tout un symbole du cinéma d’Horreur qui disparait, et la communauté a affichée son deuil haut et fort. Du haut de ses 90 ans, et bien qu’il ait techniquement prit sa retraite en 1972, le vieux monsieur n’a jamais été oublié. Encore référencés de nos jours – croyez-le ou non mais un remake de Blood Feast est censé sortir cette année, il restera une icône, une légende du genre horrifique et le fondateur du Gore / Splatter tel qu’on le connait aujourd’hui.
L’histoire on la connait tous et il semble inutile de la répéter, encore que les nouvelles générations semblent ne plus savoir leur culture...

Lire...

Morgane – Dédicace Stéphane Fert

Dédicace “inattendue” (comprendre que je n’avais pas l’information et que je suis tombé dessus par hasard) aujourd’hui à la célèbre boutique Bédélire de Tours, lieu connu pour ses étagères magnifiques et que je côtoyais déjà il y a douze ans. Le dessinateur Stéphane Fert, illustrateur de la BD Morgane récemment parue, était sur place et se fendait de quelques dédicaces gratuitement pour qui voulait bien. Du moins quand je dis “gratuit”, c’est une supposition de ma part car beaucoup achetaient l’album sur place tandis que moi, petit fourbe, suis discrètement venu avec mon exemplaire récupéré peu avant dans un autre endroit.

J’avoue ne jamais être totalement à l’aise durant une séance de dédicace en raison de la confrontation avec l’auteur...

Lire...

14 ans – Still Unbroken

Il y a un an jour pour jour, je me lançais dans un long texte pour fêter en quelque sorte l’anniversaire de L’Imaginarium. Pas simplement le blog, mais toute cette “zone” de chroniques et de retour sur mes visions de films, mes lectures et mes avis variés sur des sujets touchant à l’Imaginaire en général.
L’écriture, totalement improvisée, avait fortement déviée du sujet de base que j’avais choisi et je m’étais retrouver à parler de tout et de rien sans structure précise (un équivalent de mon schéma de pensé au quotidien vraisemblablement), au point que je m’étais promis que pour l’anniversaire suivant, je reviendrai là-dessus...

Lire...