Monthly Archives mai 2007

Hommage à Bruno Mattei

Avec les rares hommages donnés au “grand” Bruno, je me permets de vous faire découvrir ici quelques unes de ses plus grandes œuvres. Vous découvrirez donc l’étendue de son talent si particulier… Des films si catastrophiques qu’ils en devenaient très bons. Comme pas mal dans le genre, mais eux devenaient carrément légendaires et cultes. Ainsi un Virus Cannibale est devenu une sorte de classique incontournable au même titre qu’un Citizen Kane, par exemple, quand bien même les différences de qualités se situent dans deux extrêmes absolus.

ROBOWAR
Peut-être pas le plus connu, mais l’archétype du cinéma Bis. Reprenant le titre (et parfois déclaré comme suite) du RoboJox de Stuart Gordon, il s’agit en fait d’un ersatz total du très célèbre Predator de McTierna...

Lire...

Décès de Bruno Mattei

La triste nouvelle vient tout juste de parvenir (2 heures à peine). Bruno Mattei, l’un des plus grands “mauvais cinéastes” de tous les temps, vient de mourir il y a quelques heures. Hospitalisé d’urgence, il est tombé dans le coma avant de rendre l’âme…
La communauté fantasticophile du monde entier est encore sous le choc, et la dépêche étant si soudaine que beaucoup n’ont pas encore réalisé… Pour l’heure, même l’IMDB n’a pas réédité sa fiche.

Bruno Mattei aura accédé une sorte de gloire éternelle en raison de ses films, tous plus mal branlés les uns que les autres. Citons un faux Terminator II (sous ce titre exactement !), un faux Dents de la Mer (Jaws 5, en fait Cruel Jaws) une bonne partie du Zombi 3 que devait réaliser Lucio Fulci, l’inénarrable Robowar, le ...

Lire...

Dancing for Jabba

Un très vieux croquis que je viens de retrouver par hasard sur une page d’un carnet en piteux état. Il s’agit d’une représentation de la scène où Alice, esclave dans l’univers de Star Wars, doit danser pour Jabba le Hutt. Le gribouillis n’est pas daté mais on peut clairement le considérer comme datant de l’année scolaire 2006-2007 vu les quelques notes trouvées dans le carnet. La qualité est un peu naze et peut-être j’essaierai de bidouiller ça sur Photoshop quand je pourrai…

On note qu’Alice n’est pas dans la tenue d’esclave du Retour du Jedi ici, mais dans une robe plus traditionnelle orientale, avec quelques rubans noués autour de ses bras pour les faire virevolter dans ses mouvements...

Lire...

Je me disais aussi…

 

Note du jour, par Renan.
Je suppose qu’il faut bien que je repartage…

Lire...

Slave Alice

Alice à la sauce Star Wars ! Un petit croquis à l’encre de chine de la part Nathalie, pour une partie de jeu de rôles dans lequel j’utilisais le personnage version Jedi. Avant de rencontrer Neige, la jeune sorcière a connu plus d’une situation compliquée, voir très difficile à gérer. Voici donc l’une d’elle: capturée et réduite en esclavage, elle fut envoyée dans un harem où elle devint l’une des meilleurs danseuse. Malheureusement elle fut également contrainte de réaliser des actes dégradants… Parvenant à s’évader, elle se retrouve incognito dans un bar malfamé. En tant qu’esclave en fuite, elle possède encore le fameux bikini de métal qui est porté par Leia dans Le Retour du Jedi avec le détail de chaine / laisse cassée qui prouve son évasion...

Lire...