Post-apocalyptique tagged posts

Nemesis 3: Time Lapse (1996)

nemesis3 (3)

Nemesis 3: Time Lapse

(1996)

nemesis3 (17)

Soyons honnête, Nemesis 3 n’est pas vraiment Nemesis 3 mais plutôt Nemesis 2.5, seconde partie d’une longue histoire que le réalisateur, Albert Pyun, a tourné d’une traite avec les mêmes acteurs, les mêmes décors et surtout avec le même budget. Difficile de savoir si les scènes de l’un furent mise en boite avant celles de l’autre, et certains prétendent que Nemesis 2 aura englouti une grosse partie de l’argent avec ses scènes d’action, contraignant le cinéaste à travailler ici avec encore plus de limitations...

Lire...

Nemesis 2: Nebula (1995)

nemesis2 (1)

Nemesis 2: Nebula

(1995)

nemesis2 (9)a

Nemesis premier du nom fut un projet qu’Albert Pyun tenait très à cœur, mûri sur quelques années après sa découverte du cyberpunk et du transhumanisme. Malgré quelques cafouillages durant la réalisation du film (deux fins sensiblement différentes selon les montages, son héroïne transformée en homme par les producteurs), il est évident que l’expérience lui plu suffisamment pour qu’il garde l’envie d’explorer encore cet univers, ce qu’il fit dès l’année suivante à travers une suite indirecte. Sorti en 1993, Knights se déroule après que les cyborgs aient fini par envahir le monde et réduit la population en esclavage, chose que le héros de l’opus précédent tentait d’empêcher avec plus ou moins d’espoir en fonction des versions...

Lire...

By The Sword – Chronique de l’Heroic Fantasy au Cinéma (2019)

Thierry Auge

By The Sword

Chronique de l’Heroic Fantasy au Cinéma

(2019)

Auteur du site de critiques cinéma La Séance à Roggy et chroniqueur chez Black Lagoon Fanzine, Thierry Auge livre ici son premier bouquin qui prend la forme d’un fanbook, c’est-à-dire une sorte de fanzine à taille de bottin dédié à un sujet particulier. Avec By The Sword, l’auteur s’intéresse principalement aux multiples apparence que prend le genre de l’Heroic Fantasy au cinéma, dont il dresse un panorama impressionnant puisque s’étendant des débuts du cinéma à notre époque à travers le monde entier. Le projet lui tient à cœur depuis longtemps, né du double-choc cinéphile du Conan le Barbare de John Milius et d’Excalibur de John Boorman, et la rédaction des centaines de textes constitu...

Lire...

Commando Ninja (2018)

Commando Ninja

(2018)

La rétro-culture à la gloire des années 80 (et 90) est désormais partout, c’est comme ça, on ne peut pas y échapper. Et ainsi de nombreuses réalisations viennent leur rendre hommage ou tout simplement exploiter le filon, aussi bien à travers le cinéma, la musique que les jeux vidéos et la bande-dessinés. Parmi ces avatars, certains sont terriblement creux et superficielles tandis que d’autres se montrent au contraire fun, sincère et empli d’une passion véritable pour cette époque. Citons par exemple la récente série Cobra Kai, ou bien ce Commando Ninja qui vient de chez nous, sorte de fanfilm à la gloire du bon vieux temps...

Lire...

Dead Trigger: Unkilled (2017)

Dead Trigger: Unkilled

(2017)

Il y a peu de chances pour que vous ayez entendu parler de Madfinger Games, et c’est sans doute mieux comme ça. Pour résumer il s’agit d’un anecdotique développeur de jeux vidéos pour téléphones mobiles, d’origine tchèque, qui ne compte qu’une douzaine de titres à son actif depuis son lancement en 2009. Dans le lot il y a Dead Trigger, un médiocre FPS priorisant les microtransactions qui se déroule dans un univers post-apocalyptique où les morts-vivants ont envahie le monde. Rien de spectaculaire ni même d’intéressant, mais les retours furent suffisamment positif pour permettre à la compagnie de produire une suite plus ambitieuse, Dead Trigger 2, et un successeur spirituel nommé Unkilled...

Lire...

Firepower (1993)

Firepower

(1993)

Figure incontournable du marché vidéo des années 90, la PM Entertainement aura été responsable d’un nombre incroyable de petits films d’action pétardant commandés par les chaines câblées. Dans le lot il y avait du bon et, il faut bien le dire, beaucoup de téléfilms mous du genou servant juste à remplir les grilles de programme sans chercher à se montrer créatif. Pour un Hologram Man ou un Steel Frontier explosif, combien de Repo Jack ou de Cyber Tracker soporifiques ? Surprenant, quand on y pense, que la société soit devenu si populaire malgré cette majorité de titres sans intérêt tandis que son concurrent direct (Shapiro-Glickenhaus Entertainment) mettait le paquet de façon bien plus régulière et faisait appel à des acteurs sympathiques que l’o...

Lire...

Spider-Man 2099 #31 – Route 666 (1995)

Spider-Man 2099 #31

Route 666

(1995)

– Why’s this road so choppy ?!
– Because it’s paved with good intentions.
 
Route 666 avait fait son petit effet chez moi, alors que je n’avais que douze ou treize ans. A la revoyure, il n’y a aucune raison pour que cet épisode ne soit remarqué pour quelques raisons que ce soit. Il ne s’agit que d’un filler, une sorte de mini-conclusion à la storyline des numéros précédents (#28 à 30, que je n’avais pas lu) et un moyen d’apporter un peu de finalité aux évènements tragiques qui en découlent, pour mieux relancer le héros dans de nouvelles aventures après ça...
Lire...

Lycanthropazine (Gunnm, 1991)

Lost (and found) in the 5th Dimension

Épisode 4

LYCANTHROPAZINE

Gunnm (1991)

“– Gally ? On dirait comme un nom de fleur…
– Moi j’aime bien… C’est un ami qui l’a trouvé.

Il m’apparait que je ne parle pas assez manga ou d’anime dans ce blog, et la raison n’est pas parce que j’esquive le sujet ou que je déteste, mais tout simplement parce que cela fait un bon moment que je n’ai pas vraiment eu l’occasion de le faire jusqu’ici. La faute aussi à ces séries composées de 30 volumes de plus de 200 pages chacune. Pour être franc, j’ai énormément lâché ces médias après la conclusion de Hellsing et je n’y reviens qu’occasionnellement.
Mais avec l’horrible bande-annonce de Battle Angel Alita, alias Gunnm de son vrai titre, je me sens obligé de toucher deux mots à propos ...

Lire...

Judge Dredd – An Elm Street Nightmare (1989)

ROAD TO HALLOWEEN IV

2000 AD Prog 635

Judge Dredd – An Elm Street Nightmare

(1989)

Après le succès des Griffes du Cauchemar, c’est une véritable Freddymania qui s’empara des États-Unis, le Springwood Slasher étant devenu une icône de la pop-culture. Même les enfants le reconnaissent et parmi les produits dérivés de la franchise on compte de nombreux jouets: ballons, poupées, pistolets à eau et chewing-gum règnent dans les cours de récréations ! Avec Le Cauchemar de Freddy, quatrième volet de la saga, le personnage lui-même se transforme et devient un bouffon amusant, véritable mitraillette à blagues qui n’est plus du tout dérangeant...

Lire...

The Last Girl – Celle qui a Tous les Dons

 

The Last Girl – Celle qui a Tous les Dons
The Girl with All the Gifts (2016)

Mega CGR Centre, Tours (37)

 

50% The Last of Us
50 % 28 Weeks Later
100% SJW Bullshit

 

Lire...