Monthly Archives novembre 2004

Sprite Animé – Natasha d’Ambre

 

Un petit sprite animé du personnage de Natasha d’Ambre, par Linoa. Il fait partie d’une série représentant les personnages du forum de jeux de rôle Ambreworld, et elle possède ici sa couleur de cheveux châtain plutôt que noire. Voici ce que Linoa en disait sur sa page DeviantArt:

Natasha Is A Character Really Special, She Had To Battle With The Others, And Always Go Were It’s More Dangerous, lol.
But The Player Is My Friend Too ^^ , And When I Do It’s Sprite, I Want To Be More Perfect Than The Others.
That’s Why, You Can See Two Of Her Weapons : The Guns And The Claw In His Arm.
eah, It’s One Of Those I Prefer ^^ .

Lire...

Sprite Animé – Premutos du Chaos

 

Un sprite animé du personnage de Premutos, réalisé par Linoa d’Ambre. Il fait partie d’une collection représentant chaque personnage joueur du forum Ambreworld. Apparemment pour celui-ci, Linoa aurait fait plusieurs autres versions, non retenues, avant de parvenir à celle-ci. Voici la description qu’elle en faisait sur sa page DeviantArt:

Premutos Is.. A.. Playboy T_T . He Want To Take All The Girl In His Bed, Specially Natasha.

Lire...

Demolition Man (1993)

Demolition Man

(1993)

I’ve seen the future. Know what it is ?
It’s a 47 years old virgin drinking a banana-broccoli shake and singing ‘I’m a Wiener’ !

Demolition Man fait partie de ces quelques films, comme Predator 2 et dans une certaine mesure Last Action Hero, qui font la synthèse de tout le cinéma d’action des années 80. Si Predator 2 utilisait un casting bien typé contre son chasseur extraterrestre et que Last Action Hero opposait fiction à réalité en utilisant la comédie, Demolition Man déplace la violence et la vulgarité de ce type de cinéma dans un lieu totalement inapproprié: un monde pacifiste, politiquement correct et aseptisé au possible.

Rien que l’introduction du film, dans un Los Angeles de 1996 complètement ravagé par le crime, est s...

Lire...

The Keep (1981)

Francis Paul Wilson

La Forteresse Noire

The Keep

(1981)

Le pitch est simple, mais accrocheur. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, l’armée Allemande envoie un groupe de soldats en Transylvanie afin d’occuper un château abandonné, lieu qui s’avère être le meilleur poste de surveillance en cas d’attaque des Russe près de réseaux pétrolier. Mais les soldats libèrent une puissance maléfique ancienne qui les massacre durant la nuit. L’armée expédie alors un groupe de SS pour mettre fin à ce problème mais cela ne suffit pas et il faudra aux Nazis l’aide d’un vieux Juif handicapé, expert en démonologie, pour tout arrêter. A cela se rajoute un personnage étrange, parcourant le monde en guerre pour atteindre le château le plus rapidement possible.

C’est avec cet ouvrage que se f...

Lire...

Vampire$ (1990)

John Steakley

Vampires

Vampire$

(1990)

Le mythe du vampire, dans la littérature ou au cinéma, a tellement été décliné qu’il en devient difficile à renouveler. Rares sont les œuvres qui innovent complètement mais Vampires est de ceux-ci, insufflant au mythe une grosse dose d’action et supprimant toutes notions de romantisme ou d’aristocratie chez les créatures de la nuit. Ici, les vampires ne sont plus de tout à fait les prédateurs mais plutôt les proies: celles de la Vampire$, Inc., une organisation mandatée par le Vatican et dont les membres sont des durs à cuir.

Vampires nous parle donc de ces hommes dont le travail consiste à libérer le monde (bien que le groupe œuvre surtout aux USA) des vampires, se faisant payer par les villes où ils agissent...

Lire...

She Creature (2001)

Mermaid Chronicles, Part 1
She Creature

(2001)

Responsable des effets spéciaux sur de nombreux grands films (Terminator, Predator, Jurassic Park), Stan Winston s’est imposé comme parmi les plus grands. Avec Creature Features, une série de films de monstres, il s’occupe lui-même du design des créatures tandis que son équipe se charge de la fabrication des effets spéciaux pour les films. Cette anthologie veut rendre hommage aux vieilles productions de Samuel Arkoff, bien que différant complètement des histoires originales. Sont alors produits cinq films: Earth vs. The Spider, The Day the World Ended, How to Make a Monster et ce She Creature, qui devait à la base se nommer War of the Colossal Beast (tous ces titres, bien entendu, sont repris de ceux d’Arkoff), tandis que f...

Lire...