Category Internet

17 ans de chroniques, 1 an de site Internet – Spécial double anniversaire

Difficile d’admettre que cela fait maintenant 17 ans que dure cette odyssée imaginaire que j’ai débuté un beau jour, sur un coup de tête, en commençant avec quelques mots sur un cahier. Depuis lors quantité de textes ont vu le jour, relatant mes rencontres improbables avec des barbares Cimmériens, des ninjas adeptes de la magie, d’extraterrestres cannibales et autres morts-vivants maléfiques. Sans faire le compte, il est plutôt amusant de repenser à ses chroniques comme des souvenirs d’aventures extraordinaires passés en compagnie de personnages issus d’autres dimensions, et c’est d’ailleurs comme ça que je pense de plus en plus à ce petit coin de net...

Lire...

Scopophilia – Vidéotopsie #21 – Black Lagoon #2

Dans l’actualité Fanzine, la grosse nouvelle est évidemment la parution du tout dernier Vidéotopsie de David Didelot, qui s’achève donc avec la parution de ce numéro 21. Un ultime opus auquel je n’ai malheureusement pas participé faute de temps, et c’est sans doute un peu ma faute car j’avais prévu quelques petites choses (dont entre autre la chronique de Warbus 2 avec l’ami Mark Gregory, histoire de suivre celle du premier publiée dans le volume précédent). Scopophilia, comme bien d’autres, fait son petit hommage tout présentant le sommaire, évoquant au passage les contributeurs réguliers que son Didier Lefèvre de Médusa Fanzine et notre cher Rigs de Black Lagoon et de la Toxic Crypt.

D’ailleurs en parlant de Black Lagoon, notre second volet est également présenté dans c...

Lire...

Le Fanzinophile – Entretien avec Matthieu Nédey & Valentin Sannier

A lire chez l’ami Laurent, notre adoré Fanzinophile, l’interview très sympathique de deux jeunes reporters du Genre. Un “duo” qui fait partie de cette nouvelle vague de rédacteurs, au même titre que Rigs Mordo de Toxic Crypt, Jérôme dit l’Oncle Jack de Ze Curious Goods, Rog’ de La Séance à Roggy et moi-même – bref, toute l’équipe de Black Lagoon. Il s’agit de Matthieu “Mighty Matt” Nédey et de Valentin “Val le Blond” Sannier, que vous pouvez retrouver régulièrement sur le site Monsters Squad. Bien entendu, ils écrivent également dans tout un tas de canards et il faut ainsi mentionner Cathodic Overdose, La Fraicheur des Cafards, Everyday is Like Sunday ou encore Torture Oculaire (quel titre parfait !) pour ne mentionner que quelques unes des plateformes utili...

Lire...

Iron Maiden – World of Warplanes

Iron Maiden et les jeux vidéos, c’est une vieille et triste histoire qui n’a jamais connue de grands succès. On peut remonter jusqu’en 1998 avec Carmageddon II, suite sympathique mais très en-dessous de son original. Un jeu de “course” où le véritable but est de détruire ses opposants et d’écraser le plus de piétons possible, hommage évident à Death Race 2000. Seulement le premier opus, gore et graphiquement brut, laisse place à un nouveau moteur 3D tout lisse où les victimes cubiques sonnent trop fausses. Pire: de nombreuses versions sont censurées, remplaçant les passants par des zombies et l’hémoglobine par du sang vert. Les musiques de Maiden, avec Aces High, The Trooper ou Man on the Edge restent sans aucun doute le point fort de cette suite, permettant de rester...

Lire...

Terrordrome 2, un échec annoncé

Huracan Studio est une petite compagnie de jeu vidéo indépendante et, disons-le clairement, insignifiante. Il est par ailleurs difficile de savoir sur quels jeux ses membres ont travaillé, en-dehors des récents Land of Labyrinth et T-Rex: Eat and Run qui ne sont même pas terminé: nul doute que c’est surtout la création de modèles 3D et la créations d’assets pré-programmables qui lui permet de survivre, cependant il faut lui reconnaitre au moins un projet personnel qui se sera fait connaitre dans le monde entier: Terrordrome: Rise of the Boogeymen, un improbable jeu de combat réunissant les plus grandes icônes du cinéma d’horreur moderne ! A l’origine un simple hobby qui a fini par se faire remarquer et remporter l’adhésion d’un grand nombre de fans des différentes franchises, ...

