Hoodsploitation tagged posts

Ticks (1993) | Infested

Ticks

(1993)

Produit par le goreux Brian Yuzna (Society, les deux Le Dentiste) et réalisé par Tony Randel a qui l’on doit les très sympathiques Hellraiser II et Amityville 1993, ce Ticks est une grosse série B à l’ancienne des plus sympathique. S’il n’est pas original et très probablement conçu comme une copie de Arachnophobie sorti trois ans plus tôt (et les tiques sont des arachnides, ce qui porte parfois à la confusion ici vu leur taille), le film aurait pu avoir un intérêt très limité s’il s’était contenté d’aligner les scènes d’attaques sanglantes. A la surprise générale, Ticks se montre plutôt chiche à ce sujet et se caractérise plus par son atmosphère amusante et son hommage aux films de SF des années 50.
L’histoire nous montre comment ...

Lire...

Les Horreurs du Rap

Je n’aime pas le rap, le R’N’B ni le hip-hop. Je n’aime pas ces clips où les chanteurs ressemblent à des maques et les danseuses à leurs prostituées. Je n’aime pas spécialement Snoop Dogg, dont la vidéo X semblent n’être que l’aboutissement de ces dernières années de clips dans ces genres musicaux. Pourtant j’avoue apprécier la culture du bonhomme, dont le goût prononcé pour le Fantastique est indéniable. Après une participation plutôt réussie dans le calamiteux Bones (un très mauvais Dickerson surtout en comparaison de son excellent Le Cavalier du Diable), où sa romance avec la reine de la Blaxploitation Pam Grier relevait la sauce, le chanteur livre donc une nouvelle production nommé Snoop Dogg’s Hood of Horror.

Film à sketches à l’ancienne (aaah, Creepshow…)...

Lire...

Preview: Gangs of the Dead

Die Hard
or… rot

Autrefois nommé Last Rites, c’est le désormais retitré Gangs of the Dead qui sortira en DVD le 1er mai de cette années aux États-Unis. Le film raconte toujours la même histoire, à savoir la tombée d’une petite météorite en plein Los Angeles, transformant les citadins en zombies cannibales. Les membres de deux gangs rivaux vont alors devoir surmonter leurs différents pour survivre…

Du zombie flick en plein gangsta rap ? Fallait oser quand même ! Et étrangement à la vue de la bande-annonce, on s’étonne de voir le soin apporté malgré tout aux effets gores et à ce fameux crash de météorite en pleine rue. Comme quoi il ne faut jurer de rien...

Lire...