Monthly Archives novembre 2011

Zombrex: One Hell of a Blog !

Le blog que vous lisez à vécu bien des années et de ce fait à connu différentes incarnations. Il y a d’abord le travail effectué avant même que je ne possède Internet, sous la forme de quelques écrits sur un cahier, puis sur feuilles volantes réunies dans un classeur.
La première version fut nommée Des Poulpes et des Femmes, ouvert sur Skyblog, avant une migration sur Overblog après un peu moins d’une année. Cela marque le début de la V2, avec le nouveau titre du Fantastic Club jusqu’en 2009, où diverses circonstances m’ont un peu obligées à abandonner mon travail.
Lorsqu’enfin je me décide à en reprendre les rênes, mon idée est tout d’abord de reprendre de zéro et créer un nouveau blog pour l’occasion...

Lire...

Visiting Hours (1982)

Visiting Hours

(1982)

En plus de faire partie des célèbres Video Nasties d’Angleterre, c’est grâce à un sympathique gimmick marketing que Visiting Hours va se faire remarquer. Une bande-annonce qui, plutôt que de s’attarder sur les extraits du film, montre au spectateur une tête de mort se formant sur la façade d’un hôpital grâce aux lumières s’éteignant les unes après les autres. Une image impressionnante qui permet au film de se démarquer un peu de sa rude concurrence de l’époque (les innombrables slashers des années 80). Il fallait au moins ça, car en fait Visiting Hours se rapproche plus du thriller que du basique film de psycho-killer post Halloween.

Alors non, on ne va pas retomber dans les mêmes travers que Snapshot: Un tueur fou sévit effectivement dan...

Lire...

Frankenstein Reborn (2005)

ROAD TO HALLOWEEN

Frankenstein Reborn

(2005)

Attention de ne pas confondre ce Frankenstein Reborn de 2005 avec le Frankenstein Reborn ! de 1998, production Full Moon réalisée par David DeCoteau. Ici nous sommes sur le territoire d’une compagnie pourtant semblable, The Asylum, et là je n’ai plus besoin d’en dire plus concernant le niveau de qualité du film. Oui, il s’agit d’un titre conçu par la société responsable de Transmorphers, Snakes on a Train et Mega Shark vs. Giant Octopus. Oui, le produit est cheap, avec peu d’acteurs et de lieux de tournage. Oui, le script ne brille pas par son originalité. Le plus important ici, c’est de savoir si le film est bon dans le sens nanar.

Pas tellement en fait, puisque le réalisateur Leigh Scott accouche d’une œuvre plutôt série...

Lire...