Mary Woronov tagged posts

Silent Night, Bloody Night (1972)

Silent Night, Bloody Night

(1972)

Il convient de ne pas confondre ce Silent Night, Bloody Night de 1972 avec le plus célèbre Silent Night, Deadly Night, qui lui date de 1984. Car quand bien même ils soient tous les deux des “films d’horreur se déroulant en période de Noël”, ils ne peuvent pas être plus différent, l’un étant un slasher conçu durant le boom du genre, l’autre évoquant plutôt un thriller violent dans la veine de Psychose et Dementia 13. Tourné en 1970 sous le titre de Night of the Dark Full Moon, il précède même Black Christmas dans l’utilisation de la saison des cadeaux comme toile de fond pour son intrigue, même s’il faut avouer que dans ce cas particulier cela reste pratiquement anecdotique...

Lire...

Monsters (1.10) – Pillow Talk (1988)

ROAD TO HALLOWEEN V

Monsters

Pillow Talk

(1988)

The Master remembers the dinosaurs and the ice age. And hairy little monkeys
coming down
out of the tree and inventing fire. And the sinking of Atlantis.

Avant que vous ne demandiez, oui, pillow talk est l’équivalent anglais de notre conversation sur l’oreiller, et oui cela à la même implication. Choisir ce terme en guise de titre sous-entend que l’intrigue tourne autour d’un grand lit, et comme le show s’intitule Monsters on en conviendra que celui-ci sera le monstre de l’épisode...

Lire...

Death Race 2000 (1975)

Death Race 2000
(1975)

Roger Corman, que l’on ne présente plus, s’est très souvent montré peu original quant aux sujets de ses productions, livrant souvent des films faisant échos aux derniers succès du moment pour en tirer profit rapidement (Piranha pour Les Dents de la Mer, La Galaxie de la Terreur pour Alien, etc). Des produits de qualités pour certains, mais généralement à la base de simples série B sans ambitions et souffrants d’un manque conséquent de budget, de par la légendaire avarice du père Corman. Death Race 2000 est l’un des rares qui marquent l’exception, cumulant l’originalité la plus totale (encore que la même année, Rollerball parlait déjà d’un monde futur fasciné par un sport ultra-violent), une réalisation soignée et un scénario mêlant...

Lire...

Cannonball (Cannonball !, 1976) AKA. Carquake

CANNONBALL

Cannonball !

(USA, 1976)

Réalisation: Paul Bartel
Scénario: Paul Bartel, Donald C. Simpson
Musique: David A. Axelrod
Avec: David Carradine, Bill McKinney, Veronica Hamel, Dic k Miller, Robert Carradine, Roger Corman, Martin Scorsese, Joe Dante

Le Grand Prix de la Trans-America, une course interdite car dangereuse. Nombreux sont les concurrents attirés par la récompense de 100 000 dollars pour le vainqueur. Parmi eux, le réputé Coy “Cannonball” Buckman, condamné récemment mais libéré sur parole. Son frère organise des paries avec des mafieux dans son dos et, sur sa route, il retrouvera un vieil adversaire cherchant vengeance…

Le film est vieux et ça se voit aux prises de vue, et aux sautes d’images lors des raccords...

Lire...