Sorcière tagged posts

Mirror Mirror (1990)

mirrormirror (1)

Mirror Mirror

(1990)

mirrormirror (15)

On a tendance à dire que l’Horreur est l’apanage de la gent masculine. C’est évidemment faux et Mirror Mirror est là pour le prouver avec son équipe constituée à 60% de femmes tant devant que derrière la caméra. Initialement titré The Black Glass, le film traite de thèmes résolument féminins sans pour autant oublier le quota d’atrocité qu’il est censé livrer, présenté dans des visuels assez sanglants et démonstratifs. Il n’y a donc pas tromperie sur la marchandise et le résultat fonctionne beaucoup mieux que nombre de productions modernes du même genre, tellement préoccupées à mettre leurs messages sociaux en avant qu’elles se vautrent dans un pseudo-intellectualisme creux et insupportable...

Lire...

Army of Darkness (1992-1993) | Army of Darkness: Movie Adaptation

armyofdarknessmovieadaptationv2 (2)

Army of Darkness

Movie Adaptation

(1992-1993)

armyofdarknessmovieadaptationv2 (5)

A voir L’Armée des Ténèbres aujourd’hui, on oublierait facilement à quel point Bruce Campbell et Sam Raimi comptait sur ce film pour faire avancer leurs carrières. La Universal aussi comptait dessus pour se faire une montagne de dollars, demandant au réalisateur de supprimer toute violence pour rendre cette suite plus accessible, et même de changer le titre pour effacer toutes référence aux Evil Dead précédents dont la réputation aurait pu nuir au nombre d’entrées en salle. Une mentalité qui fini par causer leur propre ruine puisqu’ils parasitèrent le montage, mutilant salement l’oeuvre dans l’espoir d’en faire quelque chose de “présentable” selon leurs critères...

Lire...

Pumpkinhead (1988)

pumpkinhead (5)

Pumpkinhead

(1988)

pumpkinhead (12)

“Keep away from Pumpkinhead,
Unless you’re tired of living,
His enemies are mostly dead,
He’s mean and unforgiving,
Laugh at him and you’re undone,
But in some dreadful fashion,
Vengeance, he considers fun,
And plans it with a passion,
Time will not erase or blot,
A plot that he has brewing,
It’s when you think that he’s forgot,
He’ll conjure your undoing,
Bolted doors and windows barred,
Guard dogs prowling in the yard,
Won’t protect you in your bed,
Nothing will, from Pumpkinhead !”

pumpkinhead (8)

Dans la campagne profonde américaine, le jeune Ed Harley est témoin de la mort brutale d’un voisin, massacré par une créature gigantesque nommée Pumpkinhead...

Lire...

Halloween at Aunt Ethel’s (2019)

ROAD TO HALLOWEEN VI

Halloween at Aunt Ethel’s

(2019)

Halloween at Aunt Ethel’s est l’une des pires choses qui m’a été donné de voir. Bien sûr lorsque je repense à Keaton’s Cop ou Twister’s Revenge je me dis qu’il y existe peut-être plus lamentable encore, mais à ce niveau tout devient subjectif et il est difficile de “classer” la non-qualité de ces œuvres. Dans le cas présent, il faut par exemple déjà admettre que ce long-métrage n’est pas un film à proprement parlé mais plutôt une sorte de vidéo YouTube dépourvue de toute qualité artistique, narrative ou technique...

Lire...

Gods & Monsters – Cat Sìth

caitsith

Issu de la mythologie celtique écossaise, le Cat Sìth est un chat surnaturel de grande taille qui hante les Highlands. Complètement noir si ce n’est pour la tâche blanche qu’il porte sur le poitrail, il est décrit comme étant aussi grand qu’un chien et choisirai de se toujours se présenter avec le dos arqué et les poils hérissés. Beaucoup pensent que cette créature est en réalité la forme adoptée par une sorcière qui pourrait se métamorphoser en félin – pas plus de neuf fois sous peine de demeurer un chat pour le restant de ses jours. D’autres versions proposent que la neuvième transformation est celle qui est définitive. On pense que c’est de cette légende que provient l’idée qu’un chat possède neuf vies.

Le Cat Sìth aurait pour habitude de voler l’âme d’un déf...

Lire...

Deadly Ten, la nouvelle arnaque Full Moon ?

