Monthly Archives juin 2001

Journal d’un Survivant – Entrée 07/18

Mardi 10 Juin 2001

Nous sommes en proie au manque de provisions. Plusieurs équipes ont été mobilisées et envoyées dans différents endroits de la ville.
Nous même sommes partis afin de trouver de bons moyens de transport. Nous avons réussi, au terme de nombreux affrontements avec les zombies, à récupérer un blindé de la police. Il est en bon état et nous avons même trouvé quelques armes et munitions.

15h25. Les dobermans du chenil du commissariat ont finalement réussi à sortir de leurs cages. Ils ont attaqués et tués une dizaine de civiles. Les policiers les ont abattus au bout du compte.

19h30. L’Écorché a fait des siennes. Il est venu pendant le dîné mais quelqu’un a réussi à lui couper la langue. Il s’est enfuit, mais nous allons le retrouver...

Lire...

Journal d’un Survivant – Entrée 06/18

Lundi 9 Juin 2001

Aujourd’hui on a pu se reposer.
J’ai fais plus amples connaissances avec les membres de mon groupe.
John était un des plus réputés gardes du corps du maire et il a 34 ans. Reggie est un fan de hard-rock qui bossait dans un fast-food, il a 21 ans. Natasha, elle, était encore étudiante, elle n’a que 19 ans. Soit un an de moins que Maria et moi, en fait c’est la plus jeune. Elle est un peu émotive mais tient mieux le choc que d’autres personnes. Jimmy et Dwayne sont deux bon flics. Jimmy a 30 ans et Dwayne en a 22. Ils adorent plaisanter même si actuellement la situation ne permet pas la détente.
J’ai croisé le Capitaine Brian Irons. Il a l’air sympa mais stressé… Il reste pas mal à l’écart des autres...

Lire...

Journal d’un Survivant – Entrée 05/18

Dimanche 8 Juin 2001

Nous l’avons fait ! Pour la première fois ! J’ai enfin pu goûter à la douceur de son corps. C’était génial. Ça l’aurait été plus sans les hurlements des créatures dehors, dans la nuit…
La tête de John lorsqu’il est venu nous chercher. Je pense qu’on a dérangé pas mal de monde avec le bruit.

Nous sommes partis vers 2h30 du matin et il faisait encore nuit. Reggie a remarqué une lueur au loin dans le ciel et Jimmy Bratt nous a expliqué qu’il s’agissait du projecteur du beffroi de Saint-Michael. S’il était allumé c’est qu’il y avait au moins un survivant.
Nous avons tous les cinq cherché le moyen de transport le plus rapide: le tramway. Un aller simple pour la tour de l’horloge.
Dans la rue nous avons rencontrés très peu de zombies...

Lire...

Journal d’un Survivant – Entrée 04/18

Samedi 7 Juin 2001

John (Fairbank) est un type sympa. Il faisait parti d’un club d’armes à feu, ce qui lui a permis de s’en tirer. Il n’a jamais l’air stressé, toujours décontracté. Je viens de me faire un pote, c’est toujours ça. Ce matin nous avons tous déménagés du hall pour nous placer aux étages supérieurs. On a bien fait parce qu’en début d’après-midi les barricades ont cédées.
Les zombies ont pénétrés par cinquantaine dans le hall. Des flics aidés de volontaires – dont moi – se sont postés sur la balustrade du premier étage qui entoure tout le hall. On nous a armé de fusils sniper et on a fait un carton sur les envahisseurs. J’ai même eu le plaisir de retrouver Bob dans la lunette de mon fusil...

Lire...

Journal d’un Survivant – Entrée 03/18

Vendredi 6 Juin 2001

Vers 6h du matin nous avons été réveillé par des hurlements et des coups de feu. La ville était en proie au chaos, des bâtiments étaient en flammes, des monstres, des cadavres et des véhicules accidentés jonchaient les rues. Les habitants et les policiers tiraient dans tous les sens. J’ai vu de mes propres yeux les morts revenir à la vie, cherchant les vivants pour s’en nourrir.
Umbrella a envoyée des types armés par hélico pour liquider les monstres et emmener les civiles. Et moi qui ai cru Bob, quel salaud !
Je ne fais pas confiance à Umbrella. Maria et moi avons à peine eu le temps de nous habiller. On a sauté dans ma voiture pour rejoindre les barrages des flics...

Lire...

Journal d’un Survivant – Entrée 02/18

Jeudi 5 Juin 2001

La nuit dernière, je n’ai pas dormi. D’étranges cris et battements d’ailes m’ont tenu éveillé.
Depuis hier la situation s’est dégradée et frise le chaos. On prétend qu’un virus s’est échappé de l’usine, on empêche les gens de quitter la ville. Par mesure de sécurité je me suis procuré une arme chez l’armurerie de Robert Kendo. C’est un simple pistolet mais d’une grande précision: un Beretta 9mm.
Des cadavres ont disparu du cimetière et les rues grouillent de vermines comme des rats ou des insectes de taille imposante. Les flics ne savent pas où donner de la tête, c’est la panique totale !
Maria est venue chez moi avec ses affaires, elle m’a dit que des types étranges rôdaient dans la ville, marchant bizarrement...

Lire...

Journal d’un Survivant – Entrée 01/18

Les textes qui vont suivre sont le résultat d’une sorte de projet de vacances, conçu par hasard suite à d’innombrables conversations sur les films d’horreur et les jeux vidéos violent. Le fait est que nous étions en vacance, que Resident Evil représentait un gros morceau de notre jeunesse et que nous cherchions de nouveaux moyens de nous divertir. C’est donc avec mon ami Fabien, qui comme moi lisait et écrivait beaucoup (disposant chacun d’une vieille machine à écrire, nous étions d’accord sur l’idée qu’il y a un rapport presque physique entre l’appareil et l’écrivain que l’on ne retrouve pas avec un ordinateur et qui donne l’impression de se “battre” littéralement avec son texte), que je me suis lancé dans le concept d’un journal fictif écrit par le survivant d’une apocalypse zombie...

Lire...