Chaos! Comics tagged posts

Halloween II: The Blackest Eyes (2001)

ROAD TO HALLOWEEN VIII

halloweenIIblackesteyes (4)

Halloween II: The Blackest Eyes

(2001)

halloweenIIblackesteyes (7)

Halloween II: The Blackest Eyes, ou simplement Halloween II #1, est ainsi la suite de Halloween: Behind the Mask (ou Halloween #1, pour ceux qui suivent), adaptation d’un traitement jamais développé pour un Halloween 8 qui aurait mêlé les chronologies de la Thorn Trilogy et de H20. Une version comic book développée par ses deux créateurs, Daniel Farrands et Phil Nutman, qui trouvèrent en Chaos! Comics l’opportunitée de finaliser leur version, mais à une condition: plutôt que publier au rythme d’un numéro par mois comme cela est la norme, l’histoire sera fractionné pour une parution à long terme avec une revue par an durant Halloween...

Lire...

Halloween: Behind the Mask (2000) | Halloween #1

ROAD TO HALLOWEEN VIII

halloween1behindthemask (3)

Halloween #1

Halloween: Behind the Mask

(2000)

halloween1behindthemask (7)

Avertissement: vous ne trouverez jamais ce comic book sous le titre de Halloween: Behind the Mask. Il ne figure ni sur la couverture, ni dans les pages, et personne ne l’utilise lorsqu’il s’agit de référencer ou chroniquer la BD sur Internet. Pourquoi alors le marquer en en-tête de cet article ? Parce qu’il s’agit bel et bien du titre officiel de cette histoire, telle que les auteurs l’ont conçu. Seulement pour le savoir il fallait se reporter au synopsis officiel de l’éditeur Chaos! Comics écrit pour faire la promotion du livre, que ce soit dans les pages de leurs propres revues, dans le catalogue de Diamond Comic Distributors ou ce ashcan désormais rare et hors de prix nommé Untold Tales of Halloween

Lire...

Hack/Slash vs. Chaos!

En 2002, Chaos! Comics succombe comme tant d’autres aux conséquences du boom de la bande-dessinée américaine. Problèmes financiers et “erreurs stratégiques” lui force à mettre la clé sous la porte et son président, Brian Pulido, va partir se réfugier chez Avatar Press, studio qui partage son style “extrême” et horrifique tout en étant plus permissif encore sur le le sexe et le gore. S’il parvient à emporter avec lui l’un de ses bébés, Lady Death, il doit abandonner les autres: le monstrueux Evil Ernie, la vampire sexy Chastity et cette salope de Purgatori sont alors rachetés par une compagnie nommée Tales of Wonder, alors en partenariat avec la très jeune boite Devil’s Due Publishing...

Lire...