Steven Seagal tagged posts

Un Aller Pour l’Enfer (Belly of the Beast, 2003)

Un Aller Pour l’Enfer

Belly of the Beast

(2003)

Il y a peu je vous ai parlé de l’actrice Tahitienne Sara Malakul Lane, dans l’incroyablement mauvais 12/12/12. Cela tombe bien que la fin du monde n’est finalement pas eu lieu, car après l’avoir vue dans ce film et Sharktopus, il fallait que je regarde le premier opus de sa trilogie du nanar: Belly of the Beast. Avant de jouer la fille d’Eric Roberts, elle fut celle de Steven Seagal dans ce petit film d’action faisant partie de la génération direct-to-video de la filmo de l’aïkidoka.

Abandonnons Sara quelques instants pour parler un peu de Steven Seagal. La dernière fois que j’ai écris quelque chose sur lui, c’était il y a des années avec Désigné Pour Mourir...

Lire...

Machete

macheteticket (2)

 

Machete
(2010)

Pathé Saran, Orléans (45)

 

macheteticket (1)

Lire...

Piège à Con

 

Note du jour, par Nathalie
Avec Steven Cigale

Lire...

Steven Cigale – Croquis et recherches

stevencigalecroquis (3)

Cri ! Cri !”, c’est le cri de la cigale, ou peut-être celui de Steven Seagal, dans ce qui sera prochainement une série de petites planches parodiant le plus bouffi des aïkidokas. L’idée, stupide, nous est venue à force d’analyser le comportement assez particulier de la star à travers ses films. S’il y a toujours eu un égo massif chez les héros d’Action, il faut reconnaitre que le bouddhiste ultra-violent est un peu à part dans son milieu, interprétant notamment des personnages qui lui collent un peu trop à la peau et semblant posséder un complexe de supériorité somme toute assez désagréable. Du coup nous avons eu envie de pousser le concept à l’extrême et de parodier l’idéal macho qu’il représente via une sorte de petite BD...

Lire...