Monthly Archives février 2007

Prendre un Enfant par la Main

– A Nightmare on Elm Street –

PRENDRE UN ENFANT PAR LA MAIN

Prendre un enfant par la main,
Pour l’emmener vers demain

Ce fut le choc qui le secoua. La rencontre entre son genou et le rebord cimenté du petit bac à sable. Tout abasourdi, l’enfant resta un instant immobile, son jeune cerveau à peine sorti de ses rêveries juvéniles tentant d’analyser la situation. Un bruit sourd, une secousse dans la jambe, une vibration dans l’articulation… Puis il y eut un faible picotement et c’est là que le garçon réalisa. Baissant les yeux, il remarqua une légère trace rougeâtre sur le gris du béton, hypnotisante...

Lire...

Le retour des Casseurs de Fantômes

Il y a quelques temps, nous découvrions les étranges vidéos d’un nouveau S.O.S. Fantômes, un improbable jeu vidéo d’action… Info ou intox ? Il s’est avéré qu’il s’agissait bien d’un jeu vidéo, seulement il y a du nouveau: les éditeurs n’ayant même pas demandé les droits avant de commencer à développer leur projet, ils se retrouvent donc “bloqués” pour une histoire évidente de copyright. A la bonne heure, cela permettra peut-être de ralentir le développement et de leur faire revoir quelques une de leurs idées (leur Ecto-2 passablement ignoble par exemple).
Cependant, le fameux projet Ghostbusters in Hell, alias Ghostbusters 3, prévu depuis la sortie les années 90, va renaître de ses cendres grâce a cet incroyable coup de pub ! On se souvient qu’il y a quelques année...

Lire...

Kamisama, la Mélodie du Vent

Kamisama, la Mélodie du Vent est un manga atypique, recueil de trois petites histoires à l’origine sorties sur CD-Rom, évoluant dans un univers imaginaire aux accents oniriques, aux portes de l’enfance.

Nous y découvrirons donc Alice, Dans le Ventre d’un Chat, petite histoire à l’humour quasi non-sensique comme l’affectionnent généralement les japonais (on y croise un chien qui parle, un chat géant et un animal à la forme d’arbuste). Très amusant, mais il ne faut surtout pas y chercher un sens ou une intrigue.
Passé cette mise en bouche qui fait office de prologue (ce conte est graphiquement un peu éloignée des deux autres), Kamisama semble se révéler en déployant pleinement son univers avec deux autres histoires qui se retrouvent quelque peu liées l’une à l’autre, tant gr...

Lire...