Edgar Allan Poe tagged posts

The Simpsons (2.03) – Treehouse of Horror (1990) | The Simpsons Halloween Special

ROAD TO HALLOWEEN V

 

Suite a un problème technique le texte original a été perdu, me forçant a tout réécrire de tête, à la hâte et avec beaucoup de dépit afin de rester dans les temps. Cette nouvelle version m’apparait comme inférieure et un peu bâclée, mais c’est tout ce que je peux faire plutôt que de supprimer l’article entièrement.

The Simpsons

Treehouse of Horror

(1990)

Que reste t-il vraiment à dire sur Les Simpsons ? Rien, la série perdurant depuis des décennies et continuant à aligner gags et parodies comme au premier jour. Alors oui, depuis plusieurs années le show a perdu de sa superbe, est devenu moins drôle et on peut presque séparer la version contemporaine de l’Âge d’Or tant la comparaison ne tient pas...

Lire...

La Maison Usher ne Chutera Pas (1999)

Pierre Stolze

La Maison Usher ne Chutera Pas

(1999)

maisonusherchuterapas (1)Il y a des personnes qui aiment à faire remarquer le haut niveau de leurs études et la richesse de leur culture: on les appels des pédants. Pierre Stolze est de ceux-là. Professeur de Lettres, l’homme se lance dans la littérature en profitant de la moindre occasion pour faire étalage de sa science, à la manière d’un enfant. Une sorte de complaisance dans l’autosatisfaction qui renvoie à un nombrilisme exacerbé tout bonnement insupportable. Pas étonnant donc que son livre ne provoque rien d’autre que le rejet.

Recueil de trois nouvelles de longueur inégale, chacune un peu plus longue que la précédente, La Maison Usher ne Chutera Pas n’entretient finalement que très peu de rapport avec la fameuse nouvelle d’Edgar Al...

Lire...

Le Corps et le Fouet (La Frusta e il Corpo, 1963)

lecorpsetlefouet (1)

LE CORPS ET LE FOUET

La Frusta e il Corpo

(Italie, 1963)

lecorpsetlefouet (3)

Réalisation: John M. Old (Mario Bava)
Scénario: Ernesto Gastaldi, Ugo Guerra, Luciano Martino
Musique: Carlo Rustichelli
Avec: Daliah Lavi, Christopher Lee, Tony Kendall (Luciano Stella), Allan Collins (Luciano Pigozzi)

lecorpsetlefouet (6)

Kurt Menliff est de retour sur ses terres après un long exil. Les habitants des lieux, dont sa famille, se montrent hostile envers lui, et pour cause: Kurt est responsable de la mort d’une jeune fille. La nuit venue, il est mystérieusement assassiné. Mais une femme semble être encore hantée par le défunt. Personne ne veut la croire, mais il semblerait que le spectre de Kurt Menliff rôde sur son domaine…

lecorpsetlefouet (5)a

Le film aborde un thème dérangeant pour son époque: le sado-masochisme...

Lire...