Monthly Archives juillet 2006

Takeshis’

 

Takeshis’
(2005)

Cap Cinéma, Blois (41)

 

Lire...

Dr. Poulet: Storyboard Sailor Ninja

   

Pour le tournage de Attack of the Horrible Dr. Poulet !, Nathalie a fait quelques storyboards afin de m’aider a préparer certaines scènes et faciliter le tournage. Ces deux planches (et demi) représentent la transformation du personnage joué par Stéphanie en “Ninjette Terminator”, également surnommé “Sailor Ninja” puisque se voulant une parodie de Sailor Moon. La scène se déroule après la libération du personnage auparavant torturée par le Dr. Poulet. La Déesse du Nanar lui confère alors les pouvoirs nécessaire pour lutter contre son ennemi, comme elle l’a fait auparavant pour les autres héros. Ici cela se traduit par l’apparition de vêtements sous la musique de la célèbre série japonaise, avec bruitages ridicules a l’appuie: en plus du simple bikini ...

Lire...

Premutos: Hardware

Un petit cadeau de Nathalie qui, sous forme de storyboard, reprend une scène du film Hardware de Richard Stanley. Celle-ci montre un personnage appelé le Nomade vendre à un ferrailleur les pièces détachés d’un robot qu’il a récupéré dans le désert, près d’une zone interdite. Dans le film, le Nomade est interprété par le chanteur Carl McCoy du groupe Fields of the Nephilim, et il y aborde le même look qu’il possède dans la vrai vie: cheveux long, cache-poussière, lunettes rondes et grand chapeau. Hors il se trouve que c’est justement ainsi que j’ai toujours représenté Premutos, mon personnage Chaosien du jeux de rôle Ambre. Du coup forcément, dès que le Nomade apparaît dans le film, j’ai l’impression de le voir en chair et en os...

Lire...

La Mort au Large (L’Ultimo Squalo, 1981)

La Mort au Large, alias L’Ultimo Squalo (le squale ultime, ça c’est du titre !) est un film Bis. Les bisseries sont des spécialités du cinéma italiens périodes 70-80, surtout 80 en fait, et un peu 90 aussi faut dire… Je ne parle pas des “western spaghetti” (nom attribué par les américains pour fustiger des westerns meilleurs que les leurs !) mais des sous- quelque chose. Sous-Indiana Jones, sous-Mad Max, sous-Alien… Des ersatz à la pelle reprenant le thème du film à succès du moment pour se faire un petit paquet de pognon même quand on est fauché. Le film de zombies est celui qui fit le plus d’émules par ailleurs. Grâce à ces films on retiendra quelques noms, comme Lucio Fulci (pour Zombi 2 surtout, meilleur bisserie de tous les temps), Bruno Mattei (Les Rats de Manhatt...

Lire...

La Colline a des Yeux

 

La Colline a des Yeux
The Hills Have Eyes (2006)

Cap Cinéma, Blois (41)

 

Lire...

Mad Movies #188 (Juillet 2006)

Un bon retard pour le numéro double de cet été, mais bon on est habitué maintenant.

Pour ouvrir le bal: une double couverture reprenant la grande affiche du Devil’s Rejects de Rob Zombie. Classe, il est vrai (et ça change de certaines couv’ honteuses). 132 pages de magasines qui se lisent en trois quart d’heure pour le reste, mais l’actualité est suffisamment intéressante pour qu’on s’y replonge avec plaisir.

Les Notules Lunaires nous apprennent que Snoop Dogg s’apprête à sortir un film d’horreur à sketch, Hood of Horror, que l’on espère saignant (et sans rap), tandis que Dans les Griffes du Cinéphages nous renvoi les habituelles petites critiques des dernières sorties: Takeshis’, Origine, la ressortie de Nausicaa au cinoche (pays de retardé !), le risible Stay Alive, mais...

Lire...

Preview: Night of the Living Dead 3D

Comme on le sait, La Nuit des Morts-Vivants est tombé dans le domaine public pour une histoire de copyright mal placé. Ce pauvre George Romero s’en mord toujours les doigts pour cette erreur de jeunesse, mais tout le monde sait qu’on doit lui attribuer la paternité de ce chef d’œuvre.

Le fait que le film soit libre de droits aura permit à un bon nombre d’éditeurs peu scrupuleux de ressortir ce classique dans des versions plus ou moins fidèles (une colorisée, par exemple), ainsi qu’à ce faux ami de John Russo, scénariste original ayant quitté la Team Romero pour une histoire de divergence quant à la façon de faire évoluer l’histoire des morts-vivants (et croyez moi, sa version de la suite à La Nuit est, euh… ben, mieux vaut Romero quoi), qui est allez jusqu’à retourner des ...

Lire...

Dr. Poulet: Storyboard Bondage

En fait de storyboard, voici juste une page de croquis réalisés par Nathalie pour le tournage d’Attack of the Horrible Dr. Poulet ! Ceux-ci ont été dessinés et peints à l’aquarelle durant une visite au Zoo de Beauval !

La thématique tourne autour de la scène où le personnage joué par Stéphanie, Barbara, est attachée au lit,afin d’être soumise à une séance de torture par les chatouilles. Afin de nous préparer au mieux et de ne pas perdre de temps lors du tournage, nous avons décidé par avance de la manière dont l’actrice serait ligotée et de comment serait placer la caméra pour au moins un angle de vue principal.

   

La position en croix fut choisi pour immobiliser au maximum le corps de la demoiselle qui sera soumise à une véritable séance de chatouill...

Lire...

Dr. Poulet: Marsu of the Dead

En bonus, une seconde illustration d’après une scène à venir. La séquence dite de “Marsu of the Dead”, où un chat (Marsu) est utilisé comme appât à morts-vivants afin de créer une diversion, ou peut-être pour être certain de savoir si les zombies sont bien carnivores et dangereux. Et cela par nos héros ! L’animal est le chat de Rabou dans le film comme dans la vraie vie, et n’est pas encore au courant de la scène qui lui est réservé. On prépare déjà les croquettes pour l’attirer l’air de rien… Comme pour le précédent, ce dessin (fait et peint à l’aquarelle par Nathalie) a été réalisé cette nuit en plein durant le feu d’artifices, sans lumière ni véritable support. Ceci explique la coloration un peu maladroite sur l’animal, et totalement décalée sur les plantes...

Lire...

Dr. Poulet: Les trois héros

En attendant la prochaine session de tournage et de pouvoirs vous donner des nouvelles du projet, voilà une petite illustration de Nathalie à propos du film. Peint à l’aquarelle en pleine nuit, sans lumières et durant le feu d’artifice, le dessin représente les personnages principaux dans leur tenue principale (c’est-à-dire avant d’obtenir leurs super-pouvoirs – car oui, il y a des super-pouvoirs dans ce film. Prenez ça comme un clin d’œil aux Dream Warriors de Freddy 3, chut). Sur la gauche Vincent et Barbara se cajolent. L’un, métalleux malgré son manque de cheveux longs, porte le classique T-shirt Iron Maiden (Dance of Death, certains en reconnaitront les couleurs, ce qui est sûrement trop moderne mais c’est tout ce qu’on avait), et l’autre est une petite goth en tenue ...

Lire...