Monthly Archives octobre 2007

Retour à la Maison de l’Horreur

La Maison de l’Horreur, première production Dark Castle, est sorti il y a un petit moment maintenant. Remake du célébrissime House on Haunted Hill de William Castle (Le Manoir Hanté ou encore La Nuit de Tous les Mystères chez nous), on y croisait au détour de quelques scènes sympathique une Famke Janssen alors encore pas très connue mais déjà étoile grimpante, une Ali Larter dans le même cas, mais surtout un George Rush (le Barbossa des Pirates des Caraïbes) reprenant le look du regretté Vincent Price et un certains Jeffrey Combs, plus connu sous le nom de Dr. Herbert West, dans le rôle du chirurgien sadique Dr. Vannacutt (l’œil averti aura aussi reconnu le Jim des Mission: Impossible et le Spike de Buffy en caméo).
Le temps a passé depuis et même Marylin Manson est tomb...

Lire...

Le point sur… Marvel Zombies

Fraîchement débarqué chez nous cet été, le premier tome de Marvel Zombies va quand même laissé perplexe ceux qui l’on reçu sans rien savoir de la saga. Pas qu’il fallait surveiller les Ultimate Fantastic Four mais quand même. De toute façon, la France est un peu à la ramasse dans la chronologie de cette mini saga à part entière et les news pleuvent plutôt du côté des States. Donc après le one shot Dead Days, prologue à la mini-série, histoire de prolonger le plaisir où l’on pouvait voir Parker bouffer Tante May et M-J et Mr. Fantastic contaminer lui-même les Fantastic Four avant de se faire dévorer d’un air heureux (un petit un plaisir qui ne se voit pas tous les jours), puis l’excellent crossover avec Ash des Evil Dead / Army of Darkness, ce sont les séries princi...

Lire...

Darabont & King: Nouvel acte

Il est inutile de rappeler que Frank Darabont est LE réalisateur qui a parfaitement su retranscrire l’univers de Stephen King sur grand écran (avec Mary Lambert et son superbe Simetierre). Y a t-il besoin de rappeler la grandeur de ces films humanistes que sont Les Évadés (alias The Shawshank Redemption) ou La Ligne Verte ?

C’est donc avec plaisir qu’on le voit maintenant au commande de Brume, l’une des plus célèbres nouvelles de l’écrivain (et que je n’ai pas encore lu). Une ambiance très lovecraftienne pour cette histoire rappelant un peu le Fog de John Carpenter, où un petit village est assiégé par une étrange brume remplie de créatures indicibles (les créateurs de Silent Hill s’en sont bien entendu inspiré)...

Lire...