Charles Band et sa Full Moon, c’est depuis longtemps une vaste blague pas vraiment drôle, qui ne manque jamais de faire sourire autant que pleurer quand on voit à quoi la compagnie en est réduite depuis sa vieille heure de gloire. Prêt à tout pour gagner le moindre dollar, son créateur s’est lancé dans des affaires tenant parfois de l’arnaque pure et simple depuis ces dernières années. Les films, réalisés au caméscope avec un budget minable, sont secondaires par rapport au merchandising foireux qu’il tente de refourguer à ses vieux fans: souvenons-nous des Badass Dolls, des Monster Bras et de ces boites de céréales dégueulasses avec un DVD en bonus à l’intérieur ! Avec l’explosion actuelle des services streaming, il était évident qu’il s’intéresserait à l’affaire, pouvan...

Lire...

Serpentina (1998)

Serpentina

(1998)

John Cleary est un bonhomme intéressant, puisqu’à l’origine son boulot n’a rien à voir avec l’industrie de la bande-dessinée. Si celui-ci est un artiste, il est avant tout… sculpteur professionnel ! C’est par un incroyable coup du sort ou une étrange opportunité qu’il se retrouva à bosser en tant que dessinateur pour comics durant les années 90. L’époque du grand Boom qui déstabilisa l’industrie suite à un vide juridique permettant à quiconque de lancer sa boite sans payer de taxes tout en profitant du marché “collector” alors à la mode. Cleary ne passe évidemment pas par la grande porte et fait ses débuts chez Topps Comics où il travail sur Satan’s Six, la fameuse série qui, en 1993, emploie Jason Voorhees comme guest star dans un hallucinan...

Lire...

Are You Afraid of the Dark ? (1.13) – The Tale of the Pinball Wizard (1992)

ROAD TO HALLOWEEN V

Are You Afraid of the Dark ?

The Tale of the Pinball Wizard

(1992)

The Tale of the Pinball Wizard est une sorte de curiosité, épisode à la fois bon et mauvais qui tire plus sur le récit d’aventure que l’histoire d’épouvante traditionnelle, propre à la série. Je ne reviens pas sur celle-ci, ayant déjà écrit toute une intro dans un article précédent, mais il convient de rappeler que Fais-Moi Peur ! met principalement en scène des fantômes, monstres et vampires un peu à la manière de Chair de Poule, et que ses rares écarts s’inspirent de folklores et de mythologies. C’est sans doute pour paraitre plus moderne et “proche des jeunes” que ce season finale traite de jeux vidéo et de la dangereuse addiction qu’ils représentent.
Un bon moyen égal...

Lire...

Leprechaun: Back 2 tha Hood (2003)

Leprechaun: Back 2 tha Hood

(2003)

“Even if you steal for God, you still have to pay the Devil.

Compte-tenu des mystérieux problèmes de production dont a souffert Leprechaun in the Hood, il n’est pas étonnant de voir la Trimark plaquer la franchise. Celle-ci est heureusement récupérée par Lions Gate (qui en toute honnêteté récupère un peu n’importe quoi dans son catalogue) qui engendre un nouvel opus après quelques années de gestation. Bonne nouvelle: Gabe Bartalos et Warwick Davis reviennent, garantissant la continuité entre ce nouveau Leprechaun et les précédents, et assurant surtout le retour de la fanbase. Car bien que la série change de bannière, la formule reste la même et l’idée est de continuer les aventures du lutin irlandais comme d’habitude...

Lire...

The Vault of Horror #27 – Strictly From Hunger ! (1952)

ROAD TO HALLOWEEN IV

The Vault of Horror #27

Strictly From Hunger !

(1952)

 

Oui, encore du EC Comics pour cet Halloween cuvée 2017. Et a vrai dire je pourrai continuer comme ça éternellement tant ils sont une source d’inspiration inépuisable: il me serait très facile de m’emparer de n’importe quel numéro de Tales From the Crypt, The Vault of Horror ou de The Haunt of Fear et de sélectionner une histoire au hasard, chaque revue renfermant d’innombrables trésors de l’Horreur qui méritent d’être explorés. Pour autant cette fois, j’ai voulu choisir l’une de mes favorites, une de celle que je n’ai jamais oublié malgré les années et peu de relecture. Et dont le monstre est particulièrement horrible. Avec Strictly From Hunger !, EC signe un épisode qui n’a jamais été repr...

Lire...