Lire...

16 ans – Sweet Sixteen

Nous sommes le 15 Mai et me voici comme d’habitude à écrire un petit billet pour marquer le coup et parler de tout est de rien, histoire de changer un peu des chroniques. Mais cette année c’est un peu spécial. Car comme vous pouvez le constater, cet anniversaire marque non seulement mes 16 ans de rédacteur fantasticophile, mais surtout un changement définitif de plateforme pour mes textes.

Il y en aura eu des évolutions en seize ans, depuis mes débuts sur un simple cahier, à défaut d’avoir un ordinateur, puis à travers un blog qui aura connu différents hébergeurs: Skyblog (moquez-vous, mais à l’époque Internet était primitif et c’était la manière la plus simple pour débuter), Overblog puis Blogger. Des titres et des designs différents: Des Poulpes et des Femmes, mini...

Lire...

Jim Wynorski approuve Black Lagoon #2

C’est un évènement un peu surréaliste que de voir Jim Wynorski tenir dans ses mains notre fanzine, mais c’est avec beaucoup de fierté que l’on découvre ses retours. Enfin c’est vachement minimisé pour moi quand je pense au fait que j’ai simplement écrit deux bout de textes minuscules et que, du coup, je n’ai pas à me sentir spécialement inclut dans le boulot général qu’a représenté la confection de ce Black Lagoon #2… mais quand même. Pour les non-anglophones, le réalisateur dit se cacher derrière la revue afin qu’on ne puisse pas le voir rougir. Il remercie l’équipe du fanzine pour l’incroyable rétrospective sur sa carrière et dit adorer les images, rares et sympa (la maquette de Rigs Mordo plaît même outre atlantique, c’est bon à savoir). Je vous encourage forcém...

Lire...

Black Lagoon Fanzine, le Blog officiel

 

Juste un petit billet afin de mentionner la création du Blog officiel de notre fanzine Black Lagoon. Vous y trouverez les informations à venir pour commander la revue, découvrir les sommaires, les points de ventes éventuels et les évènements auxquels l’équipe participera, comme des festivals ou des conventions où il sera possible de nous rencontrer. Bref tout ce qui se trouve également sur la page Facebook mais sans avoir à passer sur Facebook ! C’est un peu vide pour le moment mais cela s’étoffera progressivement à force de publication. Souvenez-vous que nous n’en sommes qu’à notre second numéro et que les membres de la rédaction n’habitent pas tous à côté, ce qui rend les réunions difficiles.

Oh, et si vous trouvez que ça ressemble étonnamment à Ze Curious Goods

Lire...

Toxic Crypt – Black Lagoon numéro 2, les précos sont ouvertes!

Encore un peu d’auto-promo, avec ici un repartage de l’annonce de Rigs Mordo sur Toxic Crypt à propos des précommandes de Black Lagoon #2. Elles sont désormais ouvertes et on vous explique par A + B comment s’y prendre pour l’acheter, du paiement via Paypal (merci à Jérôme pour le tuto) ou par chèque postal, à la malheureuse augmentation des tarifs de frais de ports.
 
 
 
On peut également y lire une petite présentation de l’équipe (merci !) et surtout du contenu de la revue, qui s’intéresse principalement à Jim Wynorski, tout simplement l’un des plus grands piliers de la série B américaine et auteur de titres mémorables comme The Lost Empire, Chopping Mall, The Return of Swamp Thing, ou encore Deathstalker II et Ghoulies IV (oui, bon)...
Lire...

Black Lagoon #2 – Wynorski à l’Honneur, et honoré !

Cela devait être un secret, mais la surprise a fini par être découverte. Et de façon explosive, puisque c’est le principal intéressé qui est le premier à vendre la mouche ! Jim Wynorski, grand parrain de la série B américaine, réalisateur de perles telles que Chopping Mall, The Lost Empire et The Return of Swamp Thing, sera le sujet principal du second Black Lagoon Fanzine. Ceci avec non seulement un énorme dossier qui formera le plus gros de la revue (comprendre articles et chroniques d’un grand nombre de ses films), mais également une rétrospective Swamp Thing qui prendra racine (haha !) dans l’étude de sa très sympathique séquelle, qui surpasse aisément le film original de Wes Craven.

Et bien le metteur en scène vient d’avoir vent de l’affaire et a reçu, en guis...

Lire...